Aucune épicerie solidaire de la Croix-Rouge n’est fermée

mercredi 6 mai 2015

Le week-end dernier, le Collectif solidarité pour tous organisait des collectes alimentaires dans plusieurs magasins et grandes surfaces de Tahiti pour répondre en urgence, selon sa présidente Teave Chaumette, qui s’est exprimée sur Radio1, à la détresse sociale de nombreuses familles victimes de la fermeture de plusieurs épiceries sociales de la Croix-Rouge.
Une information démentie par le président de la délégation de Polynésie de la Croix-Rouge française, Karl Lis, qui assure que l’ensemble des sept épiceries solidaires du territoire existent “toujours”. “Annoncer que des épiceries sociales ont fermé, c’est faux. Malheureusement, la personne a mal été informée ou n’a pas pris la peine de se renseigner”, explique Karl Lis, qui ajoute “Si nous avions dû fermer, nous l’aurions annoncé, comme nous avons su communiquer sur les difficultés financières que nous rencontrions en ce début d’année.”
Les épiceries solidaires de Papeete, Arue, Pirae, Faa’a, Moorea, Raiatea, ainsi que l’épicerie mobile de la presqu’île, sont donc bien ouvertes et continuent d’accueillir les familles en difficulté. 
De plus, la délégation de Polynésie de la Croix-Rouge française vient de recevoir une subvention du Pays de 7 millions de francs. Un montant qui devrait lui permettre d’assurer durant quelques mois le réassort alimentaire des épiceries solidaires. 
En parallèle, la délégation ne “reste pas les bras croisés”, comme aime à le rappeler son président. “Nous sommes actuellement entrain de négocier des partenariats avec les maires pour mettre en place des épiceries solidaires communales”, précise-t-il. 
Actuellement, les épiceries solidaires sont ouvertes à toutes les personnes sélectionnées par les services sociaux des communes, peu importe leur lieu de résidence. 
Grâce à la mise en place de ces nouvelles structures, les familles de chaque commune pourraient se rendre dans l’épicerie la plus proche de chez elles. 
“Ce projet bien avancé, va permettre d’offrir plus de lieux de ravitaillement aux personnes dans le besoin et aussi permettre la réorganisation des épiceries déjà existantes au niveau des communes”, ajoute Karl Lis. 
Depuis leur ouverture début 2011, les épiceries solidaires de la Croix-Rouge sont venues en aide à plus de 25 000 personnes sans compter ceux à qui elles le font depuis janvier.
Une prochaine collecte de denrées alimentaires et de produits d’hygiène sera organisée fin juin, début juillet dans l’ensemble des magasins et grandes surfaces du fenua.
Par ailleurs, la délégation de Polynésie de la Croix-Rouge continue de se battre contre le gaspillage alimentaire.
À l’instar du gouvernement central qui a autorisé le 10 avril les supermarchés à distribuer les invendus alimentaires à des associations, Karl Lis espère que la loi s’appliquera ici aussi. 
Il y est stipulé que les magasins de commerce de détail, d’une surface supérieure à 1 000 m2, pourront mettre en place une convention d’organisation de la collecte sécurisée des denrées alimentaires invendues encore consommables au profit d’une ou plusieurs associations d’aide alimentaire. 

Jennifer Rofes

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete