Habillage fond de site

Les ateliers du père Noël tournent à plein régime

lundi 19 décembre 2016

ohana cadeaux

Natalia Germain est fière de la population qui a, cette année encore, répondu à l’appel aux dons lancé dans nos colonnes pour récolter des jouets, des peluches et autres vêtements. (© John Hiongue/LDT)

 

Samedi dernier, à l’école primaire To’ata, le collectif Ohana, avec à sa tête Natalia Germain, s’est retrouvé pour trier les jouets reçus de tout Tahiti et même des Marquises. La nouveauté, cette année, a été la participation de collégiens volontaires du collège Anne-Marie Javouhey, issus de la 5e internationale. À ceux-là s’ajoute une trentaine d’adultes bénévoles.

Ils se sont tous regroupés pour trier les jouets, de vérifier s’ils fonctionnent encore et de mettre de côté les jouets défectueux. Les vêtements sont classés en fonction du sexe et de la taille et on vérifie s’ils ne sont pas tâchés ou déchirés.
Plusieurs donateurs se sont manifestés, cette année, notamment des entreprises privées, des écoles… Ce qui a permis au collectif Ohana de dépasser la quantité de jouets reçus par rapport à l’an dernier.

“Je pense dépasser le quota par rapport à 2015. Il faut tout trier par âge et par sexe. Pour l’instant, on a pu remplir douze bennes de 4×4, et ce n’est pas encore fini. On a reçu des vêtements, des jouets, beaucoup de jeux de société et j’ai autour de moi une bonne trentaine de bénévoles”, témoigne Natalia Germain.

L’an dernier, le collectif a pu récolter des jouets et autres pour remplir une quinzaine de bennes de 4×4. Il a été constaté cette année que les jouets sont de meilleures qualités, certains sont encore dans leur emballage d’origine.
Samedi dernier, d’autres dons ont été réceptionnés sur place. Le collectif a également reçu des livres, des chaussures, des fournitures scolaires telles que des cahiers et stylos.

En 2014, ce sont les quartiers sociaux de Papeete qui ont reçu la visite des membres du collectif et, l’an dernier, le collectif avait fait des heureux à Arue, le jour de Noël.
Pour ce dimanche 25 décembre, le collectif n’a toujours pas décidé où le père Noël d’Ohana se rendrait, mais une chose est sûre, la distribution ne concerne que les quartiers prioritaires. De plus, le collectif ne retourne pas dans les quartiers où il s’est déjà rendu.

Les responsables d’association de quartier seront informés avant l’arrivée du cortège du père Noël. C’est la cinquième année consécutive que Natalia Germain joue à la mère Noël.

 

De notre correspondant J.H.

 

 

1
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete