emergency
top
overheader
mardi
29 juillet 2014

Tikiphone et Mana au rapport

37 contributions

Publié le jeudi 04 décembre 2008 à 10H34

CHAMBRE TERRITORIALE DES COMPTES - Après la maison mère OPT

optvignette.jpgLa Chambre territoriale des comptes a rendu publics, hier, deux nouveaux volets de ses observations définitives relatives à la gestion de l’OPT et ses satellites. Après les révélations sur les errances de fonctionnement et les rémunérations hors norme des dirigeants successifs du vaisseau-amiral OPT depuis 2000, vient le tour de deux de ses “filiales” : Tikiphone et Mana.

Des filiales entre guillemets, puisque la première observation de la juridiction financière consiste à contester la détention du capital de ses deux sociétés par l’OPT : “La modification statutaire transformant en 2002, Tikiphone, société anonyme en société par actions simplifiées, ne résultait d’aucune obligation légale ou économique. Elle n’a pas sécurisé les fondements juridiques de la société. L’OPT n’est en effet pas autorisé à prendre de participations dans une entreprise privée, autre qu’une SEM créée par la Polynésie française, du fait de son statut d’établissement public territorial”. Résultat : une gouvernance opaque ouvrant la voie “à une gestion peu transparente”, relève la CTC.

Mana, le bon élève englouti par l’ogre OPT

Des observations que l’on retrouve façon “copié-collé” pour ce qui est de Mana. Mana fait pourtant figure de bon élève. Mais un bon élève qui s’est fait manger tout cru par l’appétit sans limite de l’ogre bleu et jaune : “L’OPT tire profit du dynamisme de Mana”, ose ainsi la CTC. L’OPT, par une convention modifiée en 2002, a replacé l’activité Internet sous son contrôle et on comprend pourquoi : “En tant que fournisseur d’accès Internet, l’Office a repris dans ses comptes le chiffre d’affaire lié à l’abonnement et au trafic Internet et s’en est appropriée la clientèle”. Imputées au compte “autres charges courantes”, des dépenses destinées à compléter “dans la plus grande opacité” la rémunération du président de la filiale –donc de l’OPT- ont aussi été pointées du doigt par la CTC.

La société Mana, cantonnée à l’exploitation et à la maintenance des équipements, obtient malgré tout “des résultats honorables” ; “c’est une force de proposition” et “sa politique commerciale et marketing a obtenu des résultats honnêtes sur la décennie”, note la CTC. Ajoutant à cela une gestion des ressources humaines “bien maîtrisée tant du point de vue des effectifs que des rémunérations”, dont celle d’un directeur général qui “se distingue par une certaine modération par rapport à d’autres”… ça change. Pas pour longtemps néanmoins, tant on retombe vite dans les vieux travers à l’évocation du cas Tikiphone. Outre “l’irrégularité de la détention de son capital” par l’OPT (lire ci-dessus), la Chambre territoriale des comptes relève que les “objectifs ont pour la plupart été atteints” mais que la stratégie “a subi des interférences d’origine politique”.

Le clan Teriierooiterai phagocyte Tikiphone

Elle note la situation financière “très confortable” de Tikiphone sur la période 2002- 2006, mais une “croissance annuelle à deux chiffres de son chiffre d’affaires” moins rapide les derniers temps “en raison de l’augmentation substantielle de reversements conventionnels à l’OPT”. Et ce, bien que “les niveaux de dépenses de personnels et des charges fiscales ait été multiplié par trois sur la période”. “Le fonds de roulement a plus que doublé”, remarque aussi la CTC, qui explique l’abondance de cette trésorerie par “l’écart significatif entre les charges d’exploitation et les produits générés par des tarifs trop élevés”. Et c’est là que le bât blesse : “La bonne situation financière n’a pas profité aux clients de la société”, “la politique tarifaire demeure peu attrayante”.

Cette bonne situation financière, en revanche, “a permis d’améliorer la situation du personnel de la société et de ses dirigeants” souligne la juridiction financière : “Le directeur général, Yannick Teriierooiterai, a bénéficié d’une amélioration substantielle de sa situation privilégiée, en partie grâce à des décisions du président de la société qui n’était autre que son père, Alphonse Teriierooiterai (… ) Des avantages en nature conséquents lui ont été accordés : logement de fonction dispendieux, véhicule de fonction et accès illimité aux communications téléphoniques et électroniques. Les frais de représentation et les frais de mission ont été largement utilisés et une indemnité de départ irrégulière a été instaurée”.

La CTC qui relève enfin que le représentant de l’OPT, président de Tikiphone, et son suppléant ont bénéficié d’une rémunération irrégulière qui trouve son origine dans le versement annuel d’une rémunération à l’OPT dont la contrepartie est difficile à justifier”.

Raphaël Pierre

Un logement de fonction à… 166 millions de Fcfp !

Trois décisions sur les huit concernant la situation de Yannick Teriierooiterai en qualité de directeur général de Tikiphone ont été prises par son père, Alphonse Teriierooiterai, président de la société, note la Chambre territoriale des comptes. Ainsi, alors qu’il “occupait sa fonction depuis peu”, il a eu droit à une augmentation portant son salaire mensuel de 1,1 million Fcfp à 1,5 million.

Un logement de fonction était également pris en charge par Tikiphone, ou à défaut une indemnité de 300 000 Fcfp mensuels. En cas de départ, pour quelque motif que ce soit sauf faute grave, une indemnité équivalente à douze fois la dernière indemnité mensuelle devait être perçue, soit 18 millions Fcfp (sur la base du salaire 2004).

La CTC relève aussi qu’une propriété d’une valeur de 166 millions de Fcfp, acquise en 2002, sur les hauteurs de Punaauia, dans un projet d’extension des locaux de la société a “rapidement été transformée en logement de fonction”. “Postérieurement au contrôle de la Chambre, le directeur général a décidé de quitter ce logement le 24 septembre 2007”, précise la CTC.

“Depuis cette date, il est loué en attendant d’être vendu”. Chaque mois, Yannick Teriierooiterai, dans le cadre de son accès illimité à Internet et aux services de téléphonie, dépensait l’équivalent de 782 000 Fcfp, estime enfin la CTC pour qui le directeur général de Tikiphone, tout compris, a fait assumer à la société “une charge annuelle proche de 31 millions de Fcfp”.

Raphaël Pierre
Imprimer Recommander Wikio Facebook twitter digg

Les dernières contributions


09/12/2008 à 19h07

OK c'est vérifié nos commentaires, mais tant qu'ils ne sont pas insultants ou diffamatoires ils devraient passer
En ce qui concerne cet article mon commentaire est:
"A l'échafaut...... place Toata"
C'est pas plus mèchant que les autres ou certains autres.

Commentaires anonymes

06/12/2008 à 08h27

merci de tes conseils, mais vois tu , je ne pense pas que ça servira à quelque chose, car au vu du rapport de la CTC je doute bien que ce directeur général, veuille bien s'occuper des problèmes de sa clientèle, ce serait le premier à mettre à la porte , quand je pense que j'ai voté ton song pour une autre politique, plus responsable des deniers public, et on voit toujours les mêmes se remplir les poches à un niveau insultant pour le reste de la population qui rame à longueur de journée et se demande s'il mangera demain!

Commentaires anonymes

05/12/2008 à 16h08

Cette montagne que tu vois,
on en viendra à bout, mon gars.
Un bulldozer et deux cent gars
et passera la route.

(Refrain)
Debout les gars ! Réveillez-vous !
Y va falloir en mettre un coup.
Debout les gars ! Réveillez-vous !
On va au bout du monde.

Il ne faut pas se dégonfler
devant les tonnes de rocher.
On va faire un quatorze juillet
à coups de dynamite.

Commentaires anonymes

05/12/2008 à 15h02

Je rejoins globalement ce que tout le monde a dit. Je veux bien boycotter ces sociétés mais j'ai un besoin vital professionnellement d'internet et du téléphone. Comment je fais s'il n'y a pas de concurrence. Seul la concurrence motivera a une baisse des prix.

Commentaires anonymes

05/12/2008 à 13h58

[quote]Nous pensées "ajouter au commentaire" sont-elles triées avant de paraitre dans ce blogue? La Dépêche tu réponds STP Merci [/quote]

[b]Si la question est :[/b] Les commentaires sont ils vérifiés ?
[b]La réponse est :[/b] oui

05/12/2008 à 13h47

Nous pensées "ajouter au commentaire" sont-elles triées avant de paraitre dans ce blogue? La Dépêche tu réponds STP Merci

Commentaires anonymes

05/12/2008 à 08h27

Et oui tout fini par se savoir! Salaires exorbitants, prime de logement...non mais quoi encore! une augmentation de 400000 francs par mois hei...les gars vous savez a combien est le SMIG? Et bien sûr, ils ne risquent rien ces gars la! comme d'hab...>:(

Commentaires anonymes

05/12/2008 à 06h59

C'est vrai que gaston ressemble (en moins bronze)a BB DOC.
Rapelle-moi, c'est quoi l'embléme du FENUA !!!!
C'est pas de la Banane, mais cela y ressemble etrangement

Commentaires anonymes

05/12/2008 à 02h10

A lire l'article, ainsi que les nombreux commentaires, il y a des choses simples à faire : Résiliation en masse des abonnements vini, mana, tns etc,
(il faut taper là où ca fait mal, donc l'argent) manifester en masse pour le départ de tous ces incompétents qui se gavent comme des outres, et qui par le fait, font que les tarifs sont exhorbitants, qu'il n'y a pas de services, et surtout EXIGER une VRAIE concurrence. Faire venir des opérateurs, comme par exemple NEUF Télécom (associé avec SFR) qu peut fournir, téléphone fixe, mobile et internet ou encore Orange etc... GS devrait bien pouvoir obtenir cela de son ami Nicolas.
Dernier point, pour les agents de l'OPT qui en sont à leur 3ème ou 4ème CDD (voire plus), sachez que la loi sur le travail INTERDIT FORMELLEMENT plus de 2 CDD. Au dela, l'employeur a 2 solutions : Soit faire un CDI, soit ne pas renouveller le CDD. Il faut aller au prud'hommes. En métropoe, la Poste (tiens quelle coïncidence)a été condamnée il y a 3 semaines à requalifier en CDI, le contrat d'une agent des postes qui en était à son 44ème CDD. Oui, vous lisez bien 44 CDD. Alors ne vous laissez pas faire.
BOYCOTTONS MANA - VINI - TNS OPT. Vous allez voir s'ils ne bougent pas !!
Après le manifs de fonctionnaires, manifestation massive des usagers qui en ont marre d'être pris pour des vaches à lait qui engraissent de incompétents et des fénéants.
Peple mao'hi, lève toi !!!!!!!!!

Commentaires anonymes

05/12/2008 à 00h30

Une solution a ton problème:
Tu demandes à l'agent le nom et prenom du responsable. Il devrait te le donner car normalement c'est obligatoire.

Ensuite tu prend prenom tu ajoutes un point puis nom de famille @tikiphinone.pf. En resumé prénom.nom@tikiphone.pf puis tu inondes avec gentillesse le pseudo responsable. Pour commencer un mail par jour puis tu relances tous les jours jusqu'à avoir une réponse. Maintenant que tu connais le nom de DG, tu sais ce qu'il te reste à faire.;)

Tu va vite l'avoir ta réponse.:D

04/12/2008 à 23h41

Et tout cet argent qui aurait pu équiper les îles et archipels éloignés!
Gaspillé généreusement par une nature humaine peu scrupuleuse.....mais néanmoins pas spécifique à la Polynésie.:(
Jean-Luc

Commentaires anonymes

04/12/2008 à 21h58

Testez en avant première la 3G+ chez vini ... on s'occupe des tarifs ...

Commentaires anonymes

04/12/2008 à 21h11

tikiphone entreprise pas du tout performante où il est pratiquement difficile voir impossible d'avoir un responsable au bout du fil, après d'interminables minutes d'attente au répondeur on obtient un agent qui filtre ensuite les appels.
les cadres et responsables se réfugient derrière leurs agents de peur d être déranger dans leurs innombrables pause café.
Depuis un an tous les utilisateurs de vini dans les environs de mataiea, papara se plaignent de la mauvaise qualité de la réception vini, malgré les nombreux appels, les messages laissés aux responsables de rappeler la clientèle, tout le monde s'en fout chez vini, de guerre lasse on laisse tomber et on fait avec.
personnellement j'aurai foutu tout le personnel d'encadrement à la porte, et embaucher ceux qui veulent vraiment travailler, avec obligation de résultats et évaluation annuelle des performances.
La qualité clientèle , on ne sait pas ce que ça veut dire chez tikiphone, en revanche chez "mana" je n'ai pas à me plaindre les agents technique dépannage sont compétents et performants bravo !continuez comme ça !

Contribution modérée

Commentaires anonymes

04/12/2008 à 20h08

bravo,à ses gents qui profite de la gentillesse des pauvres à les mettres devant le tribunale pour qu'ils expliques,toutes ses magouilles à la con,et dit quand passe des concours pour pouvoir entrer à OPT,rien que pour trier les courriers tu peut toujours attendre,mais franchement à vomir sur ses gents et dit que nous en paye vos facture de tétéphone et vini et voilà le résultat...

Commentaires anonymes

04/12/2008 à 19h51

Ne généralisons pas.
Actuellement agent MANA, je te confirme, il n'y a pas de concours.
Par contre je peux t'assurer que nous rentrons TOUS par la grande porte, soit dépot de CV avec lettre de motivation et entretient...
Tu peux te renseigner sur les noms de famille des agents, complètement différents les uns des autres...

Contribution modérée

04/12/2008 à 18h20

Héhé les vents tournent ;)

Commentaires anonymes

04/12/2008 à 17h23

Il fut un temps où la croyance publique voulait que l'Office était considérée comme la vache à lait. Il s'avère aujourd'hui que cette vache ayant été largement "exploitée" (pour rester poli), la nouvelle vache se nomme tiki. Il est vrai que la dynastie des Alphonse, Yannick et Frères et soeur et beauf... a bien entendu largement profité de ce boulevard pavé d'or, mais quand même avec approbation des différents PCA depuis ce bon vieux Prince Edouard. Je peux comprendre qu'il est plaisant de taper sur le père et le fils, mais même ce bon professeur Barral-La-Morale n'a pas jugé judicieux de mettre un terme à ces débordements financiers !!!
Je ne peux m'empecher de penser, à la lecture des tous reversements faits par les filiales vers le PCA, que la CTC nous décrit finalement rien de moins qu'un système mafieux, chaque filiale reversant sa quote-part au Parrain, Tiki reversant la plus grande part, puis Mana et enfin le ridicule pécule versé par ISS. Il serait aussi intéressant que la CTC se penche sur ce cas, car c'est bien un cas à part; ISS est la seule filiale de l'OPT qui soit dans un secteur concurrentiel, en effet, ni tiki, mana, tns ou tnt ne font face à de la concurrence... par contre, ISS est dans le domaine commerciale du monde libre de la petite informatique et curieusement arrive à survivre dans ce monde cruel ! Tout simplement parceque l'OPT et ses filiales "riches" subventionnent l'activité d'ISS, comment alors expliquer que prés de 80% de son CA est généré par les commandes de l'OFFice et ses filiales le plus souvent sans appel d'offres !!! Les autres petits commerçants ont beau souffrir de cette concurrence déloyale, les différents PCA n'ont eu de cesse que de couvrir cette situation ! Peut on imaginer que l'EGT crée ou rachète une société de travaux publiques puis lui confie exclisuvement tous ses travaux d'aménagement... impensable ? c'est exactement ce qui se passe entre l'OPT et ISS ! ça ne fait pas de bruit, ça ne gène pas grand monde, alors personne n'en parle ! ça pourrait presque paraitre "normal" sauf que ce dernier profite de ses subvnetions del'Office pour casser les prix et se positionner sur des autres marchés au détriment des autres commerçants, qui eux ne bénéficient pas des commandes automatiques de l'OPT. Et pendant ce temps TNS nous impose un nouveau bouquet soit-disant avec des chaines nouvelles, mais oublie de nous dire que la qualité de transmission a été sacrément diminuée, on fait passer plus de chaines, mais pour y arriver on baisse le débit et donc la qualité d'image. Le groupe OPT est décidement un belle et grande école pour réussir à échouer tout en se remplissant les poches ! Heureusement que tout le monde n'est pas comme ça à l'Office... l'autre jour j'ai même vu quelqu'un qui travaillait..; non non c'est pas une blague ! il doit être à son 4ème CDD !

Commentaires anonymes

04/12/2008 à 17h22

Après le père le fils. Faisons pression sur les représentants à l'assemblée pour qu'ils se constituent partie civile et demande des comptes au père et au fils. Ca sent l'abus de bien social à plein nez. Il pourrait aussi être démissionné par son ministre de tutelle (celui qui se bat pour notre pouvoir d'achat) ou s'il a encore un peu de dignité: présenter de lui même sa démission (mais sur ce point il faut être un homme d'honneur).

Commentaires anonymes

04/12/2008 à 17h15

Je le répète, c'est quand qu'on embauche des vrais pros de la gestion ????
Arrêtez de jouer avec nos sous, déjà qu'on en a pas beaucoup !!!
Amen.

Commentaires anonymes

04/12/2008 à 17h14

>:(>:(>:(>:(>:(>:(>:(>:(>:(>:(>:(>:(>:(
Franchement c'est la honte!!
C'est l'anarchie totale dans ce pays ma parole !!!!!!!!!!
Comment peut-on rester sans rien faire face à ces injustices incessantes qui nous sont révélées tous les jours????????
Méa ma réveillé vous, le polynésien est définitivement trop naïf et trop gentille.
On n’ira jamais de l'avant comme ça pitié à nous franchement.
Tous dans le même panier, tjs les mêmes qui se gavent et qui s’en mettent pleins les poches.
Après on viens nous dire qu’il faut augmenter ceci et augmenter cela car la société ne peux pas supporter la hausse?
Ah oui et nous alors les consommateurs on le peut encore moins.
Bref, c’est vraiment déprimant.

Commentaires anonymes

04/12/2008 à 16h53

En tant que simples citoyens (c'est de l'argent public), voire clients de Tikiphone et Mana (nous sommes clients), peut-on porter plainte contre tous ces abus et passe-droits ?

Ou faut-il se grouper en association pour pouvoir le faire ?

Commentaires anonymes

04/12/2008 à 16h13

Je puis faire venir mes cousins de Corse qui sont des specialistes de la demolition des edifices publics. D apres leur etude 2 bouteilles suffiront
et de plus animeront les nuits de Papeete tout cela gratuitement.
PS Les consignes ne pourront etre rendues

Commentaires anonymes

04/12/2008 à 16h08

Moi aussi j'ai envie de vomir. Rien d'autre à dire. :P

Commentaires anonymes

04/12/2008 à 15h48

Pour ceux qui en douteraient encore, on est bien dans une république bananière. La preuve... Et ça demande l'indépendance ! N'importe quoi...

Commentaires anonymes

04/12/2008 à 15h26

Nicole Bouteau avait claqué la porte à Gaston.
Pia Hiro avait fait de même avec Oscar et j'avais écrit à mes amis un petit quatrain à cette époque (novembre 2006).

La Femme polynésienne montre dans cet épisode politicien
Qu'elle en a plus que les vrais mâles indépendants polynésiens.
Consciente de ses devoirs elle laisse les avantages d'un ministre
Laissant les fiers guerriers maohi continuer leur travail sinistre.

Il existe des personnes compétentes et honnêtes. Ces 2 femmes, de même que Jean-Paul Barral qui avait montré qu'il travaillait, lui pour le fenua, qu'il servait et ne SE servait pas.
Quand le peuple polynésien comprendra que l'ère des tavanas, des petits chefs malhonnêtes est fini, que nous devons voter pour des femmes et des hommes intègres et respectueux, porteurs d'idées et non de profit, que chacun de nous a le devoir de s'engager pour changer cette société pourrie, que nous soyons prêt à partager et à perdre au moins un peu de nos avantages, alors la Polynésie sera redevenue une Terre des Hommes.
Malheureusement, nous ne sommes pas encore descendus au fond du gouffre, nous n'avons pas encore connu la vraie faim, celle qui permet de s'indigner justement et de vouloir un changement notable.
Cela vient mais il est encore trop tôt. Encore trop tôt.

Héritiers anciens ou nouveaux de la noblesse
Votre coeur du désert possède la sécheresse
Amassant profits, refusant sagesse et partage
Vous annoncez du peuple l'orage et la rage.

Toutefois, n'oubliez pas fiers gouvernants
Par le passé nous autres humbles manants
Avons baissé votre front et tranché le col
Pour châtier mépris et impudence de vos vols.

Commentaires anonymes

04/12/2008 à 15h08

tu crois que passer les concours suffisent??? non, il faut aussi avoir des relations mon coco..

Commentaires anonymes

04/12/2008 à 15h02

Renseigne toi avant d'écrire pour ne rien dire. Tihoti est dans le vrai a 1000/100%. Chez Mana et Tikiphone on ne passe pas des concours. On est embauché en fonction de son patronyme (nom de famille si tu préfère). Voici quelques petits extraits du rapport de la Chambre Territoriale des Comptes.

Page 5
L’aisance financière de TIKIPHONE s’est accompagnée d’un accroissement important de la masse salariale. Les effectifs se sont stabilisés dans l’entreprise qui avait achevé sa croissance. Les rémunérations ont progressé, notamment en 2005 avec l’entrée en vigueur d’un accord salarial, mais demeurent cependant plus basses que celles servies à l’OPT, à conditions d’âge et d’ancienneté égales. [b]La gestion des ressources humaines pourrait être améliorée.[/b] L’octroi d’avantages en nature non assujettis aux contributions sociales ne devrait pas perdurer. M[b]ais plus globalement, dans une entreprise de cette taille, un directeur des ressources humaines devrait être recruté[/b], sous réserve des restructurations plus générales pouvant affecter l’ensemble de l’OPT et de ses « filiales ».

[b]La bonne situation financière de TIKIPHONE a surtout favorisé la situation des dirigeants de la société. Le directeur général a bénéficié d’une amélioration substantielle de sa situation déjà privilégiée, en partie grâce à des décisions du président de la société, qui n’était autre que son père[/b].

Depuis le passage en SAS, la société TIKIPHONE n’a ni conseil d’administration, ni assemblée générale. Toutes les décisions relatives à la vie de la société reposent sur le président, le directeur général et le comité de pilotage, dans le cadre d’un actionnariat unique.
Donc on embauche le fils de...le petit fils de...le neveu, l'oncle, la tante, le beau fils etc.

La planification pluriannuelle des investissements ainsi mise en oeuvre est très vulnérable aux évolutions technologiques, et surtout aux [b][b]influences[/b] politiques[/b], notamment pour le déploiement des installations techniques dans certains archipels de la Polynésie française.
T.Foster est alors ministre des Télécommunications.

L’absentéisme a progressé entre 2002 et 2005. Le nombre de jours d’arrêt moyen par agent a progressé de 6,25 en 2002 à 8,16 en 2005. La situation a continué de se dégrader au cours de l’année 2006, pour atteindre un nombre de jours d’arrêt moyen par agent proche de 14, en raison, selon le directeur général, de plusieurs arrêts maladies de longue durée (11 % du personnel totalisant plus de la moitié des jours d’absence). Pour le reste du personnel le taux d’absentéisme serait proche de la moyenne sur la période.
A la suite de son contrôle, la Chambre avait fait observer que la gestion des ressources humaines de l’entreprise arrivée à maturité, détenue à nouveau à 100 % par des capitaux publics à compter de 2008, pourrait être améliorée. La chambre, qui en avait regretté l'absence, constate qu’une [b]direction des ressources humaines a été créée en février 2008[/b].
Une société comme Tikiphone n'avait donc pas de DRH. Trop fort.

Il est où le concours ?

Commentaires anonymes

04/12/2008 à 14h15

on dirait vous etes jaloux,apres les fonctionnaires,vous vous attaquer aux gens de l'OPT. vous avez k'a passer des concours

Droits de reproduction et de diffusion réservés © www.ladepeche.pf