Habillage fond de site

Un blâme pour François Laudon, ancien directeur de la Santé par intérim

mardi 13 décembre 2016

ldt-francois-laudonLa sanction est tombée vendredi après-midi. François Laudon, entendu le 1er décembre par de la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre des médecins comme nous l’avions révélé, a reçu un blâme. Une mesure rare qui tombe dans un contexte très particulier. Le Dr François Laudon était en effet poursuivi par le Conseil de l’ordre des médecins pour des propos tenus dans nos colonnes le 14 mai dernier à l’encontre de deux autres médecins, le Dr Xavier Malatre, ex-directeur de la santé, mais surtout le Dr Henri-Pierre Mallet, ancien responsable du bureau de veille sanitaire. Cette phrase, notamment, avait heurté. « Je peux dire qu’à chaque fois qu’Henri-Pierre venait me voir, je lui tirais les oreilles car, hélas pour lui, le métier, je le connais. (…) Sa production de travail n’était pas satisfaisante. »

La défense du docteur Laudon n’a pas convaincu et la chambre a considéré que « ces propos ont une connotation extrêmement désobligeante en particulier pour deux de ses confrères nommément désignés, et plus généralement pour les médecins expatriés supposés ne venir en Polynésie française que pour des raisons financières ». Bref, « des propos profondément déplacés, et contraires au devoir de bonne confraternité ».

YR

 

 

Avertissement ou blâme ?

L’avertissement signifie que la chambre disciplinaire a estimé que le fait reproché ne justifiait pas de sanction, mais s’est manifestée par cette condamnation légère. Le blâme est plus grave. Cela signifie que le médecin s’est vraiment mal conduit, et faute est inscrite dans son dossier. Avertissement et blâme sont attribués dans des cas d’infractions en regard du code de déontologie médicale et lorsque la gravité des faits est modérée.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote
Aucun sondage.
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete