Athlétisme – Oceania polynésien : 53 médailles d’or pour les locaux

    mardi 12 avril 2016

    Les Oceania polynésiens d’athlétisme avaient démarré jeudi soir au stade Pater à Pirae. Ils se sont achevés deux jours plus tard sur un excellent tableau de résultats pour les athlètes polynésiens qui y ont pris part. Répartis en trois équipes dont une en provenance de la Presqu’île et l’autre composée de compétiteurs paralympiques, les Tahitiens ont récolté un total de 146 médailles dont 53 en or, 55 en argent et 38 en bronze.

    Pour autant, ce sont les Néo-Zélandais, réunis au sein d’une seule et même équipe, qui remportent ces championnats régionaux océaniens avec un total de 21 médailles d’or, l’équipe première de Polynésie française n’en ayant récolté “que” 20. Mais peu importe finalement le classement, car parmi toutes les médailles obtenues, certaines ont une valeur toute particulière. C’est notamment le cas de celle de Teura Tupaia obtenue au javelot suite à un lancer extraordinaire à 71 m 49. “Il franchit pour la première fois la barre des 70 m au lancer du javelot. Il améliore son record de Polynésie cadets de plus de quatre mètres et réalise les minima pour les Championnats d’Europe”, indique la Fédération d’athlétisme de Polynésie française, organisatrice de l’événement.

    Un lancer qui pourrait lui valoir une prochaine sélection au sein de l’équipe de France en milieu d’année. Au javelot, Mathéo Lada a, quant à lui, établi un nouveau record de Polynésie cadets à 4 m 30, “s’offrant par la même occasion la médaille d’or du concours Open des Océania Polynésien devant Anthony Boulhol 3 m 80 et le Tongien Soape Polutele 3 m 60”, poursuit la FAPF. Outre les Néo-Zélandais, les athlètes des petits pays du Pacifique ont, eux aussi, réalisé de belles performances, à l’image de Gérard Ah Nau au concours de disque U18 avec 51 m 45.

    Le jeune Samoan remporte l’or devant James Harry des îles Cook (46 m 10) et Teura Tupaia, encore lui, à 43 m 20. À noter enfin que ces Oceania polynésiens ont également été l’occasion d’organiser des Championnats de Polynésie. Après ceux du 10 000 m jeudi soir, ceux du 5 000 m se sont déroulés samedi soir.

    Et c’est à nouveau Loic Mevel qui s’est imposé devant Samuel Aragaw, Teiva Izal montant cette fois-ci sur la troisième marche du podium, Sophie Bouchonnet prenant le dessus sur Élodie Menou chez les femmes.
    Des performances qui ont été saluées par la présidente de la FAPF, Titaua Maurin, et par la ministre des Sports Nicole Sanquer-Fareata, venue spécialement participer aux remises de médailles samedi soir.

    Jean-Marc Monnier

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete