Badminton – Oceania : de l’argent durement gagné

    samedi 30 avril 2016

     Les Oceania de badminton se sont achevés, vendredi matin, à l’Université de la Polynésie française, par la finale du simple hommes, lors de laquelle Rémi Rossi a été battu par un Australien. Associé à Léo Cucuel en finale du double hommes, la veille, Rémi s’était
    également incliné contre des Aussies.  Tahiti termine deuxième au tableau des médailles avec deux en argent et trois en bronze, derrière l’Australie qui a survolé ces Oceania.

    La météo aura perturbé jusqu’au bout les Oceania de badminton. En effet, à 18 heures, jeudi soir, au moment de lancer les matches, la pluie, tombée à torrent,  a fait monter taux d’hygrométrie à 85 % –seuil critique pour éviter que la surface de jeu ne soit trop glissante. La juge arbitre du tournoi, la Néo-Zélandaise Julie Carrel, responsable du développement du badminton en Océanie, prenait la décision de ne lancer que les doubles qui débutaient seulement à 20 heures. Le simple hommes était donc reporté au lendemain et le simple femmes à une date ultérieure, qui sera déterminée par la fédération internationale.

    Finale du double hommes

    Il était déjà 21 heures, jeudi soir, lorsque Léo Cucuel et Rémi Rossi entraient sur le court. Mis rapidement en difficulté, ils ne marquaient leur premier point qu’après avoir été mené 5-0. Les Australiens Matthew Chau et Sawan Serasinghe continuaient inlassablement à leur imposer un rythme d’enfer (11-2).

    Léo et Rémi, constamment mis sur le reculoir, étaient déboussolés et envoyaient trop souvent le volant dans le filet ou à l’extérieur du terrain. Conséquence, l’écart grandissait dangereusement pour atteindre 20-9 en faveur des Australiens. Léo sauvait la première balle de set, Rémy la seconde, mais la troisième était la bonne. 21-11, les Australiens venaient de leur infliger une belle leçon dans le premier set.

    Il fallait absolument réagir dans le camp tahitien afin de ne pas laisser le doute s’installer. Et ça allait mieux ! Léo et Rémi tenait tête aux Australiens en égalisant à 4-4 dans le deuxième set. Matthew et Sawan allaient mettre un coup d’accélérateur, mais la paire tahitienne résistait tant bien que mal avec quelques bons coups à la clé. Deux amortis bien sentis de Rémi Rossi allaient lui permettre de tenir le choc et d’espérer (14-8). Mais, les Australiens gardaient leur cadence infernale et se retrouvaient en position de force à
    20-12. Ils n’avaient plus qu’à conclure… Leur première balle de match fut la bonne.

    Finale du simple hommes

    Rémi Rossi, après une nuit de sommeil difficile, devait encore  se coltiner un Australien en finale du simple.  Ashwant Gobinathan a été impérial… Et Rémi aussi !
    Après avoir été mené 4-1, le Tahitien revenait dans le coup à
    5-4. Mais Ashwant, en passe de se qualifier pour les JO au Brésil, l’assommait en prenant le large (11-4). groggy, mais pas K.-O., Rémi repartait au combat tant bien que mal, et ne se laisser pas trop distancer (13-8) malgré la force de frappe de l’Australien.
    À 20-16 en faveur de Ashwant, Rémi sauvait une, puis deux balle de set, mais envoyait la troisième dehors (21-17).

    Bien qu’ayant perdu le premier set, Rémi Rossi revenait sur le terrain la rage au ventre et infligeait 4-0 à Ashwant, mais la folie tahitienne allait être de courte durée car l’Australien égalisait rapidement, puis passait devant (7-10). L’intensité des échanges était à son comble, mais était perturbée, à chaque fois, par le passage obligatoire de balais de séchage sur le terrain pour éliminer les gouttes de sueur, en raison de la forte chaleur (28°).

    Imperturbable, Ashwant allait progressivement accroître son avance (10-16), et grâce à  un engagement énorme de Rémi, quelque peu perturbé par des commentaires télévisuels annonçant déjà la fin imminente de la rencontre, il se retrouvait à quatre points d’égaliser (16-20). Mais l’Australien ne se faisait pas prier pour conclure en validant sa victoire dès sa première balle de match. De rage d’être passé si près de l’or, Rémi Rossi fracassait sa raquette en frappant le sol.

    Jean-Marc Monnier

    Podiums

    • Simples hommes
    1. Ashwant Gobinathan (Aus)
    2. Rémi Rossi
    3. Anthony Joe (Aus)
    ”. Nathan Tang (Aus)
    • Doubles hommes
    1. Matthew Chau/Sawan Serasinghe (Aus)
    2. Leo Cucuel/Rémi Rossi
    3. Daniel Fan/Simon Wing Hang Leung (Aus)
    ”. Anthony Joe/Pit Seng Low (Aus)
    • Doubles femmes
    1. Tiffany Ho/Jennifer Tam (Aus)
    2. Gronya Somerville/Melinda Sun (Aus)
    3. Aurélie Boutin/Chloé Segrestan
    ”. Miriau Prununosa/Julie Segrestan
    • Doubles mixte
    1. Robin Middleton/Leanne Choo (Aus)
    2. Anthony Joe/Joy Lai (Aus)
    3. Leo Cucuel/Aurélie Boutin
    ”. Simon Wing Hang Leung/Tiffany Ho (Aus)

    Résultats des finales

    • Simples femmes
    – Hsuan-Yu Wendy Chen (Aus)-Joy Lai (Aus) : score non parvenu
    • Simples hommes
    – Ashwant Gobinathan (Aus)-Rémi Rossi     2-0 (21-17, 21-16)
    • Doubles femmes
    – Tiffany Ho/Jennifer Tam (Aus)-Gronya Somerville/Melinda Sun (Aus)     2-1
    (21-17, 19-21, 22-20)
    • Doubles hommes
    – Matthew Chau/Sawan Serasinghe (Aus)-Léo Cucuel/Rémi Rossi     2-0
    (21-11, 21-12)
    • Doubles mixte
    – Robin Middleton/Leanne Choo (Aus)-Anthony Joe/Joy Lai (Aus)     2-0
    (21-11, 21-9)

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete