Arue : apprendre la navigation ancestrale à bord du Rangi

dimanche 21 septembre 2014

Pour éviter que la jeunesse de Arue sombre dans le désœuvrement au sein des quartiers, la commune a mis en place diverses activités pour les encadrer.
Ainsi, vendredi matin, huit jeunes, uniquement des garçons, venant des quartiers prioritaires de Tearape, mais aussi de Tefaaroa et de Erima, ont eu l’honneur de prendre le large à bord de la pirogue double Rangi.
“Dans les faits, ce projet d’insertion des jeunes est ouvert sur tout Arue. Il consiste à redonner de la valeur à ces jeunes qui n’ont plus de point de repère. Des jeunes qui ont du mal à trouver un travail et c’est aussi le prolongement d’un projet qu’on avait mis en place depuis l’an dernier autour du surf, du paddle et du va’a”, explique l’animateur du service de la jeunesse de Arue, Poehei Temaiana.
Arue a la chance d’avoir un yacht-club dans sa commune, où la pirogue double Rangi a pu accoster lors de son arrivée à Tahiti. Pour ces jeunes de Arue, c’était une belle sortie en mer au cours de laquelle ils ont pu être initiés à la manipulation de cette pirogue double, connaître son histoire et apprendre un peu plus sur la navigation ancestrale. “C’est une première expérience pour eux et pour nous tous aussi. Cette sortie sur la pirogue double Rangi entre dans le sens du partage, du savoir-vivre et savoir-faire de nos ancêtres. La petite balade s’est déroulée le long du littoral de la commune et elle n’a pas excédé trois heures en mer. Dans le courant de l’après-midi, les garçons ont ensuite fait une sortie en va’a. Les filles des mêmes quartiers prioritaires ont eu un autre programme différent des garçons”, conclut-il. Le deuxième adjoint au maire, Hyalmar Tauru en charge de la jeunesse et du sport était présent pour encourager les jeunes.

De notre correspondant JH

hotumatua 2014-09-29 00:09:00
Exceptionnel ! Quel beau projet !
    Edition abonnés
    Le vote

    Le Kitesurf :

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete