Assemblée: Artistes, emploi, justice au programme

    jeudi 12 mai 2016

    Jeudi matin, à Taraho’i, les élus de l’assemblée entament une séance assez chargée, qui pourrait bien se prolonger demain au vu de l’ordre du jour.

    Il faudra d’abord donner un avis sur la ratification de l’accord de Paris de novembre dernier sur le changement climatique. Puis il sera question, entre autres, de l’instauration d’un statut spécifique pour les artistes et de diverses mesures, notamment fiscales, en faveur de l’art en Polynésie française.

    Autres sujets, la simplification des procédures douanières lors de transbordements aériens ou maritimes de marchandises qui repartent vers d’autres pays ; la réhabilitation du CED de Makemo ; la convention cadre entre le Pays et l’institut de veille sanitaire ; et l’aménagement et la remise aux normes de l’hôpital de Moorea dans le cadre du contrat de projet.

    Réforme du code de procédure civile

    Côté justice, il sera question de modernisation des règles de procédure civile : la durée moyenne d’un procès en première instance à Papeete est de 17,7 mois, celle d’une affaire en cour d’appel peut atteindre 29 mois. La délibération proposée par le gouvernement vise à réduire l’encombrement des tribunaux par diverses mesures, issues des travaux réalisés en 2015 par la commission d’adaptation du code de procédure civile. Elle prévoit de redéfinir le périmètre de la représentation obligatoire par un avocat en première instance ; l’instauration d’un calendrier de procédure ; et la dématérialisation des échanges entre l’avocat, le greffe et le juge.

    L’emploi en Polynésie

    Les élus examineront le rapport d’activité 2015 du service de l’emploi, de la formation et de l’insertion professionnelles (Sefi), l’occasion de revenir sur le monde du travail polynésien. Le Sefi a proposé 5 033 offres d’emploi au cours de l’année, mais les offres d’emploi normal sont en baisse de 22 % par rapport à 2014, et ce n’est que grâce aux offres d’emploi aidé dans le secteur marchand (+5 %) et aux contrats aidés en entreprise (+95 %) que la masse générale des offres ne baisse que de 7 %. Les stages en entreprises accusent également une baisse, de 9 %.

    En revanche, les offres de formation augmentent de 14 %. Alors que l’on reparle de protection de l’emploi local, les chiffres du Sefi montrent que les demandes de permis de travail sont en légère baisse, avec 639 demandes, et 571 autorisations accordées dont 176 greffeurs. Dans son rapport annuel, le Sefi évoque le problème de l’illettrisme, auquel il se voit obligé de consacrer 25 % de son budget formation.

    C.P.

    TETUANUI Monil 2016-05-13 03:39:00
    La justice devient le monopole des avocats......... Mettez nous le GIRTEC, ça aidera certainement ceux qui n'ont rien.........
    TETUANUI Monil 2016-05-13 03:36:00
    Les propriétaires fonciers de Makatea ne vivent pas qu'à Makatea ou à Rangiroa . Y en a partout.Nous demandons à FRITCH d'engager des recherches généalogiques et foncières pour les identifier . J'avais interpellé les sénateurs, le Ministre Teari ALPHA et le Haut Commissaire ainsi que le Président du SPC qui doivent rendre leur rapport en juin prochain de mouiller à fonds tous les maires et les maires délégués qui doivent devenir, non seulement pour le foncier mais pour tous les domaines, le trait d'union incontournable entre tahiti et toutes les îles dans chacune des 108 mairies et mairies annexes. Ca va justifier la mise en place du GIRTEC chez nous pour financer ces recherches. C'est là que devra être à jour et performant notre système numérique avec HONOTUA dans chacun des 108 points . La communication devra être performante.Ca donnera du boulot à nos nombreux diplômés en généalogie et en médiation foncière . Les problèmes fonciers actuels de MB que la TNAD connaît bien risque de se répéter., cela va certainement retardé beaucoup les chantiers.... respecter mea ma... pas de forfaiture...
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete