emergency
top
overheader
vendredi
01 août 2014

Bienvenue au Manava Suite Resort

8 contributions

Publié le lundi 23 février 2009 à 14H56

HOTELLERIE - Ouverture le 1er mars prochain à Punaauia

manavavignette.jpgA la nuit tombée, côte Ouest, PK 10,7, le site de l’ancien Iorana villa semble revivre l’effervescence des soirées d’antan. Voitures stationnées le long de la route et étages illuminés. Nul besoin de robes de soirée ou de chemises à fleurs pour y entrer, ici pas de bringueurs à l’intérieur, mais des ouvriers en bleu de travail armés de perceuses et autres pistolets à colle. Bienvenue au Manava Suite Resort. Dernier-né des hôtels du groupe South Pacific Management, le Manava Suite Resort Tahiti est présenté comme “l’hôtel de référence tant pour une clientèle touristique, d’affaires que de résidents”.

En trois points

  • Après deux ans de travaux, le Manava Suite Resort ouvre le 1er mars sur le site de l’ancien Ia Orana.
  • Réparties sur cinq bâtiments, 109 suites du studio au duplex high tech, toutes dotées de cuisine permettront des courts ou des longs séjours.
  • Réalisation du groupe South Pacific Management, cet hôtel (11 000 m2) privilégie la qualité de l’hébergement pour ses clients. Le bar-lounge et le Spa seront accessibles à tous.

manava300.jpgAvec ses 109 Suites, l’hôtel offre une grande variété d’espaces, du studio au duplex doté d’une 1 ou 2 chambres jusqu’aux 7 Manava appartements, de 1 à 3 chambres. “Grâce à son concept novateur de cuisine intégrée dans les unités, le client sera accueilli dans un lieu de vie confortable, chaleureux et facile à vivre. Ce que nous souhaitons dire à nos futurs clients, c’est bienvenue chez vous”, s’exclame Ségolène Picard, attachée commerciale de SPM.

“Toutes les Suites offrent des agréments contemporains et le confort des dernières nouveautés technologiques, tout en reflétant un décor polynésien authentique”, glisse notre hôtesse en désignant les têtes de lit et les fauteuils incrustés de nacres. “C’est Edmond Ahcha, un Marquisien vivant à Nuku Hiva, qui a réalisé tous les tiki dans les salles de bain, et les poteaux sculptés dans les Suites Studio”.

“l’hôtel de référence tant pour une clientèle touristique, d’affaires que de résidents”
manava300bis.jpgUne fois la haute palissade métallique franchie, on est rassuré : la construction est bien terminée, les trois bâtiments se dressent fièrement dans le ciel. A l’intérieur, les équipes se relayent, 24 heures sur 24 ou presque. Dans huit jours, les premiers clients poseront leurs valises dans les suites flambant neuves du Manava. Et pas question d’essuyer les plâtres, il s’agit d’un groupe de chercheurs qui participera du 2 au 6 mars au 11e Congrès des sciences du Pacifique, un événement organisé au Hilton, un autre hôtel géré par le groupe SPM. En arrivant sur le site de l’hôtel, le néophyte fronce le sourcil, et s’inquiète des délais : “Il ne faut pas, tout sera prêt pour le 1er mars.

Il y aura juste le Spa, la salle de fitness et la salle de conférence qui ouvriront en avril, mais l’hôtel accueillera comme prévu ces premiers clients dans huit jours”, promet Ségolène Picard. Lors de notre visite des lieux, le vaste hall était en travaux, la fontaine centrale faisait l’objet d’une grande attention. Bientôt une boutique et un espace de loueurs de voitures s’y installeront à gauche de l’entrée. Sur la droite du hall, des fauteuils en enfilade mènent à un bar à tapas à la déco contemporaine. Ouvert à tous, cet espace sera un lieu de détente, un lounge-bar. De part et d’autres de la réception, deux grands tiki veillaient déjà avec circonspection sur le bon déroulement des travaux. “Ces géants de bois ont été sculptés par un Hio Tepea, un artisan marquisien qui vit à Punaauia et qui a gagné l’an dernier le premier prix du Heiva, catégorie sculptures marquisiennes” indique Ségolène.

A huit jours de l’ouverture, les managers et leurs équipes ont pris possession des lieux. Le recrutement a débuté à la fin 2008. La centaine d’employés a achevé sa formation la semaine dernière. Le directeur du Manava Suite Resort, Jean-Pierre Challeau et son directeur adjoint Andrès Lopez-Dafonte, sont impatients d’accueillir les premiers clients…

Mais le temps passe. Le soleil est déjà haut lorsque la ruche frémit encore un peu plus, les jardiniers sont affairés, ils s’ingénient à planter, semer, arroser. Côté lagon, les eaux de la piscine à débordement “la plus grande de Tahiti”, insiste Ségolène, miroitent au soleil. Tiens, un palmier pointe ses palles, les ouvriers le guident, il sera planté près du bord. Face à nous, la passe de Punaauia ouvre l’horizon sur l’océan, Moorea un peu embrumée est bien là, à sa droite une cascade répète ses gammes dans un houleux tumulte.

Cl. Chunlaud

Une solution d’hébergement pour les résidents

“Oui, les résidents pourront y trouver une solution d’hébergement pour des courts, moyens ou longs séjours. Les unités sont dotées de cuisine, table à repasser, lits d’appoint (canapé convertible), salle de bain, il y a également une buanderie commune et un service de nettoyage des suites. Ce ne sont pas des appartements, il n’y a pas de bail à signer, le client est libre, le prix comprend toutes les charges d’électricité et d’eau, il y a Internet dans tout l’hôtel et les chaînes télévisées du satellite”, note Ségolène Picard. Le bar pool et la salle de fitness seront exclusivement réservés aux clients de l’hôtel, le spa, par contre, proposera des soins pour tous. A chaque chambre correspondra une place de parking en souterrain. Pour les suites, des celliers seront proposés. “Des grilles de tarifs “résidents” ont été élaborées selon la durée de séjour : résidents moins de 7 nuits, long séjour 7 nuits, long séjour 1 mois ou plus. A titre indicatif, un studio de 41 m2 avec terrasse côté lagon coûtera pour 30 jours de réservation 237 000 Fcfp (soit 7900 Fcfp par jour). Pour un duplex de 139 m2 avec deux chambres, le tarif journalier est à 10 830 F (tarif long séjour, pour 30 jours 324 900 F).“

Les prestations de l’hôtel

- Cinq bâtiments

- La plus grande piscine à débordement de Tahiti

- 1 boutique

- 1 restaurant

- 1 lounge-bar déco contemporaine (ouvert à tous)

- 1 spa (ouvert à tous)

- 1 ponton pour accueillir les bateaux des clients

- 1 salle de fitness (réservée aux clients de l’hôtel)

- 1 salle de conférence modulable en 2 petites


Claire Chunlaud
Imprimer Recommander Wikio Facebook twitter digg

Les dernières contributions


Contribution modérée

02/03/2009 à 01h12

Peut etre pourrait on penser à voir la vie en polynesie differement.
Plus de CEP, plus de vaches grasses, revoyons les prix...
ARRETONS d'augmenter les salaires... exigeons une baisse des prix..
Cela revient au meme, mais ameliore la competitivite...
Dans ce sens, les prix de cet hotel semble plus raisonnable que d'autres..
Il se remplira mieux .. et vivra plus longtemps...
Bonne chance a tous les polynesiens... un ami de longue date de la PF

Commentaires anonymes

28/02/2009 à 16h29

Eh bé, très beau travail d' architecture d'intérieur "4 étoiles" "Tahiti aux temps d'aujourd'hui", beaux meubles, belles photos du Tahiti nostalgique, intérieurs superbes, couleurs matières et volumes bien équilibrés, bref : talentueux ! Bravo Mr Bruno Hervochon !

Commentaires anonymes

27/02/2009 à 20h57

Je souhaite une grande réussite à cet hotel et ses employés. Bon courage.
Je passerai surement un week end avec vous. A bientot.

26/02/2009 à 14h46

Super comme initiative, offre d'emploi local, etc etc, mais au vu de la conjoncture économique actuelle, je souhaite du courage et de la persévérande à tout le monde! Bonne chance!
Faaitoito ana'e
etn

Commentaires anonymes

24/02/2009 à 18h12

Ouaip l'attachée commerciale , avant elle vendait des BMW au prix d'un appartement , maintenant elle va vendre des chambres au prix d'une BMW !! ;D

Commentaires anonymes

24/02/2009 à 10h15

Ne crachons pas dans la soupe: C'est super, un nouvel hôtel, flambant neuf, dans un créneau légèrement différent des existants. Cela va élargir la gamme proposée sur le marché, donner du travail à pas mal de gens qui en ont bien besoin. En plus, géré par un groupe de professionnels avertis qui, je l'espère, sauront changer cette superbe opération de défiscalisation en réussite commerciale. En ces temps qui sentent plus la fermeture que la rose .... On ne peut qu'espérer!

Commentaires anonymes

24/02/2009 à 08h34

Vu les propositions aux résidents locaux très interessante sma foi, je vais gentiment me laisser aller et "délirer" ; on va suppposer que certains vont y caser :

des conseillers territoriaux descendu des îles "ca fait pitié pai a eux, aita to ratou fare i tahiti pai...",
leurs secrétaires,
leurs conseillers techniques brasseurs d'airs pompeurs de pognon,
leurs maîtresses (rejoint réponse 1 ?) ...
autres cas sociaux ?

Et tout ça bien sûr au nom de la relance économique, touristique et de la transparence de l'utilisation des fonds publics...en plus ils nous diront que c'est pour éviter de surcharger la côte ouest au dela de punaauia et faire diminuer la circulation, comme ça on pourra reétudier convenablement le projet "aitaporomu nui..."

Elle est pas belle la vie ? ;D

Commentaires anonymes

23/02/2009 à 17h38

Bien beau tous ça , mais on va le remplir avec quoi ce superbe hôtel ??? :P

Droits de reproduction et de diffusion réservés © www.ladepeche.pf