BORA BORA – Bouclage du réseau électrique souterrain

samedi 16 mai 2015

Une grosse réunion de coordination s’est tenue, lundi dernier, pour le chantier compliqué de la rénovation de la route. L’opération rassemble de nombreux intervenants en matière de réseaux publics, l’eau, l’assainissement, l’OPT et l’électricité.
Tous les responsables se sont retrouvés réunis avec l’entreprise titulaire du marché, JLP Polynésie pour recaler le calendrier. En effet l’EDT a pris la décision de mettre en souterrain le réseau électrique, sur la portion de route qui sera rénovée.
Une excellente nouvelle – une bonne partie de l’île est déjà en souterrain – quand tout le monde sait qu’un réseau électrique souterrain est plus sûr en cas de catastrophe naturelle (cyclone, coup de vent, dépression) et surtout, plus esthétique.
Mais une nouvelle qui ne fait pas l’unanimité dans la population, mécontente et qui doit encore supporter la route défoncée, les problèmes inhérents aux travaux et la poussière. Elle devra pourtant s’en accommoder puisque la date de la pose du tapis bitumé que tout le monde attend (surtout après un week-end pluvieux où les trous réapparaissent), a été décalée au mois de juillet.
Si le tavana pensait inaugurer l’ouverture du Heiva, le 19 juin, en même temps que la route bitumée, c’est raté. Les travaux de pose de canalisation d’eau industrielle continuent. Le maire conscient que les travaux doivent être bien finis a également demandé un trottoir, côté montagne, dans le centre de Vaitape. Le projet ne serait pas du luxe pour la sécurité des piétons et pour l’esthétisme.
En effet, la multitude de croisiéristes débarquant des paquebots, ne sait jamais trop où marcher. De plus, les transports scolaires ne ramassent pas les enfants qui habitent à moins d’un kilomètre de l’établissement scolaire. La distance entre le collège et le complexe des écoles à Namaha, est d’un kilomètre. Avec un kilomètre au-delà des deux sites, il serait nécessaire de réaliser trois kilomètres de trottoir, dans le village de Vaitape.
Un plus esthétiquement : le trottoir épaulera la chaussée et empêchera l’érosion et l’affaissement par temps de pluie.
Une demande qui implique, pour l’Équipement, des travaux supplémentaires d’assainissement des eaux de pluie et de fermetures de caniveaux.
Le représentant de l’Équipement a tous les éléments en main pour obtenir une décision dans un délai assez court.
Les branchements des particuliers sur le réseau électrique souterrain dureront plusieurs mois ou années mais les fourreaux, déjà en place, permettront de ne plus ouvrir la route. Idem pour l’OPT.
Tuterai Roopinia responsable technique a expliqué : “Nous mettons en place les nouvelles conduites téléphoniques pour dessaturer la zone de Faanui. Nous préparons les réseaux pour la pose de la fibre optique qui ne sera pas en fonction avant deux ans.”
Les habitants n’ont pas d’autres choix que de s’armer de patience, encore quelques mois, pour avoir une route, et des équipements, dignes de ce nom. 

De notre correspondante Françoise Buil

    Edition abonnés
    Le vote

    Le Kitesurf :

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete