Bientôt une unité de dialyse médicalisée au CHPF

    mercredi 18 mars 2015

    Un arrêté d’affectation au centre hospitalier de la Polynésie française (CHPF) a été publié le 25 février dans le Journal officiel.
    Cet arrêté stipule qu’une partie du “centre 15” (voir photo) de l’hôpital sera attribuée à l’Apair-Apurad, deux associations à but non lucratives qui accompagnent les insuffisants respiratoires et rénaux.
    Cependant, cette affectation n’a pas pour but d’élargir le service de dialyse de l’hôpital, mais d’accorder aux deux associations mutualisées un espace pour installer une unité de dialyse médicalisée.
    Il s’agit là d’un partenariat entre établissements public et privé, qui vise à offrir un meilleur soin aux personnes souffrant d’insuffisances rénales.
    L’association polynésienne pour l’utilisation du rein artificiel à domicile (Apurad) souligne la nécessité d’implanter les unités de dialyse médicalisées au plus près des hôpitaux.
    En effet, c’est un projet idéal pour les patients, qui seront directement mis en relation avec l’hôpital et qui se verront offrir des soins plus adaptés à leurs besoins.
    Il faut savoir qu’en Polynésie, le nombre de patients accueillis en traitement pour insuffisances rénales est très important par rapport à la densité de la population.
    Sur le territoire, plus de
    500 malades sont pris en charge par l’hôpital et l’association Apurad. Et parmi ces patients, plus de 50 % sont représentés par les maladies de surcharge causant une défaillance des reins, à savoir le diabète, l’hypertension et la goutte (entre autres).
    “Notre peur est d’être, un jour, au bord du gouffre”, confie l’un des membres de l’association Apurad. À savoir, ne plus être en mesure de répondre aux besoins des patients en offres de soins.

    Offres de soins limitées

    Heureusement, cette situation ne s’est encore jamais produite. Mais la réponse en offres de soins est toujours très limitée.
    Pour faire face à cette situation, le centre hospitalier s’est trouvé dans l’obligation d’ouvrir une quatrième séance d’hémodialyse six jours sur sept.
    En 2009, le Pays a adopté un décret (voté sept ans plus tôt en métropole) afin de définir l’organisation des soins prodigués aux malades.
    Ce décret constitue donc un premier pas du respect de la réglementation, en répondant à l’offre de soins de façon adaptée.
    Les soins proposés aux patients doivent depuis être administrés en fonction de leur typologie, et de leurs besoins, afin de leur offrir un meilleur confort à des coûts moindres.
    Ce projet permettra de répartir les malades selon la gravité de leur état, afin que leur situation médicale corresponde à leur prise en charge.
    L’unité de dialyse médicalisée est donc destinée aux patients considérés comme étant “moyennement lourds”, et qui ne nécessitent pas des soins intensifs. Une unité d’autodialyse sera ouverte aux “patients légers”.
    La dialyse à domicile est éventuellement envisageable pour les patients qui nécessitent une moindre surveillance médicale.
    L’Apair-Apurad n’en est pas à son premier projet. En effet, il y a deux ans, l’association polynésienne d’aide aux insuffisants respiratoires (Apair) et l’Apurad collaboraient pour ouvrir, à Raiatea, un centre d’autodialyse et une unité de dialyse médicalisée au sein de l’hôpital de Uturoa.
    C’est en voulant suivre cette même philosophie qu’elles ont proposé au ministère, à la direction de la santé et à l’hôpital de mettre en place, dans le cadre du réseau du centre hospitalier, un projet de partenariat.
    Cette unité de dialyse permettra donc, d’une part, de proposer des traitements pour les maladies du rein, spécialité de l’Apurad, et ceux destinés aux insuffisances respiratoires, proposés par l’Apair.
    Ce projet, qui devrait voir le jour au cours de l’année 2016, bénéficiera également au centre hospitalier, qui jouira des activités générées par les associations.

    N.Y.

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete