Au Salon du Bourget, le duel Boeing-Airbus démarre en trombe

    lundi 15 juin 2015

    Le 51e salon de l’aéronautique du Bourget a démarré lundi avec une salve de commandes pour Airbus et Boeing, qui se sont partagé un butin de plus de 23 milliards de dollars, sur fond d’optimisme du secteur pour les deux prochaines décennies. 
    Le président François Hollande a donné le coup d’envoi du grand rendez-vous mondial du secteur en s’y posant en début de matinée à bord du nouvel A350 d’Airbus.

    Dans la foulée, deux Alphajet de la Patrouille de France ont effectué un passage dans le ciel parisien, suivis de l’hélicoptère NH90 et de l’avion de chasse Rafale, nouvel emblème des succès à l’exportation de l’industrie de défense française.
    Je suis venu « saluer le spatial, cette filière française et européenne qui chaque fois relève tous les défis qui lui sont présentés », a déclaré le chef de l’État. Il a mentionné le robot européen Philae, qui a établi un nouveau contact avec la Terre dans la nuit de dimanche à lundi, « la plus grande aventure de ces vingt dernières années pour l’espace ».
    Et alors que la filière spatiale européenne est en train de se réorganiser face à la concurrence, notamment américaine, M. Hollande a « soulign(é) les rapprochements qui se sont faits, les décisions qui ont été prises et qui nous permettent d’avoir maintenant, avec Ariane 6, une très belle perspective ».

    L’avion de transport militaire A400M a aussi été mis à l’honneur, signant un des premiers vols à l’ouverture du salon, le constructeur Airbus DS marquant ainsi sa confiance dans l’appareil malgré un crash début mai qui a fait 4 morts.
    Tous les yeux étaient déjà tournés vers les annonces de commandes qui rythment traditionnellement le salon, avec le duel Boeing-Airbus.
    L’avionneur européen a annoncé plusieurs commandes fermes pour environ 15 milliards de dollars, dont une de la compagnie saoudienne Saudi Arabian qui sera la première à opérer des A330-300, dont elle a commandé 20 exemplaires.
    Boeing a de son côté annoncé une commande ferme de Qatar Airways pour 14 long-courriers Boeing 777, dont dix 777X de nouvelle génération, pour 4,8 milliards de dollars. La monarchie pétrolière a aussi acquis quatre gros-porteurs militaires C-17 fabriqués par la firme de Seattle.
    Au précédent salon du Bourget en 2013, Airbus avait enregistré pour 39,3 milliards de dollars de commandes fermes alors que son rival de Seattle en engrangeait 38 milliards. Et cette édition avait totalisé 115 milliards d’euros de commandes pour l’ensemble de la filière.

    AFP

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete