Badminton – Tahiti Phone International Challenge : plus de Tahitiens dans la course

    samedi 23 avril 2016

    Le Tahiti Phone International Challenge aura un goût aigre-doux pour les Tahitiens qui ont côtoyé l’élite mondiale de la discipline. S’ils ont goûté à l’aigreur de la défaite, ils ont par contre eu le bonheur de pouvoir se mesurer à des adversaires beaucoup plus forts qu’eux. Et ils n’ont pas démérité, marquant des points importants et engrangeant surtout de l’expérience en vue des Oceania qui démarrent la semaine prochaine dans la halle des sports de l’Université de Polynésie française à Outumaoro.

    “Nos joueurs sont jeunes et c’est prometteur. On voit depuis deux ou trois ans quelques-uns de nos badistes qui font des compétitions à l’étranger. Ils progressent énormément. C’est en affrontant des joueurs de ce calibre et en ayant la chance de participer à des tournois avec autant d’athlètes professionnels, qu’ils vont continuer à progresser”, commente Léo Cucuel, joueur et entraîneur de la sélection tahitienne.
    Même s’il n’y a plus de Tahitiens en lice, le Tahiti Phone International Challenge se poursuit aujourd’hui avec les demi-finales, et demain avec les finales, à partir de 11 heures. Du grand spectacle en prévision !

    “Beaucoup d’enjeux dans ce tournoi”

    Certains internationaux sont en passe de décrocher leur billet pour les JO. C’est le cas pour l’Autrichien Luka Wraber qui a remporté son match contre le Mexicain Lino Munoz. “Il ne lui reste plus qu’une victoire à remporter avant de pouvoir se qualifier pour les Jeux olympiques, donc il y a beaucoup d’enjeux dans ce tournoi”, explique Mike Alezrah, président de la Fédération tahitienne de badminton. “Nous arrivons à jouer sur trois des quatre terrains installés dans la salle de l’Université.

    Nous avons réglé notre souci d’humidité et de température dans la salle. On espère que la météo va être de notre côté jusqu’à la fin du tournoi”, poursuit le président de la FTBad. “C’est sûr que ça a été difficile pour nos joueurs, mais ils acquièrent beaucoup d’expérience, et ça leur fait du bien d’affronter le gratin mondial. On sait qu’on n’est pas encore prêts pour les Jeux olympiques, mais c’est un excellent entraînement pour les Oceania qui démarrent dans quelques jours”, conclut Mike Alezrah.
    Reste maintenant à savoir si un des badistes présents sera qualifié aujourd’hui ou demain pour les JO, en espérant qu’un jour, il puisse s’agir d’un Tahitien.

    Jean-Marc Monnier

    Lire plus dans La Dépêche de Tahiti ou en vous abonnant au feuilletage numérique

    Résultats des Tahitiens

    • Simple hommes
    – Nathan Tang (Aus)-Quentin Bernaix     2-0 (21-14, 21-15)
    • Simple femmes
    – Mélinda Sun (Aus)-Chloé Segestran     2-0 (21-6, 21-2)
    • Doubles mixtes
    – Anthony Joe/Joy Lai (Aus)-Leo Cucuel/Aurélie Boutin     2-0 (21-7, 21-14)
    – Robin Middleton/Leanne Choo (Aus)-Hugo Sautereau/Chloé Segestran     2-0
    (21-6, 21-5)
    • Doubles hommes
    – Matthew Chau/Serasinghe (Aus)-Leo Cucuel/Remi Rossi     2-0 (21-11, 21-18)
    – Ali Ahmed El Khateeb/Abdelrahman Kashkal (Égy)-Quentin Bernaix/Hugo Sautereau     2-0 (21-12, 21-13)
    • Double femmes
    – Akane Araki/Ayaka Kawasaki (Jap)-Aurélie Boutin/Chloé Segrestan (score non parvenu).

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete