Habillage fond de site

Arue – Avis défavorable du conseil municipal pour le projet de la TEP

mardi 26 décembre 2017

Pour le conseil municipal les dirigeants de la TEP ont “mis la charrue avant les bœufs”. En conséquence, les élus, unanimes, ont émis un avis défavorable à son projet de construction  d’un transformateur électrique dans le quartier du tombeau  du roi Pomare V. (© John Hiongue/LDT)

Pour le conseil municipal les dirigeants de la TEP ont “mis la charrue avant les bœufs”. En conséquence, les élus, unanimes, ont émis un avis défavorable à son projet de construction d’un transformateur électrique dans le quartier du tombeau du roi Pomare V. (© John Hiongue/LDT)

Une délibération a été introduite à la dernière minute par le maire, Philip Schyle, jeudi dernier, lors du conseil municipal. Celle-ci concerne le projet d’implantation d’un transformateur électrique de 90 000 volts dans une zone inondable par la société d’économie mixte locale de Transport d’énergie électrique (TEP). 

Ce poste a pour vocation de recevoir toute la production électrique de la côte Est de Tahiti. Il s’agirait d’un bâtiment important de 8 mètres de hauteur sur environ 21 mètres de longueur. Du 20 novembre au 20 décembre, la TEP a lancé une enquête publique pour connaître les avis des riverains. Des avis largement défavorables du fait que cette zone, touristique, est inondable et en raison du rayonnement électromagnétique émis par cette installation de 90 000 volts. 

En votant un avis également défavorable, qui reste néanmoins consultatif, le conseil municipal a été également catégorique. Pas question de construire le transformateur électrique sur ce terrain privé même si l’entreprise est devenue propriétaire du foncier.
À l’origine, la TEP devait implanter ce transformateur sur le terrain militaire de trois hectares que l’armée a rétrocédé à la commune et que celle-ci souhaite transformer en zone d’activités économiques. Faute d’accord pour un bail de longue durée, elle a alors envisagé l’achat d’un terrain privé pour y construire cette installation électrique. 

Une nouvelle proposition a toutefois été émise par le directeur de la TEP. “Nous sommes en train d’étudier cette proposition car il faut regarder dans les détails et ça peut-être intéressant. Il faut savoir aussi que la TEP a acheté ce terrain inondable et ce n’est pas rien comme investissement”, a reconnu le maire.

Les portes de la mairie restent donc ouvertes à des discussions avec la TEP. Les enjeux sont considérables dans ce dossier “électrique” où se mêlent politique, économie et environnement. Un bras de fer pour lequel des millions sont en jeu. La TEP est détenue à 51% de son capital par le Pays.

De notre correspondant J.H.

Désiré Teivao
0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete