Australie occidentale : Faut-il reconstruire Yarloop, ravagée par les flammes ?

    lundi 11 janvier 2016

    L’immense incendie qui a ravagé des dizaines de milliers d’hectares au sud de Perth est désormais « contenu ». La petite commune de Yarloop paie le plus lourd tribut : deux personnes ont été retrouvées mortes et 143 bâtiments ont été détruits. Pour plusieurs de ses habitants, Yarloop est rayée de la carte, reconstruire serait inutile.
    La plupart des 500 habitants de cette localité située à 110 km au sud de Perth ne pourront observer l’étendue des dégâts que demain. C’est le cas d’Emma Reed, qui a fui le vaste incendie jeudi soir : « Je crois savoir ce qui m’attend. Je pense qu’on ne va rien trouver. Je vivais dans la maison de mes parents, et je ne sais pas s’ils voudront retourner là-bas. Je ne sais pas s’ils vont retourner y vivre et reconstruire. Ma mère est effondrée, donc je ne suis pas sûre qu’elle envisage un retour… Je vais chercher quelque chose d’autre à Harvey ou ailleurs. »
    L’incendie a détruit pratiquement tout le centre historique de Yarloop, y compris une scierie et une machine à vapeur datant de la fin du XIXe siècle.
    Alex Govanovich est l’un des rares habitants de la commune à être resté sur place pour combattre le feu. Il a réussi à sauver sa maison, mais pense malgré tout qu’il ne sera pas possible de continuer à vivre à Yarloop : « Je pense que ce qu’il faut faire, c’est former une zone tampon et que tout le monde obtienne des dédommagements pour partir de la commune. Il faut que tout le monde soit traité équitablement : ceux dont les maisons tiennent encore debout et ceux qui ont tout perdu. J’ai passé 56 ans de ma vie ici, mais je pense que la vieille ville de Yarloop doit être fermée. J’ai bataillé pour la sauver, mais j’ai tout vu disparaître sous mes yeux. Yarloop n’a pas d’avenir. »
    C’est aussi l’avis d’un autre habitant de la commune, Alan Coleman. Les gens sont traumatisés, témoigne-t-il : « Je ne pourrais pas y retourner. Non. Et tous mes voisins ne vont pas y retourner non plus. J’en ai discuté avec eux, ils partent tous. Ils ne peuvent pas affronter ça… »
    Finalement, la seule personne qui semble convaincue que Yarloop sera reconstruite, c’est le Premier d’Australie occidentale, Colin Barnett : « On ne sait pas combien de personnes voudront retourner vivre à Yarloop, c’est à eux que revient cette décision, mais si Yarloop est reconstruite, et je pense que ce sera le cas, alors le gouvernement fédéral et le gouvernement local reconstruiront les bâtiments publics. Évidemment, ce ne seront pas les mêmes que ceux qui ont été construits il y a 100 ans. »
    L’état de catastrophe naturelle a été déclaré pour la région touchée par le gigantesque incendie de forêt. Les victimes vont donc pouvoir obtenir des dédommagements des autorités locales et nationales.
    Si le feu est désormais contenu, les autorités appellent à la prudence : il ne sera sûrement pas totalement éteint avant plusieurs mois.
     
    Radio Australia
     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete