Aux entrepreneurs : “Il y a du travail”

    vendredi 22 juillet 2016

    L’OPH souhaite,  par cette opération d’aujourd’hui, agrandir  son parc d’intervenants, qu’il soit situé dans la menuiserie, la plomberie, la peinture, le jardinage, l’électricité, bref  dans l’ensemble  des corps du bâtiment. (Photo : archives LDT)

    L’OPH souhaite, par cette opération d’aujourd’hui, agrandir son parc d’intervenants, qu’il soit situé dans la menuiserie, la plomberie, la peinture, le jardinage, l’électricité, bref dans l’ensemble des corps du bâtiment. (Photo : archives LDT)


    Opération portes ouvertes ce matin à l’OPH

     

    L’OPH fait sa révolution. Finie l’image d’un organisme atone, l’Office polynésien de l’habitat change de credo et communique désormais à fond. Et rien de tel pour communiquer qu’une opération “portes ouvertes”, qui se tiendra aujourd’hui au fare pote’e de l’office, de 8 à 10 heures uniquement.

    Cette journée est adressée aux entrepreneurs individuels, les TPE/TPI. Divers intervenants de l’OPH seront là pour présenter l’évolution du code des marchés publics et les accords cadre, les modalités de traitement des appels d’offres, la mise au paiement des factures ainsi que les projets en cours de l’office.

    Mais, au-delà de tout cela, le message est clair. “Il y a du travail”, martèle l’OPH, qui tient à se mettre dans l’habit “d’un véritable employeur”.

    Preuve en est, en 2015, ce sont 2 029 factures qui ont été honorées par l’OPH et, sur les six premiers mois de l’année, ce sont déjà plus de 6 100 factures qui ont été payées à divers entrepreneurs.

    Et ce, dans un délai convenable, entre 28 et 32 jours, permettant d’afficher un état de “bon payeur” pour l’office.

    “Il y a une véritable attente de la part de nombreux demandeurs, qui ne nous connaissent pas ou peu”, a-t-on dit à la direction générale hier, avant cette opération portes ouvertes d’aujourd’hui.

    “Nous souhaitons vraiment faire travailler un maximum de sociétés.”

    En trois ans, l’OPH a fait travailler un “cheptel” de 4 à 600 entreprises du fenua. L’OPH souhaite, avec cette opération aujourd’hui, agrandir son parc d’intervenants, qu’il soit situé dans la menuiserie, la plomberie, la peinture, le jardinage, l’électricité, bref dans l’ensemble des corps du bâtiment.

    Afin d’être accrédité, il suffit aux éventuels postulants de se présenter avec leur patente, leurs cotisations à jour à la CPS et aux impôts. Pour chaque consultation, qu’elle concerne du neuf ou des programmes de réhabilitation, l’OPH fait son choix, sur trois devis.

    Les trois critères sont les délais d’intervention, le tarif et la satisfaction du travail rendu, après travaux. Et pour connaître le détail des chantiers en cours et des nombreux à venir, il ne vous reste plus qu’à vous présenter et à vous faire connaître, aujour­d’hui, au fare pote’e du “bâtisseur de foyers en Polynésie française”.

     

    C.C.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete