ATHLÉTISME – Championnats de Polynésie et Journées mondiales : trois journées pour boucler le programme

    mardi 19 mai 2015

    La Fédération d’athlétisme de Polynésie française (FAPF) a programmé, le week-end dernier, l’une de ses grandes compétitions annuelles avec les Championnats de Polynésie et la commémoration des Journées mondiales de l’athlétisme initiées par la fédération internationale (IAAF). 
    C’était l’occasion pour la FAPF de regrouper l’ensemble des catégories d’âge sur deux épreuves cumulées, avec le programme complet des sauts, lancers et courses que comporte la discipline. Malheureusement, les dates imposées au plan mondial par l’IAAF n’étaient pas véritablement adaptées au calendrier local puisqu’elles correspondaient au long week-end de l’Ascension qui s’enchaînait avec la dernière semaine des vacances des écoles primaires. La tentative de faire avancer ces dates ayant été refusée, il fallait donc se résigner et lancer la programmation des épreuves. 
    Bien entendu, la conséquence était une absence conséquente du réservoir d’athlètes que comportent les clubs. Mais au détriment de la quantité, la qualité était tout de même présente. La programmation avait, de plus, été établie de manière à ce que les athlètes puissent enchaîner les épreuves sans qu’elles se chevauchent et sans négliger les temps de récupération nécessaires à la réalisation de bonnes performances. 

    Teura Tupaia de record en record

    Dans ce contexte difficile, quelques futurs espoirs de l’athlétisme local se sont tout de même illustrés, comme par exemple le minime Teuraiterai Tupaia, de Aorai, qui a nouvelle fois 
    fait exploser son propre record du lancer de javelot. “Teura” avait franchi il y a peu la barre des 60 mètres ; il a cette fois-ci planté son engin à 63,08 m ! Avec une telle performance, “Teura” aurait pu prétendre à participer aux prochains Jeux, mais la discipline requiert le lancer d’un javelot seniors plus lourd de 300 g, ce qui est interdit par la réglementation pour un minime. 
    Notre espoir local pourra tout de même faire partie de la délégation, mais dans une autre discipline qui lui est par contre ouverte et dans laquelle il excelle également : le saut en hauteur. Dimanche après-midi, il s’est “baladé” largement au-dessus d’une barre placée à 1,94 m. Il tentait alors de battre là aussi son propre record en demandant une barre à 2,01 m ! Trois échecs, mais ce n’est que partie remise car le jeune garçon va désormais se concentrer sur cette spécialité pour les Jeux. 
    D’autres jeunes espoirs, qui s’étaient récemment rendus à Cairns en Australie pour les Oceania, ont largement dominé leur spécialité comme Raiarii Thompson en lancers, Grégory Bradai sur la vitesse, Taurere Teganahau en longueur et en vitesse cadets, ou bien encore les jeunes filles telles que Tea Boyer, Kahaia Dauphin et quelques autres. 

    Journées mondiales de l’athlétisme avec les jeunes

    Pour les benjamins et minimes, les journées de samedi et dimanche étaient consacrées à une formule par équipes où chaque club présentait un groupe de six athlètes dont on allait retenir les meilleures 
    performances. 
    L’ambiance club était palpable alors que les camarades dans les tribunes encourageaient celui ou celle qui était en compétition sur le stade. Là encore, quelques belles performances et surtout quelques progressions significatives chez certains athlètes étaient à relever. L’ensemble des résultats que nous publions aujourd’hui en témoigne. 

    Gérard Verdet

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete