emergency
top
overheader
vendredi
25 juillet 2014

Le gouvernement Hau Pakumotu passe au recrutement…

32 contributions

Publié le lundi 18 janvier 2010 à 10H59

MOOREA - Un président, douze ministres, trois sénateurs et sept députés

pakumaotu150.jpgQuelques audacieux ont créé leur propre république en Polynésie, qui ne reconnaît pas les institutions en place. Ils sont passés à la phase recrutement, samedi à Moorea, en promettant du travail pour les jeunes. Une dérive de plus, après tous les rois et autres présidents autoproclamés que la Polynésie a connu depuis une trentaine d’année.

Une centaine de personnes a répondu à l’appel du “ministère de la Défense” attaché au gouvernement de la République Pakumotu, une institution désignée qui se dit sérieuse et apolitique et qui gère “à sa façon”, les institutions locales (en Polynésie française), dans le cadre d’un État “Pakumotu”, cela depuis le 11 novembre 2009 date de son officialisation. Les représentants de “Hau Repupirita Pakumotu” sont des adultes de Tahiti et des îles, parfois même des notables, qui croient dur comme fer dans la légalité de l’avenir institutionnel de leur démarche. Ainsi, depuis une semaine, une partie du “gouvernement” de “Hau Repupirita Pakumotu” a fait la tournée des mairies annexes de Moorea. Samedi, le pseudo gouvernement était à Paopao dans le cadre d’une réunion d’information pour le recrutement de sapeurspompiers et d’agents de “police nationale”, organisée par, tenezvous bien, le “ministère de la Défense”, qui a à sa tête Terii Williams. Reçu avec courtoisie par Beky Teamo, La Dépêche a assisté à l’une des premières réunions publiques de cette organisation qui ne reconnaît pas les institutions de la Polynésie française, mais jure qu’elle oeuvrera pour le bien être des habitants de cet “État”, toutes races confondues. “Cela fait quatre ans que nous travaillons pour la mise en place de ce gouvernement”, annonce Beky Teamo, l’un des hommes forts de “Hau Repupirita Pakaumotu”, dont il est lui-même, maire désigné de Paopao et ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture. “Notre “État” a été constitué ici même à Moorea et officialisé sur le marae de “Whaiora” en Nouvelle- Zélande.”

Un financement encore mystérieux

paku400.jpgBeky Teamo souligne que ce gouvernement est représenté dans tout “l’État Pakaumotu”, mais Moorea reste le lieu où il a le plus avancé dans sa démarche institutionnelle. “Depuis cinq mois, nous mettons nos lois en place. Aujourd’hui, après avoir rencontré une partie de la population dans chacune des communes associées, nous sommes là, pour nous présenter et offrir du travail à tous les jeunes”. Le président de “Hau Repupirita Pakumotu” se nomme Athanase Teiri. Il était absent samedi. Il a à ses côtés pour “gouverner”, douze ministres, tous nommés pour une durée de quinze ans, ainsi que trois sénateurs, sept députés et bien sûr son propre conseil des ministres, le tout centralisé à Moorea. “Nous ne faisons pas de la politique. Nous ne sommes pas là à la recherche de voix, ni pour nous, ni pour un quelconque parti existant. Notre objectif est avant tout la lutte contre la vie chère, et offrir à nos jeunes, un État ou il fait et fera bon vivre”.

“Le nuage qui donne la vie…”

“Hau Repupirita Pakumotu” annonce qu’elle a ses propres sources de financement. D’où viennent-t-elles ? Pour l’instant, c’est un secret. “Je ne veux pas en parler pour l’instant. Mais nous le ferons savoir en temps utiles”. Ce qui n’empêche pas “Hau Repupirita Pakumotu” de proposer un avenir aux jeunes de Moorea dans les métiers de lutte contre le feu ou de la police. “Concernant le corps des muto’i, il y aura les muto’i oire (police municipale), muto’i hau police d’État, et muto’i moana (police de la mer). Nous allons embaucher 130 pompiers sur Moorea, et 20muto’i par commune”. Ce qui représente, à la louche, 385 millions Fcfp de financement annuel, rien que pour ces deux brigades de Moorea ! Samedi, plusieurs jeunes ont déposé leurs noms pour s’inscrire aux futures formations, selon Beky Teamo, celles-ci devraient débuter dès le mois de février. “Ce n’est pas une association, mais le gouvernement d’un État qui se nomme “Hau Pakumotu”, qui veut dire nuage (paku), qui donne de la pluie, donc la vie à la nature (motu). Nous avons notre propre drapeau, bleu (océan, vert (la nature), jaune (la lumière) et rouge (la vie). Sur ce drapeau, douze étoiles dans le coin supérieur gauche du drapeau qui symbolisent les îles du Pakumotu (on ne parle plus de Polynésie française), les douze mois de l’année, et les douze apôtres de Jésus-Christ”. Ce “gouvernement” n’est pas sans rappeler celui de Tetua Mai, qui avait connu ses “heures de gloire” dans les années 80 avant l’arrestation de ses responsables. “Aucun lien !, souligne Beky Teamo. Nous n’avons pas les mêmes objectifs”. Reste à savoir jusqu’à quel point peut- on s’approprier des titres officiels, comme celui de maire de telle ou telle commune, et comment peut-on aussi prétendre offrir du travail à autant de jeunes du jour au lendemain. À croire que l’argent tombe du ciel… De sorte que, attention aux lendemains qui déchantent et aux retours de manivelles qui pourraient être une réaction de jeunes déçus.

De notre correspondant Jeannot Rey

pakuhtbeki200.jpgBeki Teamo, membre du gouvernement “Hau Pakumotu”

“Tout le monde a sa place ici”

“Dans notre gouvernement, nous respectons tout le monde. Nous ne sommes pas animé d’une certaine forme de racisme. Tout le monde a sa place ici. Nous ne sommes pas là pour chasser qui que se soit. Nous sommes là pour le bien être de notre jeunesse et l’avenir de notre État. Par contre, et de ce fait, nous nous autoproclamons gouvernement, et nous ne reconnaissons pas le gouvernement de la Polynésie française, ni ses lois.”

Le parcours de Hau Pakumotu

Les membres de la nouvelle république ne sont pas tout à fait des inconnus sur la scène publique. Ils s’étaient notamment présentés aux dernières élections territoriales de 2008 : dans les Tuamotu est, la liste conduite par André Teariki avait obtenu 94 voix, soit 2,53% des suffrages. Dans les Tuamotu de l’ouest, la liste menée par Teiri Athanas avait récolté 127 voix, soit 2,48% des suffrages. Les deux listes avaient fait campagne pour l’indépendance des Tuamotu, ou pour en faire une collectivité territoriale à part. Avec eux, un certain Taverio Richmond, un habitué de la politique. Il s’était déjà présenté aux élections territoriales de 2001 et 2004 aux Tuamotu. Pour clôturer cette expérience démocratique, avant de passer à l’autoproclamation d’une république, la commission nationale des comptes de campagne avait invalidé les comptes de Terii Athanase.

pakuht250.jpgLe syndrome Tetua Mai

Ils sont nombreux en Polynésie à s’affirmer un jour roi, ou président. Le plus célèbre d’entre eux ayant certainement été Tetua Mai : après avoir obtenu 416 voix aux élections territoriales de 1982, il s’autoproclame président de la République ma’ohi, et commence lui aussi à recruter des agents, tout en vendant des cartes d’identité à 2 000 Fcfp. Mais en août 1982, la farce s’arrête nette, car un gendarme a été blessé par les hommes de main de “son excellence”. Il est arrêté et placé en prison, et le “président d’opérette”, comme il était appelé à l’époque avec ses costumes et ses cortèges officiels, change de carrière… (Photo d’archives LDT)

Les autorités vigilantes

Il est important de dire que tous les élus de Moorea sont informés de la présence de ce “gouvernement d’État”, mais tous “attendent de voir” évoluer cette situation pour le moins rocambolesque. Sauf la gendarmerie de l’île, qui “rigole” moins, et qui a dépêché sur place samedi matin, quelques militaires “histoire d’entendre ce qui se dit.”

Imprimer Recommander Wikio Facebook twitter digg

Les dernières contributions


Contribution modérée

Commentaires anonymes

24/01/2010 à 18h51

après 6 années de gags , on repart pour le meilleur .. du rire !!

Commentaires anonymes

20/01/2010 à 17h55

je remarque que tous les "élus"(par qui???)de cette soi-disant "républik", ce sont toutes des personnes ou "politichiens"qui se sont déjà présentés aux dernières vrais élections et qu'ils n'ont rien eu :les déçus des tuamotu.
Ce qu'ils recherchent c'est l'argent facile (150 milliards/an, pendant 15 ans d'après eux),le pouvoir et la terre du maohi (qui appelle t-on maohi aujourd'hui?).
En plus, pourquoi moorea? Qu'ils fassent leur QG chez les "paumotu" aux tuamotu. Je suis de moorea et j'ai pas du tout envie de les voir chez moi.
Faut savoir que la majorité de ces personnes est abonnée aux condamnations de justice.
Certains ne savent même pas lire, pas de travail et sans argent (je le dis parce que je connais beaucoup d'entre eux).
Ils font ça parce qu'ils s'ennuient. Il n'y a plus le carnaval,alors ils le remettent en place. C'est génial, le défilé ça se passe où? Je m'ennuie moi aussi.
Au fait, le ministère des "hupe hupe" est pris ou pas? Je propose la candidature de mon grand-père de moorea (il est "paumotu" de chez eux).

Thx, au revoir.

Commentaires anonymes

19/01/2010 à 21h14

Il y a de quoi en rire ... mais après tout ce n'est pas si idiot que cela parait ... en tous les cas, cela ne changera pas trop de ce que nous avons depuis plus de 5 ans ... après le Hau de MOOREA, il faut un Hau pour chaque île ... et après on organise des batailles comme au temps de nos tupuna ... non, non, non, il ne faut pas rire ... car ils sont moins rigolos que nos politico-kkouettes actuels !!!

Commentaires anonymes

19/01/2010 à 18h07

Moi je serai Ministre du FIU et du CHÔMAGE rémunéré.....lol

Commentaires anonymes

19/01/2010 à 13h50

Mea ma, au lieu de vous prendre la tête, faites comme moi: allez présenter votre candidature. Moi j'ai choisi ministre de la gynécologie et inspecteur culturel de la bringue. Interdit de copier!! Trouvez donc votre propre poste...:P

Commentaires anonymes

19/01/2010 à 11h33

Tiens, il me semble voir Bouyssou s'approcher...

Commentaires anonymes

19/01/2010 à 11h33

woa la gueule du flic sur la photo, avec les Ray Ban!!! on dirait qu'il sort d'un clip des Village People !!

et à notre cher président du Pakumotu et ses 12 ministres, tous mes voeux de réussite. Je vous recommande de mettre souvent le feu à Moorea, au passage, parce que 130 pompiers à Moorea (en plus des 25 ou 30 qui y sont déjà et qui font un boulot correct), il va falloir les occuper !!!

Ca, c'est une solution pour sortir de la crise "donner du travail aux jeunes". Et quand on dit "donner", c'est au pied de la lettre qu'il faut l'entendre. Il ne s'agit pas de créer les conditions économiques favorables à l'embauche, mais bien d'attribuer bêtement un salaire à quelqu'un, sans se demander ce qu'il rapporte à la société. Un travail de service public, surtout. Un travail qui coûte cher mais qui ne crée pour ainsi dire aucune richesse. Il faut que tout le monde reçoive un salaire de la république PAKUMOTU, et tout le monde sera riche. L'argent viendra sûrement du ciel, et on aura pas d'impôts à payer.

Vous rigolez, mais si vous allez écouter les discours (en Tahitien) des grands partis politiques quand ils s'adressent aux "petites gens", on est pas loin de ce type de discours (en légèrement moins caricatural, mais pas beaucoup) !!!

hahaha, 1 président, 12 ministres, 7 députés, 3 sénateurs !!! hallucinant! J'imagine qu'ils doivent être 23 dans leur bande d'illuminés, et que chacun voulait un poste!! Vous en faites pas, dans pas longtemps y aura une motion ou un changement de majorité...

Commentaires anonymes

19/01/2010 à 11h17

Aucune objectivité, aucune réelle information. Un genre de résumé bon pour ceux que ne veulent pas comprendre et simplement lire... C'est dommage. La critique est déplorable, non fondée voire inerte. Et pour pimenter l'article(à ceux qui croient), deux trois pubs aux côtés de l'article... pour encore mieux rendre bête et inintéressant l'objet de l'article.
Quelle déception de la part de la Dépêche. Voilà comment se payer la tête de personnes en publique.

S'il ne s'agissait que de cet article... mais non. L'opinion publique est manipulée dès le départ.
Existe t-il encore des journalistes, facteurs d'informations... objectifs et censés ? certainement moins à la Dépêche.

Quoi de plus normal de vouloir un nouveau gouvernement ! Il ne faut pas être aveugle ou muet pour comprendre à quel point notre Fenua se meurt au devant de Politiciens idiots et pauvre de mérite. On peut leur accorder au moins le bénéfice du doute. S'ils peuvent apporter une opposition à l'actuelle vie politicienne polynésienne, il ne faut pas être contre le débat. Les choses bougent lorsque le Peuple parle.
Tout le Monde sait que Rome ne s'est pas construise en 5 jours. Çà demande du temps, des personnes, etc...

Commentaires anonymes

19/01/2010 à 11h01

Demain, j'arrête ...

Commentaires anonymes

19/01/2010 à 10h20

que d'énergie dépensée pour se distraire : ils doivent vraiment s'ennuyer ces guignols. Ils ne peuvent pas se dépenser pour leur pays au lieu de se foutre de la gueule de jeunes qu'ils cherche à berner ..on se demande dans quel but ?
Comme dit plus haut le repesentant de l'etat devrait peut être expliquer à ces clowns qu'il y a des limites à la palisanterei .

Commentaires anonymes

19/01/2010 à 09h35

je pense que ça ne sert à rien de créer une autre république en polynésie si c'est pour faire la même chose que nos hommes poltiques à Tahiti! Je suis amplement d'accord avec les autres commentaires!voila

Commentaires anonymes

19/01/2010 à 09h26

... je serai roi du monde !!!
ici c'est sûr, on ne s'ennuie pas niveau recherche du pouvoir et a priori, y a du potentiel alors, qui me suit pour 1 gouvernement du style "chacun pour sa gueule et les autres après" ?? Allez quoi, c'est top l'anarchie, non? Tout le monde il régit tout le monde et comme ça personne ne gère rien.
...un peu comme maintenant en fait... same same but different !

Commentaires anonymes

19/01/2010 à 07h54

Ils ont vraiment l'air triste ceux là . Au moins avec Tetua Mai on a bien rigolé et avec Pomare croix bâton on a failli bien rigoler aussi ...

Commentaires anonymes

19/01/2010 à 07h43

D'où vont-ils tirer les revenus pour payer tous les fonctionnaires qu'ils recrutent? Quelles compétences demandent-ils pour devenir pompier, policier etc...? Suffit-il d'être "maohi" pour avoir le poste? Quels sont les critères qui font un "citoyen" de cette république? Quelles sont ses frontières? Cela ne concerne-t-il que MOOREA? Je suis de Tiarei (Tahiti) est ce que je peux avoir la double nationalité? Je suis kiné, est ce que je peux devenir Ministre de la santé? Une prompte réponse m'arrangerait. Merci.

Commentaires anonymes

19/01/2010 à 06h18

Iaorana,
Un "hau repupirita" signifie mot à mot "paix republicaine". La paix, vous avez l'air de l'être ou l'avoir, mais la république. Est-ce Française ou Anglaise? La République Française c'est quoi? C'est le fait que tout le monde peut prétendre à gouverner un pays. Il suffit de présenter ta candidature, et c'est le peuple qui voteras ou pas pour toi(et ton équipe bien entendu). La République Anglaise, vu qu'elle est encore dans un système de la royauté, même s'il y a des ministres, le roi ou la reine détient la gouvernance par l'intermédiaire de l'héritage. Le peuple n'a rien à dire et si tu souhaites, tu ne peux même pas te présenter à être élu. A moins de draguer le fils du roi ou de la reine et de lui faire des enfants, et encore, combien d'histoires réelles que j'ai lu. Histoire d'un roi et une bergère qui ont des enfants qui ne figurent même pas dans la lignée royale. J’espère que les vrais républicains feront quelque chose pour contrer ce nouveau système de dictateur… Nana!

Commentaires anonymes

19/01/2010 à 02h22

Pôvre Polynésie, ton avenir fout le camp. Le nombrilisme qui fait croire à certains polynésiens qu'ils sont au centre du monde...

Commentaires anonymes

19/01/2010 à 01h32

Franck Pito, chef de Moorea, frère d'un autre Pito "célèbre", adjoint de Pomare XI! franchement! et Dieu sait que celui ci est aussi fatigué e la tête!!!!!!!!!!

parahi ana'e

Karl TEORE te arii no Orofero lol!

Commentaires anonymes

18/01/2010 à 22h01

Des pompiers, des gendarmes, des policiers... même pas de boulangers, d'épiciers, de poissoniers ! ET Y VONT BOUFFER QUOI CES ZIGOTOS ???

Les 12 étoiles symbolisants les 12 apôtres... et parmi eux, qui est le judas ?

On a eu Flosse (qui s'accroche toujours, d'ailleurs), Tetua Mai (au fait, il fait quoi maintenant ?), notre-jesté Pomare quelques centimes et maintenant, il y a la compagnie Craingnos ! Même pas honte !

Commentaires anonymes

18/01/2010 à 21h09

ou se situe les inscriptions de jeux pour grand enfant SVP
je ve en faire parti des glinglins
merci

Commentaires anonymes

18/01/2010 à 20h31

Le pire dans tout ça, c'est que l'Etat laisse faire sans broncher ! C'est inimaginable et surtout très grave qu'un état républicain et démocratique reste passif devant de telles pitreries... Le laxisme poussé à l'extrême est la porte ouverte à tous les abus et dérives en tous genres. La politique du "laisser faire" n'a jamais amené rien de bon.
M. Le Haut-Commissaire, on attend vos commentaires...

Commentaires anonymes

18/01/2010 à 20h31

LDP, qu'est ce que tu nous rapportes là, un gros gag comme une baleine, ou bien une petite farce de poisson d'avril? C'est ça la nouvelle génération que tout le monde réclame tant? Ou bien le colonialisme moderne qui s'en prend à un territoire appartenant déjà à un Etat. Financé par la Nouvelle Zélande et reconnue par l'ONU???!!!ppffff !!! Ils nous font quoi ses états-membres???? Sont-ils entrain de mener une action pour nous tirailler, les Maohis, les uns contre les autres? La guerre civile en Polynésie Française s'il aura lieu, ne cherchez pas loin ce sera la faute de l'ONU et la Nelle Zélande! OK alors? Te aroha ia rahi! Nana!

Commentaires anonymes

18/01/2010 à 20h17

Il y a des retournements de veste dans l'air.Que va faire Oscarito ? Enfin un vrai gouvernement Maohi.Vive la nouvelle republique

Commentaires anonymes

18/01/2010 à 19h11

allez vous greffer des neurones

Commentaires anonymes

18/01/2010 à 17h39

En tout K, merci car ça faisait bien longtemps que je n'avais pas autant ri en lisant la une de la dépêche - rien que pour ça Merci. Un peu plus sérieux maintenant, fo arrêter de fumer la moquette - c pas recommandé et trés mauvais pour la santé. Retourner à vos livres, et soyez juste un peu (jvraiment un peu) logique.

Commentaires anonymes

18/01/2010 à 17h26

"UUUUEEEEE" on auras tu vu ,c'est en Polynésie .A faaea na i te faa maa'u ia outou .Je suis d'accord avec les commentaires précédents !!!!!;D;D

18/01/2010 à 16h37

Il paraît que c'est la meilleure à Moorea.

L'asile psychiatrique de Taaone ne sera jamais assez grande.

Elle est belle l'image fumante de nos îles.

Commentaires anonymes

18/01/2010 à 16h29

Et pourquoi un article aussi long?:'(

18/01/2010 à 15h54

Moi quand j'étais gosse, je jouai au cow boy, chacun son truc.

Parfois, je jouai au gendarmes et aux voleurs, comme nos élus, mais eux ils ne se sont jamais arrêtés, ce sont vraiment de grands enfants.

Commentaires anonymes

18/01/2010 à 15h37

....et Joinvile Pomaré au ministère des affaires foncières!!!Vite, il faut réouvrir Vaiami!!!!Celà devient grave.

Droits de reproduction et de diffusion réservés © www.ladepeche.pf