Habillage fond de site

Billabong Pro Tahiti – Michel Bourez, un quart sinon rien

jeudi 10 août 2017

michel bourez

Michel Bourez devra faire preuve d’une grande force mentale pour sa neuvième participation à l’épreuve tahitienne du Championship Tour pour ne pas dissoudre prématurément ses besoins de points. (Photo WSL / Tony Heff)


Michel Bourez aspire à se qualifier pour les quarts de finale de la Billabong Pro Tahiti (11 au 22 août) pour la première fois de sa carrière. Il sera opposé au round 1 à deux petits nouveaux sur le Championship Tour : le Brésilien Ian Gouveia et le Portugais Frederico Morais. Taumata Puhetini, le Tahitien qualifié via les trials, affrontera le leader du CT, l’Australien Matt Wilkinson, et le Brésilien Wiggolly Dantas.

Alors que la Billabong Pro Tahiti s’ouvre demain (si les conditions le permettent), l’ombre de la frustration plane au-dessus de Michel Bourez. Depuis sa qualification sur le Championship Tour en 2009, le Tahitien n’a jamais participé à un quart de finale, chez lui, à Teahupo’o, ses meilleurs résultats ayant été trois huitièmes en 2010, 2011 et 2014.

Il est donc grand temps de mettre fin à cette anomalie d’autant que, cette saison, “Spartan” se sent “bien, physiquement et mentalement” et s’épargnerait fort bien une énième issue désagréable. L’an dernier, c’est le Hawaiien Keanu Asing qui l’avait éjecté au round 2.

Ses adversaires du round 1 demain, le Brésilien Ian Gouveia et le Portugais Frederico Morais, ont beau être des petits nouveaux dans le main event, ils s’y sentent déjà chez eux.

Avec un culot monstre, Frederico Morais, dorénavant douzième, s’est offert une finale à J-Bay en Afrique du Sud mi-juillet. Le Portugais ne cache plus ses ambitions de finir la saison dans le top 10 voire le top 5.

Pour Ian Gouveia, 26e, c’est quand même un peu plus compliqué jusqu’à présent, mais pas question de battre en retraite sans combattre. Michel Bourez s’attend donc à une série compliquée… De toute façon, ça a toujours été compliqué  pour lui à Teahupo’o.

Le Tahitien le sait et n’hésitera pas à prendre tous les risques pour déclencher quelque chose de grandiose à Hava’e. Gagner serait sublime, c’est certain, mais son objectif est avant tout d’accrocher un quart de finale. “Spartan” lorgne encore très fort sur le top 3 mondial, et il a bien raison…

Pour y arriver, il doit réussir à faire basculer le rapport de force en sa faveur comme il l’a déjà fait deux fois cette année : demi-finaliste à Fidji et quart-de-finaliste à Margaret River.

En clair, pour les cinq dernières étapes du circuit (Billabong Pro Tahiti, Hurley Pro at Trestles, Quiksilver Pro France, MEO Rip Curl Pro Portugal et Billabong Pipe Masters), Michel Bourez devra performer à tous les niveaux afin de gommer ses deux plus mauvais résultats (2 fois 25e, à Gold Coast et à Rio).

Il est grand temps de déplacer le curseur de la réussite en position haute… très haute.

 

Taumata Puhetini face au numéro un mondial

 

Et quant on parle de réussite à Teahupo’o, on pense forcément à Taumata Puhetini. Bien évidemment pas dans le main event où le Tahitien n’a jamais dépassé le round 2, mais dans les trials par contre….

Taumata les a tout simplement remportés trois fois (2010, 2014 et 2015). Même s’il n’y est pas arrivé mardi, il a tout de même été le meilleur Tahitien (demi-finaliste), d’où sa présence demain parmi l’élite. Et surtout, Taumata n’arrive pas blessé.

“Les trois fois où j’ai participé au main event, j’étais blessé, du coup, je n’avais pas réussi à passer le deuxième round.”

Qu’importe que ses adversaires du round 1 soient l’actuel leader du championnat Matt Wilkinson (Aus) et Wiggoly Dantas (Bre), 25e du CT, le surfeur de Papenoo est comme un roc dans la mâchoire de Teahupo’o.

Solide sur ses jambes et fort dans sa tête, la “déferlante Taumata” est prête à se frayer un chemin vers le round 3, objectif minimum du Tahitien.

 

M.Tr.

 

classement WSL Bourez programme billabong pro

32
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

À l'approche de Noël, êtes-vous attentifs à la qualité des jouets achetés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete