Habillage fond de site

Les assemblées du Pacifique bientôt en séminaire

jeudi 5 septembre 2019

Gaston Tong Sang avait annoncé, à l’occasion de l’ouverture de la session administrative du mois d’avril, l’élargissement de la composition du groupe des parlementaires polynésiens à l’ensemble des parlements des îles du Pacifique. Photo : archives LDT

Gaston Tong Sang avait annoncé, à l’occasion de l’ouverture de la session administrative du mois d’avril, l’élargissement de la composition du groupe des parlementaires polynésiens à l’ensemble des parlements des îles du Pacifique. Photo : archives LDT

L’assemblée de la Polynésie française (APF) a accueilli en 2013 la première conférence du groupe des parlementaires polynésiens (GPP) qui rassemblait alors les seuls parlements de la zone “Polynésie” (Niue, îles Cook, Samoa américaines, Tuvalu, Tonga et Polynésie française).

L’adhésion de la Polynésie française en qualité de membre à part entière du Forum des îles du Pacifique a ouvert une nouvelle démarche sur la région Pacifique.

Depuis son renouvellement en mai 2018, l’assemblée de la Polynésie française multiplie ses échanges avec ses partenaires législatifs de la région Pacifique. Convaincu de la nécessité de réunir, au sein d’une seule et même entité, l’ensemble des parlements de la région, dans le respect de leur statut et de leurs orientations politiques respectifs, Gaston Tong Sang, président de l’APF, a annoncé, à l’occasion de l’ouverture de la session administrative du mois d’avril, l’élargissement de la composition du GPP à l’ensemble des parlements des îles du Pacifique, et se faisant, de procéder à la création du groupe des parlements des îles du Pacifique (GPIP). Une conférence sur “l’économie bleue durable” avec les présidents de ces parlements est ainsi organisée mardi et mercredi prochains à l’APF.

 

Une démarche de préservation de l’océan Pacifique

 

Ce rassemblement a pour objectif de permettre aux parlementaires des îles du Pacifique d’échanger sur des problématiques communes et de partager leurs connaissances et leurs expériences.

Autre but avoué, créer une nouvelle instance politique régionale, à l’instar du Forum des îles du Pacifique.

Les élus entendent faire savoir qu’ils légifèrent sur des territoires qui représentent un tiers de la surface maritime terrestre. En s’associant, les élus des différentes assemblées souhaitent aussi proposer des solutions concrètes, réalistes et réalisables dans le but de préserver l’océan Pacifique et ses ressources.

Les deux thèmes retenus cette année, alors que le réchauffement climatique met en péril l’équilibre des écosystèmes, sont la résilience de l’océan Pacifique et la pêche, secteur clé de l’économie bleue.

Trois moments forts sont à noter durant cette conférence : la signature des nouveaux statuts transformant le groupement des parlementaire polynésiens en groupe des parlements des îles du Pacifique ; l’adoption par consensus de la “Déclaration de Taraho’i” fixant, au terme des travaux, les engagements pris par les parlements du Pacifique et les actions envisagées en faveur de la protection de l’océan Pacifique et de la gestion de la filière pêche et la visite de l’atoll de Tetiaroa : modèle de développement durable.

 

LDT

 

participants assemblées du pacifique experts en conférence

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Édouard Fritch veut que les personnes hospitalisées après un accident qu'ils ont causé, sous l'empire de l'alcool ne soient pas pris en charge par la CPS. Pensez-vous que ce soit une bonne mesure ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete