Beach soccer à Dubaï – La Russie domine Tahiti en finale (5-2)

    samedi 7 novembre 2015

    La sélection tahitienne devra encore patienter pour soulever le trophée du vainqueur dans une compétition réunissant tout ou partie de l’élite mondiale. Pour la seconde fois cette année, les Tiki Toa ont raté la dernière marche qui mène au sacre. Après la finale perdue (5-3) au mois de juillet lors du Mondial face au Portugal qui accueillait la compétition, Tahiti n’aura pas réussi, hier, à inscrire son nom au Tournoi intercontinental de Dubaï. Ceci étant, les Tiki Toa ont marqué des points importants aux Émirats arabes unis ce qui devrait leur permettre de passer quatrième au classement mondial, la Russie renforçant pour sa part sa place de numéro 1. 
    Les Tahitiens n’avaient pas de complexes à avoir, hier, face à la Russie, une équipe qu’ils avaient battue (7-6) en match de poule lors du Mondial Portugais. Mais comme lors de la finale à Espinho (Tahiti avait été rapidement mené 2-0 par le Portugal, NDLR), les Tiki Toa ont raté leur début de match. Ils se sont en effet retrouvés menés 4-0 à la fin du premier tiers-temps. Et face à une formation du niveau de la Russie, un retournement de situation était impensable, ce qui se confirmera par la suite. Bien qu’ayant maintenant l’expérience des matches de très haut niveau, les Tahitiens ont paru inhibés par l’enjeu en début de match. Ils ont commis des erreurs techniques inhabituelles, ce qui a facilité la tâche de leurs adversaires prompts à transformer les occasions que leur offraient les Tiki Toa. L’équipe d’Angelo Schirinzi a bien tenté de multiplier les combinaisons offensives dans le deuxième tiers-temps, mais elle est tombée sur une équipe russe supérieurement organisée et qui n’a pas laissé d’espaces aux Tiki Toa. On se prit tout de même à rêver un peu lorsque Angelo Tchen a réduit la marque (4-1) d’une frappe excentrée en milieu de deuxième tiers-temps. Mais cela n’a pas troublé les Russes que l’on a senti très sereins et qui ont fait preuve d’une grosse discipline tactique. Ils se mirent encore un peu plus en confiance à trois minutes du terme de la partie en portant le score à 5-1. Heimanu Taiarui a réduit la marque (5-2) dès l’engagement, un but qui n’a pas relancé le suspense mais qui a eu le mérite de réduire l’écart. 
    Les Tiki Toa ne rentreront pas au fenua en vainqueur, mais ils ont néanmoins encore été de formidables ambassadeurs pour l’image de marque de Tahiti. 

    Patrice Bastian

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete