Badminton – Challenge international et Oceania : des tickets pour les JO à la clé

    jeudi 21 avril 2016

    La halle des sports de l’Université de Polynésie Française est en ébullition. Le cinquième Challenge international de badminton débute ce jeudi et sera suivi, à partir de dimanche, par les Oceania individuels jusqu’au jeudi 28 avril.  Plus de 80 joueurs internationaux sont présents, certains dans le but de décrocher leur ticket pour les Jeux olympiques de Rio.

    Après une cérémonie d’ouverture festive qui était prévue, hier soir, dans la halle des sports de l’Université de Polynésie Française à Outumaoro, les matches du Tahiti Phone International Challenge démarrent aujourd’hui avec les premiers tours et les quarts de finales demain soir. Cinquième tournoi international organisé par la Fédération tahitienne de badminton, qui fête cette année ses dix ans d’existence, cet évènement accueille plus de 80 joueurs étrangers professionnels, auxquels s’ajoute six joueurs locaux. “Ces six Polynésiens avaient gagné leur ticket d’entrée lors des derniers Championnats de Polynésie, et l’on espère qu’ils passeront au moins le premier tour. Mais même si ce n’était pas le cas, cela leur donnera une bonne expérience dans un tournoi de cette envergure”, explique Mike Alezrah, président de la FTBad.

    “Les 85 joueurs étrangers sont issus de près d’une trentaine de pays différents. Ils vont s’affronter pendant quatre jours, jusqu’à dimanche. Certains viennent de gagner leur qualification pour les JO lors d’un tournoi au Pérou mais d’autres peuvent gagner directement leur qualification ici même à Tahiti, donc c’est la course aux points”.
    Parmi eux figure le n°1 américain, Howard Shu, ou encore le champion d’Afrique Jacob Maliekal, ainsi que d’autres joueurs et joueuses du Top 50 mondial.

    Rémi Rossi dans l’équipe de Tahiti

    À l’issue de ce Challenge, démarreront, le surlendemain, les Oceania à l’occasion desquels les joueurs locaux auront, à nouveau, la possibilité de briller sur la scène internationale. “À partir de mardi, nous organisons aussi les Oceania en simple avec uniquement les joueurs du Pacifique, une trentaine au total, auxquels s’ajoutent les joueurs polynésiens”, précise Mike Alezrah. “Tahiti a gagné la médaille de bronze il y a deux mois aux Oceania par équipes. En individuel, on espère faire au moins une médaille de bronze si ce n’est plus, car Rémi Rossi est venu défendre les couleurs de la Polynésie. On a eu l’accord de la BWF pour qu’il intègre l’équipe de Tahiti”.

    Parti en France pour ses études, Rémi Rossi est l’un des 20 meilleurs joueurs français actuel.
    Les Oceania regrouperont, pendant trois jours, les meilleurs des quatre pays de notre zone : Australie, Nouvelle-Zélande, Nouvelle-Calédonie et Tahiti. À noter que les cinq catégories représentées (simples dames, simples hommes, doubles dames, doubles hommes et doubles mixtes) seront disputées sur quatre courts aux normes internationales avec un arbitrage supervisé par Julie
    Carrel, juge responsable du développement du badminton en Océanie.

    Jean-Marc Monnier

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete