Habillage fond de site

Une auberge de jeunesse à Raiatea

mardi 6 février 2018

auberge raiatea

L’ancienne école primaire de Puohine, vide de ses élèves, attend une nouvelle vie avec le projet des Tamarii Puohine pour la création d’une auberge de jeunesse. Cette transformation permettrait d’offrir du travail aux habitants du village. (© Jean-Pierre Besse)


L’inauguration somptueuse de la nouvelle école de Puohine le 18 janvier dernier a sorti la plus petite section de commune des îles Sous-le-Vent de l’oubli. Le temps a manqué au tavana délégué, Armelle Massé, pour présenter aux visiteurs, haut-commissaire et président du Pays, le projet de réhabilitation de l’ancienne école, qui offre de réelles possibilités de développement touristique. Le tavana songe à transformer le bâtiment en auberge de jeunesse. Le dossier est en cours de réalisation.

Une nouvelle adresse hôtelière est en train de se préciser au sud de Raiatea et c’est une association, celle des Tamarii Puohine, qui le porte avec un projet innovant et bien adapté au contexte local.

Le maire délégué de la commune associée de Puohine et présidente de l’association, Armelle Massé, explique ce projet qui est venu en réponse aux nombreuses questions posées par les familles concernant l’avenir de leurs enfants. “Les revenus actuels viennent des fa’a’apu, de la pêche et de l’artisanat”, explique-t-elle.

“Il existe un projet de grand hôtel à Raiatea qui ne verra pas le jour avant 2021. On ne peut pas attendre des années. Aussi, après le transfert des enfants vers leur nouvelle école, l’ancien bâtiment construit en 1959 est dorénavant vide. Nous n’allons pas le démolir, nous désirons le rénover et le transformer en auberge de jeunesse. Il comporte trois salles qui peuvent servir de dortoirs, des sanitaires et une cuisine. Il est situé au bord du lagon, possède un petit quai et une zone de baignade que nous allons organiser en aire maritime éducative (AME).”

L’ancienne école de Puohine possède en effet tous les atouts d’une auberge de jeunesse comme il existe dans le monde entier. Ce concept propose un mode d’hébergement économique, des activités sportives, une rencontre culturelle avec les habitants.

“Nous avons étudié ce que nous pouvons proposer aux visiteurs et notre offre est particulièrement intéressante”, poursuit Armelle Massé. “Nous avons mis en place un sentier découverte dans la vallée, un parcours santé ; nous avons des bassins d’eau et une cascade dans la montagne, nous possédons un jardin de corail, un spot de plongée, notre lagon est immense, très poissonneux, et surtout, chaque famille est intéressée à préparer les repas qui seront vendus aux touristes”.

La visite qu’a effectué le maire délégué à l’auberge de jeunesse de Nouméa, a conforté son opinion. “L’auberge de jeunesse de Nouméa affiche un taux de remplissage de 80 % après une année d’exercice”, explique-t-elle. “Et cette structure possède 130 lits, nous proposerons une soixantaine de places à Puohine.”

Avant que cette idée ne devienne réalité, il reste aux Tamarii Puohine à trouver le financement de la rénovation et à procéder au transfert de propriété, le terrain, l’école et le quai appartenant à la commune de Taputapuatea.

 

De notre correspondant Jean-Pierre Besse

 

RAIATEA puohine

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon-vous, qui sera élue Miss Tahiti 2018 ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete