Attentats à Paris – Une minute de silence observée par les élèves polynésiens

    lundi 16 novembre 2015

    Les établissements scolaires de Polynésie ont observé une minute de silence ce lundi matin à 8h45 en hommage aux victimes des attentats de Paris. Les enseignants avaient préparé quelques mots d’explication adaptés à l’âge des élèves. Par ailleurs, un message du président de la Polynésie a été lu, Edouard Fritch qui s’est rendu ce matin au lycée Gauguin à Papeete. (SG)

    Lire plus dans notre édition de mardi

    Message d’Edouard Fritch aux élèves

    Paris, la capitale de la France, a été frappée par plusieurs attentats qui ont fait plus de 120 morts et de très nombreux blessés.
    Les auteurs de ces horreurs disent vouloir punir notre pays parce qu’il lutte en Syrie, en Irak ou au Mali contre ceux qui portent la haine et l’intolérance, contre ceux qui veulent imposer leur loi au monde en massacrant des hommes, des femmes, des enfants qui ne pensent pas comme eux.
    Leurs actes ignobles sont contraires aux principes religieux qu’ils prétendent défendre. Aucune religion au monde ne peut accepter cela. Aucune religion ne peut accepter que l’on tue et que l’on martyrise en son nom.
    Ces attaques sont contraires aux valeurs de la République française à laquelle nous appartenons. Ces valeurs, ce sont celles de la liberté, de l’égalité et de la fraternité pour lesquelles des Polynésiens ont été blessés ou ont perdu la vie en voulant les défendre.
    Ici, au milieu de l’océan Pacifique, le bien nommé, nous pensons être à l’abri de telles horreurs.
    Mais il n’y a pas d’abri contre la haine, l’intolérance et la violence. Ici comme ailleurs nous devons nous unir pour dire non, dire non à toute forme de violence. Nous devons nous unir pour dire que nous voulons vivre en paix.
    Toutes les victimes qui sont tombées sous les balles vendredi sont nos compatriotes, nos frères et nos sœurs. Nous appartenons à la même famille, à la même Nation et nous nous devons d’exprimer notre totale solidarité.
    De nombreuses familles sont aujourd’hui dans la souffrance pour avoir perdu un être cher.
    C’est à toutes ces victimes et à tous leurs proches que je vous demande de penser aujourd’hui en vous recueillant quelques instants.
    Montrons tous ensemble que nous sommes solidaires et que nous ne faisons qu’un contre la barbarie qui porte atteinte à la dignité humaine.
    Je vous remercie d’observer une minute de silence à la mémoire de ceux qui nous ont quittés.

     

    jarzabek 2015-11-17 12:24:00
    Merci à vous peuple du fenua pour votre soutien, nous métropolitains, on ne l'oublieras jamais jamais, jamais, votre soutien resteras gravé dans nos cœur ! Que dieu vous bénisse peuple du fenua !
    SJH 2015-11-16 22:04:00
    Tous habillés en bleu, blanc et rouge, formant le drapeau de la France. Bel hommage!
    Pito 2015-11-16 15:17:00
    Qu'elle est belle cette jeunesse polynésienne recueillie face aux actes horribles perpétrés par des assassins. Puisse t elle comprendre que la violence ne mène à rien.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete