Habillage fond de site

Bill Ravel sera-t-il le concurrent d’Air Tahiti ?

vendredi 28 septembre 2018

 

Un nouveau concurrent sous peu pour Air Tahiti ?

Un nouveau concurrent sous peu pour Air Tahiti ?

Rebondissement dans la concurrence du transport inter îles aérien. Bille Ravel, qui souhaitait ouvrir une nouvelle compagnie de transport inter îles pour concurrencer Air Tahiti a fait une demande il y a près d’un an au gouvernement pour la délivrance d’une licence pour sa société Islands Airlines. N’ayant jamais reçu de réponse, et l’absence de réponse faisant office de rejet implicite par le gouvernement, l’ancien promoteur du King Tamatoa a décidé de mettre l’action en justice.

D’après nos informations, le dossier sera étudié mardi prochain au tribunal administratif et le rapporteur public s’apprête déjà à dénoncer l’attitude du gouvernement sur ce sujet. La contestation du rejet implicite de la part du Pays pourrait alors être annulée par le tribunal administratif si le juge suit le rapporteur public sur ce dossier. Toujours selon nos sources sur place, le rapporteur public devrait enjoindre le Pays mardi lors de l’audience à attribuer une licence à Islands Airlines sous quinze jours. 

Islands Airlines entrerait alors directement en concurrence avec Air Tahiti sur certaines destinations en Polynésie française.

Le projet portait à l’époque de la demande de licence en l’acquisition d’Embraer de 175 à 178 places. Un appareil assez volumineux donc qui ne pourrait pas se poser sur toutes les pistes en Polynésie française. Seules les îles de Bora Bora, Raiatea, Huahine, Rangiroa, Tubuai, et Nuku Hiva seraient desservies.

Il y a un an, les promoteurs du projet projetaient de faire des tarifs de 15 à 20 % moins chers que ceux pratiqués par Air Tahiti sur ces destinations. Un investissement de 7,5 milliards de francs était alors annoncé par Islands Airline avec à la clef la promesse de l’embauche de 150 personnes.

Après Viti et Vodafone qui viennent de remporter sur le tapis judiciaire les droits d’exploitations de lignes téléphoniques pour l’un et de fournisseur d’accès à Internet pour l’autre, après l’arrivée de French Bee cette année, une nouvelle décision en faveur de Islands Airline serait un nouveau coup dans les reins des opérateurs historiques sur ces marchés porteurs.

 

Bertrand Prévost

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete