Australie : le Premier ministre dirige le pays des îles du détroit de Torrès

    lundi 24 août 2015

    Tony Abbott a promis de passer, chaque année, une semaine au sein d’une communauté autochtone isolée. Promesse, tenue, pour le moment. Après avoir installé son gouvernement près de Nhulunbuy, dans l’extrême nord du pays, l’an passé, c’est dans les îles du détroit de Torrès que le Premier ministre australien pose sa tente, cette semaine.
    Si les sujets d’actualité sont nombreux, Tony Abbott a choisi de débuter la semaine en jouant sur le registre de l’émotion : il s’est recueilli sur la tombe d’Eddie Mabo, sur l’île de Mer (ou de Murray), où ne vivent que 450 personnes. Eddie Mabo s’est battu, avec succès, pour rendre aux populations autochtones leurs droits sur leurs propres terres.
    Tony Abbott est le premier dirigeant australien à se rendre sur sa tombe. Il a été guidé par l’une de ses filles, Gail Mabo, qui explique l’importance que revêt cette visite : « Pour lui, de venir ici, d’être le premier Premier ministre à se rendre dans cette île, est très significatif. Et pour moi, c’est un geste de respect qu’il prenne le temps de venir ici, de réellement se rendre en pèlerinage sur la tombe de mon père, de montrer qu’il respecte mon père et ce qu’il a fait – même si, parfois, il prend de mauvaises décisions sur le sujet. Mais il a du respect pour ce que l’homme a accompli. »
    Il ne s’agira pas que d’émotion et de symboles, cette semaine. Les habitants de l’île de Mer entendent profiter de la présence du Premier ministre pour parler notamment du coût de la vie, souligne Gail Mabo. De nombreux insulaires voudraient que le gouvernement subventionne le transport des marchandises pour réduire les prix.
    Cela montre à quel point ces visites sont essentielles, estime Alan Tudge, secrétaire parlementaire du Premier ministre : « Il se peut que cette question soit soulevée et alors, on en parlera. Mais il y aura toutes sortes de problèmes qui seront discutés. Chaque communauté autochtone est différente des autres, et particulièrement celle des îles du détroit de Torrès, parce qu’ils ont une culture plus mélanésienne, si vous voulez, qui est unique en Australie. Et j’espère qu’à travers nous, le public australien va aussi avoir un aperçu de cette culture, de quelques problèmes qui se posent ici et de quelques unes de leurs réussites. »
    La région est voisine de la Papouasie-Nouvelle-Guinée – l’île située la plus au nord de l’Australie n’est qu’à quatre kilomètres des côtes papoues, la sécurité des frontières sera donc l’un des principaux sujets abordés. Il devrait aussi être question de santé, et notamment de lutte contre la tuberculose, ainsi que d’éducation.
    Pour beaucoup, cette semaine de Tony Abbott au sein de l’une des communautés autochtones du pays ne suffit pas à masquer son maigre bilan en tant que « Premier ministre des Affaires indigènes », un titre qu’il s’est arrogé lors de son élection. Justin Mohamed est le directeur de Reconciliation Australia, qui œuvre à rapprocher les peuples aborigènes des autres communautés australiennes : «  Je pense que jusqu’à présent, et même selon ses propres termes, il reste beaucoup à faire. C’est clairement insuffisant. Espérons que les rencontres et les discussions qu’il aura cette semaine avec des Aborigènes et des indigènes du détroit de Torrès vont lui permettre de comprendre certaines choses, que ça va le remettre sur le bon chemin pour pouvoir dire qu’il a réussi. »
    Ces derniers mois, Tony Abbott a multiplié les déclarations maladroites, comme lorsqu’il a estimé que le fait de vivre dans des communautés reculées était « un choix de vie ». Il a été critiqué pour avoir réduit le budget de plusieurs associations travaillant auprès des populations aborigènes. Les derniers rapports sur le taux de suicide, le taux d’emprisonnement et le taux de mortalité des populations autochtones montrent que la situation ne s’améliore pas, voire empire. Quant à la volonté de reconnaître les Aborigènes et indigènes du détroit de Torrès dans la Constitution, le projet semble prendre du retard.
     
    Radio Australia

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete