Article publié dans l’Hebdo – Tahiti Massage enseigne les vertus du bien-être à la polynésienne

    samedi 26 novembre 2016

    massage

    Le massage assis tahitien se pratique dos nu, il est indiqué lors de salons, de manifestations sportives, dans le cadre des entreprises mais également pour les personnes pressées qui désirent un effet rapide. D’une durée de 20 mn, il privilégie la relaxation, la tonification et la décontraction de la personne. Dans le protocole énergétique chinois, le massage assis se pratique habillé.

     

     

    Le 6e salon de la beauté et du bien-être a ouvert ses portes jeudi. Tous les acteurs de ce secteur d’activités en plein essor y présentent leurs marques, leurs services, produits et prestations. Une centaine d’exposants sont rassemblés à To’ata. Parmi eux, l’école internationale Tahiti Massage, la référence en matière de formation de praticiens du bien-être. Interview d’Isabelle Trébucq, la directrice de l’établissement qui désormais exporte ses formations dans le monde entier.

     

     

    Vous êtes l’une des plus fidèles participantes du salon de la beauté et du bien-être de Radio1, c’est un rendez-vous important pour votre école ?
    “C’est effectivement un rendez-vous incontournable pour l’école afin que toutes les personnes qui s’intéressent à leur bien-être ou à celui des autres, particuliers ou professionnels, puissent trouver des renseignements précis sur les différentes spécialités pratiquées par les professionnels du secteur ou enseignées à l’école”.

     

    C’est aussi, pour vos stagiaires, des « travaux pratiques » en conditions réelles ?
    “C’est intéressant pour les stagiaires de voir comment s’organise un salon pour les prochains qu’ils feront seuls ; cela me permet également de les voir en condition réelle de travail avec une vraie clientèle et c’est loin d’être facile sur un salon. De plus les stagiaires ayant été validés avant le salon peuvent en profiter pour distribuer leur carte de visite et se faire connaître d’un public tout aussi désireux de trouver la ou le masseur qui lui correspond”.

     

    Depuis l’ouverture de votre école -en 2005- combien de stagiaires avez-vous formés ?
    “Pas loin de 500 stagiaires, la famille est grande et je suis contente d’avoir toujours des nouvelles des anciens stagiaires devenus professionnels.”

     

    À qui s’adressent vos formations, aux demandeurs d’emplois ? Est-ce qu’il peut y avoir une prise en charge par l’employeur dans le cadre de la formation professionnelle ?
    “Cette formation s’adresse à tous ceux, particuliers ou professionnels, désirant apprendre des techniques de bien-être. L’école est un organisme de formation agréé et, à ce titre, permet aux salariés d’une entreprise de bénéficier d’une prise en charge par le fond paritaire”.

     

    Vous revenez d’une formation en Nouvelle-Calédonie, c’est une formation récurrente de votre programme ?
    “En effet, depuis 2 ans maintenant l’école est présente en Nouvelle-Calédonie régulièrement pour permettre à la population intéressée par le bien-être d’accéder aux mêmes formations dispensées à Tahiti”.

     

    Le public est-il le même qu’en Polynésie ?
    “Il y a moins de locaux en formation qu’à Tahiti mais l’objectif principal est malgré tout le même se professionnaliser dans ce secteur d’activité en pleine croissance ou acquérir des massages ou techniques nouvelles pour les professionnels déjà en place”.

     

    Vous fêterez l’an prochain les 12 ans de votre école, quelles sont vos ambitions pour votre établissement désormais, l’international ?
    “L’école est déjà engagée sur les formations à l’international grâce au partenariat de la compagnie aérienne Air Tahiti Nui, et de nouveaux horizons se profilent en 2017, comme le Japon, la Colombie, le Costa Rica et l’Espagne, en plus des destinations déjà existantes comme la France métropolitaine, la Nouvelle-Calédonie et la Réunion.”

     

    Parlez-nous de ce concept de Massage Tahitien® que vous avez développé, est-ce également celui qui est le plus demandé sur les salons ?
    “Ce concept du Massage tahitien® met en avant l’aspect culturel des techniques de massage, dans le secteur du bien-être uniquement et valorise les produits locaux comme le monoï, le tamanu, la pulpe de coco, de santal et les différents sables de Polynésie. C’est pour le développement à l’international du Massage Tahitien® et de la gamme de produits cosmétiques locaux que la compagnie aérienne Air Tahiti Nui est partenaire de l’école. Une autre façon de faire promouvoir les richesses polynésiennes”.

     

    En marge des cours, vous avez développé une gamme de monoï, sous le nom Mana Iti, pouvez-vous nous en parler ?
    “Culturellement il est inconcevable de pratiquer le Massage Tahitien® sans notre précieux monoï aux vertus hydratantes et apaisantes, reconnues au niveau scientifique. Mana Iti® a décliné une gamme en ajoutant des macérations d’autres plantes locales qui lui confèrent des vertus supplémentaires en fonction de la plante choisie. Mana Iti® participe à des salons en France métropolitaine, en Calédonie, à la Réunion, en Allemagne, pour mieux faire connaître les vertus du monoï en incitant les adeptes à l’utiliser toute l’année pour la protection de leur peau et non uniquement en été”.

     

    Quelles sont les nouveautés de votre programme de formation pour 2017 ?
    “En 2017 des massages du monde comme l’Ayurvédique Abhyanga, le Balinais, l’Africain. Egalement une nouveauté pour  les sages-femmes avec un enseignement alliant l’aromathérapie enseignée par un docteur en pharmacie et les massages spécifiques pour la future maman, la maman et bébé, sans oublier le papa”.

     

    Quel est le massage que vous préférez personnellement (recevoir en tant que massée) ?
    “Je n’ai pas vraiment de massage préféré, je dirai que cela dépend de mon état, si je suis fatiguée je choisirai le massage énergétique chinois, si je suis contracturée je préférerai le Massage Tahitien® qui est plus profond au niveau des masses musculaires et si j’ai juste besoin d’être cocoonée et de me recentrer ce sera le Californien”.

     

    Propos recueillis par Cl. C
    Facebook : ecoletahitimassage

        Edition abonnés
        Le vote

        Selon vous, que faudrait-il faire pour améliorer les transports en commun ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete