Habillage fond de site

Bodyboard – Jeff Hubbard vient défendre son titre

vendredi 21 avril 2017

Jeff Hubbard (HAW)

Jeff Hubbard, tenant du titre, revient à la presqu’île pour la deuxième Teahupo’o Tahiti Challenge. (© archives sports)

Attention ! Jeff Hubbard arrive. Vainqueur notamment sur l’étape de Teahupo’o en 2016, le Hawaiien s’est déjà imposé le 10 mars 2017 à Pipeline lors de la première étape du Championnat mondial de bodyboard organisé par l’Association des bodyboardeurs professionnels (APB).

“Jeff Hubbard sera là”, a confirmé hier Max Wasna, l’organisateur du deuxième Teahupo’o Tahiti Challenge. La star du bodyboard Mike Stewart (Hawaii, 53 ans) est annoncée parmi les figures du bodyboard qui vont participer à cette épreuve sur le spot de la Presqu’île. De même que les meilleurs du classement mondial : Ian Campbell, Alex Uranga ou encore Ben Player qui veulent détrôner Hubbard.

La cérémonie d’ouverture est prévue ce matin à 9 heures à Teahupo’o. Les premières séries des trials devraient commencer dimanche matin. “Une grosse houle est prévue à partir de dimanche et toute la semaine. Donc il va y avoir du spectacle. On décidera quotidiennement, mais ça peut être bouclé en quatre jours”, nous a dit hier Max Wasna.

Le Vairao Surf Club, organisateur de l’événement avec l’APB, a déjà enregistré 32 inscriptions pour les trials, dont les huit meilleurs iront au main event. Dans cet événement principal, les seize meilleurs Tahitiens devraient affronter les seize meilleurs internationaux, selon le site apbtour.com. Mais hier, Max Wasna ne pouvait pas encore confirmer les noms des qualifiés.

Parmi les Tahitiens pressentis, on trouve Angelo Faraire, qui s’est classé neuvième lors de la première épreuve du circuit cette année, le 10 mars à Pipeline, sur l’île de Oahu à Hawaii. Manea Fabisch, treizième à Hawaii, Julien Miremont et Thibault Casabianca, tous les deux 25e, pourraient aussi être sélectionnés selon le nombre d’internationaux qui se présenteront.

Quant au finaliste de l’an dernier, Cédric Estall, “on attend toujours la confirmation de son inscription”, nous a confié hier Max Wasna.

Tout est prêt pour démarrer la compétition. Les vagues sont là. Les bodyboardeurs sont chauds. Les juges, les cameramen et les commentateurs de l’Association des bodyboardeurs professionnels sont en place. Il n’y a plus qu’à mettre les “biscottes” à l’eau.

 

Benoît Buquet

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete