BEACH SOCCER – Tahiti fait tomber l’ogre russe

    mercredi 15 juillet 2015

    C’est à un véritable exploit qu’ont pu assister les supporters des Tiki Toa mardi matin (03 h 30) devant leur poste de télévision. La sélection tahitienne a battu avec la manière les doubles champions du monde russes, grandissimes favoris de cette édition disputée au Portugal. Cette victoire, la troisième en trois matches, offre aux Tahitiens un quart de finale plus abordable puisqu’ils évitent les Brésiliens. À chaque match de poule son joueur. Si Tearii Labaste s’était mis en évidence lors du premier contre Madagascar et Jonathan Torohia lors du deuxième contre le Paraguay, c’est bien Raimana Li Fung Kuee, soulier de bronze en 2013 à Tahiti, qui a rattrapé son manque de réussite en passant pas moins de quatre buts aux champions du monde ; excusez du peu ! Si un joueur est ressorti, c’est bien toute l’équipe qui a su une fois de plus monter son niveau d’un cran pour battre la Russie. Désormais, Tahiti fait figure de très sérieux candidat au titre final même si la route est encore longue et semée d’embûches. À commencer par la rencontre de demain face aux Iraniens qui ont devancé les vice-champions du monde espagnols. Avec son attaque de feu et ses 18 buts inscrits, meilleur total des matches de poule, la sélection tahitienne a des arguments que tous ses rivaux doivent craindre. Au-delà du résultat, c’est surtout de la manière de jouer des Tiki Toa dont il faut les féliciter. Très concentrés, appliqués dans un match sans véritable enjeu, si ce n’est éviter le Brésil, puisque les deux équipes étaient déjà qualifiées pour les quarts de finale, les Tahitiens ont fait preuve de beaucoup de maîtrise et d’intelligence même si quelques petites fautes auraient pu être évitées. Raimana Li Fung Kuee mettait les siens rapidement en con-fiance en ouvrant la marque avant que le gardien russe n’égalise plus de cinq minutes plus tard. Heimanu Taiarui redonnait l’avantage aux siens mais Dmitrii Shishin, sur l’engagement, remettait tout le monde d’accord. Une deuxième réalisation de Raimana permettait à Tahiti de virer en tête à la fin du premier tiers-temps. Il portait l’avance à 4-2 dès le retour sur le sable et peu avant que le gardien Revel ne sorte définitivement sur blessure. Après celle de Teva Zaveroni le match précédent, les Tiki Toa payent cher leur engagement. Les Russes se sentant en danger décidaient alors d’être moins attentistes et se portaient plus vers l’avant. Leur emprise était totale, ce qui leur permettait de revenir à 4-4. Mais, encore une fois, Tahiti virait en tête sur un but de Taiarui Lehartel. À noter que chaque équipe a manqué un penalty lors de ces douze minutes de jeu.
    Pour les douze dernières, les Tahitiens savaient qu’ils allaient subir une énorme pression. Bien aidés par leurs poteaux que les Russes toucheront deux fois, ils ne se repliaient pas et comptaient même jusqu’à trois buts d’avance (7-4) grâce encore une fois à Raimana et plus surprenant au gardien Jonathan Torohia qui a tenté sa chance de loin après un dribble plein de culot. Les Russes ne lâchaient rien et revenaient à un petit but alors qu’il restait encore un peu plus d’une minute de jeu. Une très longue minute pour tous les Tahitiens qui feront bloc jusqu’au coup de sifflet libérateur.

    Luc Ollivier

    TETUANUI Monil 2015-07-15 17:09:00
    FELICITATIONS A NOS TIKI TOA.
    E TUU I TE HOPEA. A HIO I TO MOUA.
    NA TE ATUA HAU E TAUTURU MAI IA TATOU.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete