Australie – « Tuer des Aborigènes n’est pas un jeu »

    lundi 18 janvier 2016

    Les 50 000 opposants au jeu vidéo proposant de tuer des Aborigènes ont obtenu gain de cause : l’application mobile a été retirée de la vente samedi.
    La pétition en ligne contre « Survival island 3 » a rassemblé 50 000 signatures et depuis samedi, l’application pour téléphones mobiles a été retirée de la vente.
    Un jeu vidéo sur téléphone portable proposant de tuer des Aborigènes a été retiré samedi des boutiques d’applications après la signature depuis vendredi par plus de 50 000 personnes d’une pétition dénonçant son caractère « raciste ».
    L’application, « Survival island 3, Australia story » (L’île de la survie 3, une histoire d’Australie), incite ses utilisateurs à trouver les moyens de survivre dans « l’un des endroits les plus dangereux au monde », y compris en « combattant les Aborigènes : vous avez envahi leur territoire ! »
     
    « Promotion du racisme »
     
    La pétition, publiée sur le site change.org, exigeait le retrait de l’application en raison du principe selon lequel « tuer des Aborigènes n’est pas un jeu ».
    « Vendre des jeux qui font la promotion du racisme et des stéréotypes négatifs sur les Australiens autochtones n’est pas acceptable », ont écrit les auteurs de la pétition.
    Samedi à la mi-journée, l’application avait été retirée des deux principales boutiques d’applications, l’Apple Store et Google Play. Une porte-parole de Google, qui propose des applications sur les téléphones Android, a refusé de commenter le jeu. Apple n’a pas répondu et le développeur du jeu n’était pas joignable.
    L’Australie compte 470 000 Aborigènes pour 23 millions d’habitants, une population très défavorisée et qui rencontre de grosses difficultés en matière de santé, de criminalité, d’emploi et d’éducation.
     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete