BORA BORA – Heiva 2015

    jeudi 16 juillet 2015

    Le rideau est tombé samedi soir sur la dernière épreuve du concours de danses du Heiva I Bora Bora 2015 avec la compétition du meilleur couple proposée aux danseuses et danseurs des cinq districts de l’île, suivie d’une remise des prix très attendue par tous les participants mais aussi par la population qui avait envahi la place Moto’i. La tradition veut que les danseurs ne soient accompagnés que par des batteurs pour cet exercice, mais au sein de certains orchestres on notait malgré tout la présence de quelques chanteurs. Après une entrée très théâtrale, le couple des tamarii Faanui, Tapunui et sa sœur Moetu Taputu, a exécuté une danse séduisante dans laquelle la jeune chorégraphe Philomène Mururai, s’inspirant du thème musical exploré dans l’otea du groupe, n’hésita pas à introduire quelques pas et figures “latino”, entre salsa et tango, qui eurent le don de séduire le public mais pas le jury, puisque ce couple a obtenu la quatrième place. L’entrée des danseurs, tout de blanc vêtus, venus présenter le couple chargé de porter haut les couleurs du tamarii Anau, fit elle aussi sensation. La performance qui s’en suivit fut plus conforme à la tradition, manquant peut-être un peu d’originalité voire de punch dans le tamure, ce qui valut malheureusement à Anau la dernière place du classement. La danse suivante, exécutée avec beaucoup de sobriété par Arifano Tetuanui et Poerava Terorohanapa des tamarii Amanahune, dans une chorégraphie conçue par Keana et Lahaina Vahimarae, mettait en scène un jeune couple vêtu d’un simple paréo bleu lagon et d’une couronne rose, qui réalisait quelques portés audacieux et athlétiques dès leur entrée en scène, avant de revenir à un tamure traditionnel plus enthousiasmant. La chef de groupe, Tania Vahimarae, avait choisi d’accompagner la danse d’un tonitruant chœur à quatre voix dominé par un contre-ténor en grande forme. Peu conforme aux prérequis de l’exercice de la soirée et plus généralement réservé au aparima, la voix de stentor du soliste apporta sans nul doute le supplément d’âme à la prestation qui séduit le jury et permit aux danseurs d’être désignés meilleur couple de danse cette année.

    Séduction et sensualité
    Le couple représentant les tamarii Nunue, composé de Verenui Vaetua et Hanihere, évoluait dans un joli décor végétal illustrant le thème retenu par la troupe pour ce Heiva 2015, la pluie. La très jeune danseuse, assise sur un peue et le corps enveloppé dans un large more purau crème attendait son partenaire qui virevoltait autour d’elle, avant de l’inviter à se dévoiler et exécuter un tamure dans la plus pure tradition de la danse tahitienne. La mise en scène et la chorégraphie, œuvres de Claude Liou-Mana, soulevait l’enthousiasme général mais ne valait à Nunue que la troisième place du concours. Temauri Maituitu et Dorina Tarano, représentant les tamarii Tiipoto clôturaient cette soirée en offrant au public une chorégraphie de Aua Tetuanui et Piimai Teamo, basée sur la sensualité. Entré sur le sable de la place Moto’i dans leurs longs more beige clair, parés de couronnes et colliers de fleurs multicolores et accompagnés par dix membres de la troupe Temauri, exécuta lui aussi quelques portés démontrant sa vitalité, séduisant sa vahine jusqu’à la faire chavirer dans ses bras pour conclure une prestation qui recueillit les applaudissements d’un public et d’un jury conquis, ce qui leur vaudra une deuxième place méritée.

    De notre correspondant Alain Lepresle

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete