emergency
top
overheader
mercredi
23 juillet 2014

Calendrier des concours de recrutement dans la fonction publique

5 contributions

Publié le jeudi 18 juin 2009 à 09H28

Extraits du conseil des ministres Lors de la séance du 17 juin 2009, Pierre Frébault, ministre du travail, a présenté le calendrier prévisionnel des concours pour l’année 2009/2010 dans la fonction publique : Les concours de recrutement, pour les 41 cadres d’emplois de la fonction publique, sont ouverts en fonction des besoins de l’administration, c’est à dire lorsqu’il existe des postes budgétaires vacants, budgétés, susceptibles d’accueillir les lauréats. Pour l’année 2008/2009, 199 concours de recrutement ont été organisés et répartis sur les filières de la santé et socio-éducative, sportive et culturelle. Ils ont donné lieu à des recrutements :

- dans la filière de la santé, à 74 infirmiers, 34 praticiens hospitaliers, 26 médecins, 12 auxiliaires de soins, 3 manipulateurs en électroradiologie et 10 rééducateurs ;

- dans la filière socio-éducative, sportive et culturelle, à 15 psychologues et 25 assistants socio-éducatifs. Dans trois filières sur quatre (administrative et financière puis technique et éducative), le nombre de postes vacants permet d’ouvrir les concours de recrutement tout en réservant le nombre de postes nécessaires aux réintégrations et à la promotion interne.

Le calendrier prévisionnel des concours 2009/2010 annexé au présent communiqué, indique les cadres d’emplois dans lesquels des concours seront organisés, les dates d’ouverture et de fermeture des inscriptions, les dates des épreuves d’admissibilité et des épreuves d’admission, les dates de l’amphi-choix et de la nomination des lauréats. Il sera complété après exploitation des informations transmises par les organismes d’emploi, avant le 22 juin 2009. En ce qui est de la filière santé et recherche, les concours d’assistants qualifiés de laboratoire, de pharmaciens et de chirurgiens dentistes seront ouverts au cours des mois de juin et juillet 2009 dans le cas où des postes vacants seraient identifiés dans ces cadres d’emplois. Pour l’année 2009/2010, il reste à planifier :

  • les concours de la filière santé autres que d’assistants qualifiés, de pharmaciens et de chirurgiens dentistes et organisés en règle générale tous les ans ;
  • les concours de la filière socio-éducative.

Corps de volontaires au développement

Le ministre du travail, de l’emploi, de la fonction publique et de la formation professionnelle, a présenté au conseil des ministres, réuni le 17 juin 2009, un projet de “loi du pays” relatif au dispositif intitulé “corps de volontaires au développement” (C.V.D). Ainsi, ces modifications portent sur :

  1. Extension du dispositif aux jeunes Polynésiens titulaires d’un BAC +2 et BAC +3 ou d’un titre ou d’un diplôme de niveau III, inscrit au répertoire national des certifications professionnelles, au lieu du seul BAC +4 ou d’un diplôme équivalent. Les jeunes Polynésiens titulaires d’un titre ou d’un diplôme délivré par une université ou un établissement d’enseignement d’un pays étranger pourront aussi en bénéficier, pour accéder aux concours des cadres d’emplois A et B de la fonction publique de la Polynésie française, à la condition que le diplôme ou le titre qu’ils détiennent aient été reconnus par la commission d’évaluation des diplômes étrangers.
  2. Détermination du montant de l’indemnité, arrêté par le conseil desministres. Pour les personnes titulaires d’unemaîtrise (BAC +4) ou d’un titre ou diplôme équivalent, elle n’exèdera pas la rémunération afférente au premier échelon du cadre d’emploi des attachés d’administration de la filière administrative de la fonction publique de la Polynésie française. Pour les personnes titulaires d’un BAC+2 ou d’un titre ou d’un diplôme équivalent, le montant maximal sera proposé par référence à la rémunération afférente au premier échelon du cadre d’emploi des rédacteurs de la filière administrative de la fonction publique de la Polynésie française.
  3. Réduction de la durée de la convention de formation. Il est proposé la durée d’un an maximum renouvellement compris, suffisante pour apprécier la valeur professionnelle du candidat au « CVD », quel que soit son niveau de diplôme. Actuellement, la période est de douze à vingt quatre mois pour les personnes titulaires d’une maîtrise ou d’un diplôme équivalent.
concours600bis.jpgconcours600.jpg

Imprimer Recommander Wikio Facebook twitter digg

Les dernières contributions


Commentaires anonymes

07/07/2009 à 16h46

Je suis tout fait d'accord avec ce que dit Miri! L'essentiel c'est d'avoir un boulot, un CDI pour pouvoir etre indépendant de nos parents (et oui! pas de CDI pas d'emprunt! donc pas de possibilité d'avoir des projets!)

Il y a un truc déguelasse c'est que la pluspart qui sont embauché ont a peine le CAP, BEP voir BAC! Alors pourquoi des longues études si c'est pour au final ne pas trouver un emploi? sous pré-texte que l'on soit trop diplomé ou manque d'expérience?
Et puis comment voulez vous chers employeurs que l'on ai de l'expérience si vous ne nous donnez même pas une chance d'avoir! (au moins pour une période d'essai!)

Commentaires anonymes

24/06/2009 à 08h04

Faut voir le côté positif les gars, y a des postes à pourvoir, alors envoyez vos enfants, neveux et nièces , connaissances aux concours précités, l'intérêts c'est d'voir un bon boulot, même si sur le coup tu n'aime pas forcément mais à longue ça va le faire et à la clé et ça c'est sûre c'est UN C. D. I en bon et dû forme. Alors de radoter sur la paye, l'essentiel d'adord d'avoir un travail fixe et certain.... A bon entendeur...
Les élèves ça me connais, juste après le BAC c'est "je rentre dans mon île faire la popote" mais c'est quoi ça, notre rôle c'est de les encourager à ne pas s'arrêter là mais à passer des concours ou a faire des études et plus et pas à rentrer dans leurs îles et en faire des poids en plus pour leurs parents. On les motives à devenir responsables et devenir de futures bon parents et chefs de familles...Comment??? en ayant un bon travail même si ça ne leur plaît pas forcément c'est le temps qui donnera le change, l'argent fera le reste.
Désolé d'en venir là mais c'est la réalité, les futurs bachelier en majeur parti veulent se contenter de peu alors qu'ils peuvent avoir plus même si pour ça il faut passer des concours qui ne leurs disent rien...
Avant on passait des concours pare ce que les débouchers étaient intéressants, maintenant on passe des concours par obligation de survie.
A bon entendeur....

Commentaires anonymes

20/06/2009 à 13h22

A grincheu: C'est la fonction publique qui dispose le plus souvent de CVD. Il ne faut pas seulement se demander "comment est-ce qu'on va les payer?"... Il faut surtout se focaliser sur le fait que l'adm. bénéficie d'une "MDO" de qualité à moindre coût. 200 000 (pour le moment) pour un Bac +4 voir +, c'est vraiment pas cher payé!!!!

Commentaires anonymes

19/06/2009 à 10h04

avec les recette fiscale en moins, comment on va les payer???

Commentaires anonymes

18/06/2009 à 14h26

C'est vrai qu'il n'y en a pas assez, il faut encore en recruter !!

Droits de reproduction et de diffusion réservés © www.ladepeche.pf