Benoît Lecomte va tenter de traverser le Pacifique à la nage

    dimanche 5 avril 2015

    Le nageur de 48 ans, qui habite aujourd’hui en Californie, entreprendra sa traversée à Tokyo au mois de juillet et se dirigera vers San Francisco pour une arrivée prévue en décembre, au moment où s’ouvrira la conférence de l’ONU sur les changements climatiques à Paris. Selon Canoe.ca, la traversée servira d’ailleurs à amasser des fonds pour l’organisme sans but lucratif The Climate Group, qui travaille à réduire l’empreinte écologique de l’humanité, ainsi qu’à un autre organisme de protection des océans qui reste encore à déterminer.
    Il estime qu’il nagera 8 heures par jour dans des eaux “infestées” de requins. Il devrait dépenser 
    10 000 calories quotidiennement, soit cinq fois plus que ce qu’une personne normale ingère chaque jour.
    Benoît Lecomte a raconté au site Vice que l’idée lui est venue lorsqu’il était adolescent et qu’il était déjà un habitué des eaux libres. “Quand j’étais adolescent, Gérard d’Aboville, un navigateur français, a traversé l’Atlantique (en voilier). J’ai comparé nos vitesses et c’est ainsi que l’idée est née. La mort de mon père à cause du cancer m’a convaincu de réaliser mon premier rêve, de traverser l’océan Atlantique.”

    Une deuxième traversée

    L’ancien architecte s’entraîne à temps plein depuis deux ans, à raison de trois à cinq heures par jour, afin de se préparer à son épreuve. Il occupe le reste de son temps à organiser la logistique de la traversée. “Il y aura un bateau derrière moi avec une équipe de six personnes. Je devrai rester proche de celui-ci puisqu’il m’indiquera le chemin à suivre. Le bateau sera aussi équipé d’un sonar pour détecter les requins, je ne devrai donc pas m’éloigner afin que mon équipe puisse m’avertir s’il y a quelque chose de suspect.” L’athlète n’aura même pas à s’arrêter pour manger, puisque son équipe se contentera de lui tendre une bouteille contenant une soupe nourrissante à chaque demi-heure environ. Il n’aura qu’à nager sur le dos pendant une vingtaine de secondes pour ingurgiter le tout. Lecomte s’était fait connaître en 1998 lorsqu’il a traversé l’océan Atlantique à la nage. Son record n’avait toutefois pas été homologué par le livre Guinness des records, puisqu’il dormait sur un radeau à la dérive et qu’il n’a donc pas parcouru tous les kilomètres à la nage. Le nageur ne compte pas répéter son erreur. Un système GPS lui permettra de noter l’emplacement exact où il terminera chaque journée, afin qu’il puisse reprendre au même endroit le lendemain. 

    DG

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete