Bodyboard – Sparkgreen Tahiti Challenge : Maronui Richmond fait forte impression

    vendredi 22 avril 2016

    Le main event du Sparkgreen Tahiti Challenge a débuté, hier, sur le spot de Teahupoo. L’ensemble du premier round a été bouclé, trois des quatorze Tahitiens obtenant leur qualification directe pour le troisième, les autres devant passer par le round des repêchages.

    Maronui Richmond a impressionné avec le meilleur score (17,67 pts) du jour. La deuxième étape du circuit mondial, gérée par l’Association professionnelle de bodyboard (APB), aura connu une belle journée, hier, pour le lancement du main event sur la vague de Teahupoo. Les trials avaient bénéficié de conditions tout juste correctes lundi, mais le premier round du main event s’est, lui, déroulé dans des conditions bien meilleures, hier. Si la houle ne fut pas optimum, elle fut suffisamment formée pour que les bodyboardeurs assurent le spectacle. Les averses furent parcimonieuses, ce qui a rendu la journée beaucoup plus fun qu’elle ne le fut lundi.

    Les organisateurs du Vairao Surf Club et son président Max Wasna ont lancé la compétition aux environs de 9 heures. Seize séries figuraient au programme du premier round, les vainqueurs étant exemptés du deuxième qui constituera en revanche un passage imposé pour les deuxièmes et troisièmes de chaque série.

    Au moins un Tahitien de plus au troisième round

    Quatorze Tahitiens étaient en lice hier, mais seuls trois d’entre eux ont remporté leur série. Ce qui constitue tout de même une proportion appréciable dans la mesure où la quasi totalité du gratin mondial du bodyboard est présente à Teahupoo. Honneur d’abord à Maronui Richmond, qui avait déjà fait belle impression lors des trials, et qui a confirmé qu’il était sur une belle dynamique. Maronui a obtenu le total de 17,67 pts dont une vague notée à dix… Personne n’a fait mieux hier.

    Cela devrait le mettre encore un peu plus en confiance pour la suite. L’expérimenté Nicolas Richard (11,50 pts) a lui aussi bien maîtrisé sa série en devançant notamment le champion du monde en titre de la discipline, le Sud-Africain Jared Houston (9,50 pts). Hitoti Henry, lui aussi passé par les trials, n’a pas fait de complexe en s’imposant dans la première série du jour devant l’un des ténors de la spécialité, l’Australien Lewy Finnegan.

    Angelo Faraire n’est pas passé loin non plus de se qualifier directement pour le troisième round en terminant deuxième de sa série, étant battu de
    peu par l’Argentin Nicolas Chiara qui scorait à 10,57 pts pour 10,33 pts au Tahitien. Les autres bodyboardeurs locaux n’ont, par contre, jamais pu vraiment prétendre gagner leur série respective. En ce qui concerne les ténors de la discipline, le Français Pierre-Louis Costes, vainqueur de la première étape du circuit à Pipeline, et le Réunionnais Amaury Lavernhes (également auteur d’un 10) se sont montrés les plus performants.

    Le main event devrait se poursuivre aujourd’hui, les prévisions météo annonçant des conditions comparables à celles d’hier. La journée débutera avec le deuxième round et seize séries en “man on man”. Un quatrième Tahitien est sûr de rejoindre le troisième puisque Cédric Estall et Alvino Tupuai seront opposés dans la même série. On espère toutefois que d’autres viendront renforcer le contingent tahitien au troisième round pour donner encore plus de relief à la Sparkgreen Tahiti Challenge.

    Patrice Bastian

    Résultats des Tahitiens

    • Qualifiés pour le round 3
    – Maronui Richmond
    – Nicolas Richard
    – Hitoti Henry
    • En repêchage du round 2
    – David Taurau
    – Manea Fabisch
    – Angelo Faraire
    – Nai Oliver
    – Tahurai Henry
    – Julien Miremont
    – Cédric Estall
    – Alvino Tupuai
    – Tehei Tahiri
    – Fred Temorere
    – Teavanui Dinard

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete