Habillage fond de site

Athlétisme – Yoann Oopa l’entraîneur qui a la cote

jeudi 11 janvier 2018

yoann oopa

Yoann Oopa a sous son aile une quarantaine de férus de course à pied. (Photo : Vaitiare Pereyre-Gobrait)

En plus d’être connu dans le monde de la course à pied, Samuel Aragaw, Élodie Menou, Jean-Marc Carcy, Franky Maraetaata, Thomas Choutau, Eva Orlow, ou encore Thomas Lubin, ont un autre point commun : leur coach, Yoann Oopa !

À 39 ans, du haut de son mètre soixante-quinze, Yoann Oopa est entraîneur bénévole, spécialisé en demi-fond et fond, au sein de la section athlétisme de Tamarii Punaruu. En un an seulement, il a réussi à s’imposer comme une référence dans le milieu. Il est ainsi passé de quatre coureurs fin 2016, à plus d’une quarantaine en ce début d’année. Le nombre important de coureurs qui a décidé de prendre le wagon en cours de route est révélateur de l’efficacité de sa méthode de travail, à l’image du champion Samuel Aragaw.

Diplômé en Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportive), Yoann Oopa est attentif aux objectifs de chaque coureur.

“Le groupe est évidemment hétérogène, mais je propose des entraînements personnalisés et spécialisés, par groupe homogène. Chacun a ses objectifs pour l’année. Et à partir de là, ils choisissent un groupe dans lequel ils vont évoluer au fil de la saison,”  précise le coach de Punaruu.

 

“Il est avec nous sur la piste”

 

“Depuis le début, il y a une bonne progression qui s’est établie. Et grâce aux bouches à oreille, le groupe est de plus en plus important. Aujourd’hui, je commence même à être sollicité par d’autres sections du club de Punaruu pour la préparation physique.”

Depuis ses débuts au club de la commune de Punaauia, il reste fidèle à ses convictions : “Mon travail s’appuie sur les dernières études et entraînements des meilleurs mondiaux, à l’image des entraîneurs clés comme Renato Canova, Jos Hermes, Dr Phil Maffetone, Jack Daniels et bien d’autres, que je combine avec ma propre conception de l’entraînement. Je fais donc un mix de plusieurs méthodes que j’accommode avec la mienne. En termes d’allure, je m’appuie sur la méthode de Renato Canova. Pour la planification, j’utilise ma méthode. Et pour les temps de récupération, celle de Jos Hermes. À vrai dire, je m’oriente assez souvent sur le système anglo-saxon que je trouve plus complet.”

Ce qui est certain, c’est que sa méthode, quand elle est appliquée à la lettre, fonctionne à plein régime. La championne Élodie Menou, qui a intégré le groupe en avril dernier, est depuis littéralement conquise par la manière de procéder de son nouvel entraîneur : “Yoann est au top ! L’avantage qu’il a par rapport à d’autres entraîneurs que j’ai pu avoir, c’est qu’il est avec nous sur la piste et qu’il court avec nous. Il sait exactement où on en est. Il nous suit individuellement et il est très pédagogue. Il a le bagage technique qu’il faut. Mais en plus, il a vraiment toutes les qualités humaines pour enseigner”.

Samuel Aragaw résume très bien Yoann Oopa : “Il est plus qu’un coach”.

 

Vaitiare Pereyre-Gobrait

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete