Habillage fond de site

Billabong Pro – Le palais des vagues est ouvert

vendredi 11 août 2017

danseuse

Le public était au rendez-vous. (© Anne-Charlotte Bouleau)


Billabong Pro Tahiti, c’est reparti ! Le coup d’envoi de la septième étape du championnat mondial a officiellement été donné hier, lors de la cérémonie d’ouverture, à Teahupo’o. À partir d’aujourd’hui et jusqu’au 22 août, selon les conditions météo, les meilleurs surfeurs locaux et étrangers s’affronteront sur la vague de la passe Hava’e. Jérémy Florès et Joan Duru ne manqueront pas de représenter la France avec ferveur, aux côtés de leurs homologues polynésiens : Michel Bourez et le trialiste Taumata Puhetini.

Le coup d’envoi de la Billabong Pro Tahiti 2017 a officiellement été donné hier matin, à Teahupo’o, avec la traditionnelle cérémonie d’ouverture, qui s’est déroulée du côté de la pointe Fare Mahora, entièrement aménagée pour les besoins de l’événement.

Pour rappel, à compter d’aujourd’hui, et potentiellement jusqu’au 22 août, trente-six surfeurs s’affronteront sur la vague de la passe Hava’e, dans le cadre de la septième étape du championnat mondial. Tandis que l’Australien Matt Wilkinson et le Hawaiien John John Florence -redoutable finaliste l’an dernier, à Teahupo’o- culminent en tête du classement, Jérémy Florès et Joan Duru ne manqueront pas de représenter la France avec ferveur, aux côtés de leurs homologues polynésiens : Michel Bourez, rejoint par Taumata Puhetini, en tant que meilleur Tahitien des trials. Quant à Kelly Slater, vainqueur de l’édition 2016, il ne sera pas de la partie, en raison d’une blessure au pied.

 

“Fa’aitoito à tous !”

 

Après la prière coutumière et le ‘orero, la parole a été laissée aux officiels. “Fa’aitoito à tous les surfeurs, et que le meilleur gagne !”, a déclaré Roniu Poareu, adjointe au maire, représentant le tavana de Teahupo’o, Gérard Parker, actuellement hospitalisé.

S’agissant de l’événement, le maire de Taiarapu-Ouest, Wilfred Tavaearii, a salué “un outil de promotion exceptionnel pour la Presqu’île”. Il a été rejoint sur le sujet par Nicole Bouteau, ministre du tourisme, qui a souligné le caractère “incontournable” de ce rendez-vous, avec la promesse de “performances à couper le souffle”. “J’adresse tous mes encouragements à nos ‘aito, Michel Bourez et Taumata Puhetini. J’espère, et je suis sûre, que vous porterez haut les couleurs du fenua”, a-t-elle ajouté, au nom du président du Pays.

La pression est quelque peu redescendue par la suite, avec l’entrée en scène de la troupe Teva I Tai, primée au Heiva I Tahiti. Les artistes, accompagnés de leurs musiciens et chanteurs, ont présenté un aperçu de leur spectacle, sans manquer de partager quelques pas de danse avec les invités du jour.

À l’issue de la cérémonie, les visiteurs, venus en nombre, ont pu profiter de la présence de quelques champions pour glaner photos et autographes. Michel Bourez, qui rêve d’une victoire à domicile, s’est notamment plié au jeu, l’occasion de prendre une bouffée de soutien avant le jour J.

 

Anne-Charlotte Bouleau

 

bourez taumata puhetini

104
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Faut-il le retour d'une maternité à Taravao ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete