Australie : le vaste projet minier du bassin de Galilée bloqué par la justice

    mercredi 5 août 2015

    Le feu est passé à l’orange pour Adani, la compagnie indienne qui souhaite exploiter une immense mine de charbon dans l’État du Queensland. Alors que l’Australie avait donné son feu vert, l’année dernière, à ce projet très controversé, la justice vient de déclarer l’autorisation invalide.
    Selon la Cour fédérale, Adani n’a pas fourni certains documents obligatoires, concernant notamment la protection de deux espèces en danger. Une décision qui réjouit Ellen Roberts, la porte-parole du groupe de protection de la nature Mackay : « On a émis des inquiétudes dès le début concernant la manière dont le ministre de l’Environnement s’est chargé du dossier. Il y a des règles pour protéger les espèces menacées et Greg Hunt n’a pas respecté ces règles, il n’a pas regardé quelles pourraient être les conséquences de l’exploitation minière sur ces espèces. »
    Le ministère de l’Environnement et la compagnie Adani ne se sont pas encore exprimés directement sur le sujet, ils ont simplement publié des communiqués. Pour le ministre Greg Hunt, ce n’est pas l’ensemble du dossier qui doit être revu, mais seulement quelques questions « techniques, administratives ». Adani se montre confiante, elle aussi. La compagnie indienne dit attendre que le gouvernement révise la procédure, et confirme son intention d’exploiter le site.
    Si ce projet voit le jour, la mine du bassin de Galilée sera la plus grande mine de charbon d’Australie, avec une production qui atteindrait 60 millions de tonnes par an. Pour cela, Adani doit aussi construire une voie de chemin de fer longue de 190 kilomètres, et agrandir un port de charbon à Abbot Point.
    Tout cela représente d’énormes opportunités d’emploi pour le Queensland. Ce coup d’arrêt agace donc les autorités locales. Anthony Lynham, le ministre des Mines de la région : « On est très déçu qu’il y ait ce contretemps. On a demandé au gouvernement fédéral de régler le problème au plus vite. L’emploi est si important pour la population du Queensland. Adani va créer des emplois dans une région où on en a vraiment besoin et on a hâte que cela se mette en place. »
    Malgré ces opportunités, avant même ce coup d’arrêt de la justice, le projet avait du mal à décoller tant il est contesté : il entraînerait l’émission de 705 millions de tonnes de CO2 par an, presque autant que l’Allemagne, avec plusieurs conséquences néfastes pour la Grande barrière voisine. En avril dernier, trois banques françaises avaient renoncé à investir dans la mine, sous la pression d’organisations environnementales.
     
    Radio Australia

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete