Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

Des artisanes se forment pour devenir professionnelles patentées

lundi 4 septembre 2017

artisanat

Les stagiaires Vainui, Rauana, Cécilienne, Sheila, Mireille et Tunui avec les formatrices Brenda et Adelina de SOI Tupuna Kultur. Ces stagiaires sont spécialisés dans la vannerie, la couture, la fabrication de bijoux ou encore l’informatique. (© Jeannot Rey/LDT)


Six stagiaires, encadrés par l’organisme Stratégie, orientation et insertion Tupuna Kultur, étaient en sortie découverte, vendredi dernier, à Moorea. Il s’agit d’artisanes qui souhaitent devenir professionnelles patentées, ainsi que d’un informaticien qui souhaite promouvoir l’artisanat. Cette formation, financée par le service de l’artisanat, leur apprend à bien gérer leur entreprise, sur les plans administratif et commercial.

L’organisme de formation stratégie, orientation et insertion (SOI) Tupuna Kultur était en déplacement à Moorea, vendredi dernier, avec six stagiaires (sur huit que compte le groupe) et deux formatrices, dans le cadre d’une sortie découverte. Les stagiaires, déjà artisans,  suivent cette formation afin de se professionnaliser. Le stage a débuté le 7 août et se terminera le 20 septembre. Il est financé par le service de l’artisanat.

“Il ne s’agit pas pour SOI Tupuna Kultur d’enseigner les techniques de l’artisanat, précise Brenda, responsable de formation, mais de dispenser ce qui est nécessaire à son développement, tels que le marketing, la communication, l’apprentissage de la langue anglaise et l’administratif (patente, gestion, comptabilité, fiscalité, etc.).”

La plupart des stagiaires interviennent actuellement en milieu associatif, mais tous souhaitent se mettre à leur compte et devenir auto-entrepreneurs. “Durant cette formation, nos stagiaires ont eu l’occasion de visiter nos institutions, telles que la CCISM (chambre de commerce, d’industrie, des services et des métiers, NDLR) et d’autres services administratifs, pour avoir une meilleure approche du statut de patenté et ce qu’il implique au niveau de la fiscalité qui fait encore peur à certains par méconnaissance. Aujourd’hui, nous avons avec nous des artisans éclairés. Tous sont prêts à être patentés et à poursuivre leur activité comme de vrais professionnels”, indique Brenda.

 

Développer leur activité

 

Dans le cadre de ses travaux pratiques, SOI Tupuna Kultur organise des sorties découvertes. Ainsi, vendredi dernier, stagiaires et formateurs se sont rendus à Moorea, où ils ont visité le Tiki Village, puis ont rencontré les membres de l’association Puna Reo et ont fini avec un pique-nique sur la plage Temae.

Les stagiaires seront amenés à rencontrer d’autres artisans durant la période de leur formation, en particulier des professionnels afin d’échanger sur tout ce qui touche au développement de leur activité professionnelle.

Les stagiaires ont chacun leur spécialité. Vainui (venue de Rapa), Rauana, Cécilienne et Sheila font de la vannerie (confection de chapeaux et de sacs, travaillés avec différentes matières), Mireille fait de la couture et Tunui, webmaster de formation, fait du e-commerce et se prédestine au développement du marché de l’artisanat vers l’international.

Afin de se faire connaître, les artisans participeront à une animation à l’InterContinental  Tahiti le 10 septembre.

“Ce sera pour ces artisans une nouvelle possibilité de voir autre chose que leur stand et d’acquérir cet esprit d’ouverture qui les conduira vers un développement de leur activité et de leur représentativité sur le marché local de l’artisanat”, conclut Brenda, la responsable du groupe.

Une deuxième session de formation est prévue en mars prochain. D’autres plus ciblées sur les différents métiers de l’artisanat devraient suivre en cours d’année prochaine.

De notre correspondant Jeannot Rey

 

 

123
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

C'est la semaine de la mobilité, dans votre quotidien, faites-vous des gestes comme :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete