emergency
top
overheader
mercredi
16 avril 2014
Moorea

Trois membres d’une famille au “comportement d’ivrognes racistes”

5 contributions

Publié le mercredi 30 janvier 2013 à 01H00

Trois membres d’une même famille de Moorea ont été condamnés, hier, à de la prison avec sursis et des peines de travail d’intérêt général pour avoir outragé et, pour l’un, menacé des gendarmes.

Les militaires intervenaient pour leur faire baisser le volume de la sono qui animait leur bringue, un soir d’octobre dernier à Temae.

Le procureur a fustigé le “comportement d’ivrognes racistes” des trois prévenus qui n’ont pas fait de mea culpa à l’audience.

Pour lire cet article payant,
abonnez-vous pour 1 mois ou profitez de notre offre 24H

Les dernières contributions


30/01/2013 à 22h57

quelle bêtise chez certains de nos concitoyens, un pois chiche à la place du cerveau et trois pintes de bière leur servent de raison. la tôle ferme aurait été plus appropriée.
Mais c'est vrai que pour des esprits simples, les propos d'Oscar leur servent souvent de ligne de conduite; tout comme cet individu à Fakarava qui avait du louper un épisode et était persuadé qu'Oscar avait donné le droit de cultiver du paka.

30/01/2013 à 20h59

Faut pas non plus généraliser. Le gendarme est bien ici. En France on ne les salue ni ne leur disons "au revoir" après un contrôle. Sanction automatique ne vaut pas la discussion. Maintenant la connerie n'est pas commun a tous les polynésiens. Et oui y a des c....rds partout. Ceux la doivent payer même ici. Tchao

30/01/2013 à 08h37

1er ils méritaient plus que cela.
2ème avec les discours racistes que tient notre clown président cela ne va qu'empirer, il devrait lu aussi passer en justice !!!
3ème l'alcool est un véritable fléau pour notre fenua, les sanctions contre les alcooliques doivent être exemplaires.

De plus cette personne devrait être radiée de son poste de réceptionniste dans un grand hôtel.

30/01/2013 à 06h35

Ce genre de co.....d il y en a de plus en plus. Mais ça n'est pas la faute du parquet, c'est celle d'Oscar et de son Tavini, qui depuis des années rendent l'Etat français et les français de métropole responsables de tous les maux de la Polynésie, et cela de façon raciste et insultante.

30/01/2013 à 01h04

Une justice molle . Le polynésien ne comprendra si et seulement une sanction lourde lui sera attribué. Sinon, les gendarmes ne seront plus respectés dans ce pays par les fautes des bureaucrates et fils à papa du parquet.

Droits de reproduction et de diffusion réservés © www.ladepeche.pf