Bora Bora – La CPS va financer les futures formations en agriculture naturelle

    jeudi 30 juillet 2015

    Mardi dernier, une belle cérémonie de remise d’attestations de formation en agriculture naturelle s’est tenue sur les flancs de la colline de Tiipoto, au lieu-dit “la pépinière”, lieu serein où seul a droit de cité l’engagement des hommes pour le développement d’une agriculture raisonnée et naturelle. Le maire de Bora Bora et trois maires délégués de la commune, accompagnés de Nelia Maiarii, adjointe en charge de la CPS (Caisse de prévoyance sociale), ont remis très officiellement leur attestation à 18 stagiaires qui avaient achevé avec succès le cycle de trois mois proposé par Evolution Farm, société privée partenaire de la commune pour la formation en agriculture naturelle. “J’ai une excellente nouvelle à vous annoncer, a déclaré Gaston Tong Sang à son auditoire, dès le début de son bref discours. La CPS , a officiellement décidé de prendre en charge, sur son budget prévention, la prochaine session de formation proposée par Evolution Farm à Bora Bora.” On peut sans risquer de se tromper voir dans cette décision une reconnaissance très officielle de l’action bénéfique sur les populations de la consommation de produits en provenance de l’agriculture naturelle, développée par Johanny Rydge, et dieu sait si un grand pas en avant doit être fait afin d’éviter les excès en matière d’utilisation de pesticides et autres produits destructeurs pour l’homme.

    Produits de qualité

    “La société Evolution Farm a maintenant atteint sa vitesse de croisière et la commune ne peut que se féliciter de ce partenariat dans lequel elle s’est engagée. Si nous n’avons pas les moyens de développer en Polynésie française une agriculture industrielle, Evolution Farm montre clairement la voie à suivre. Les trente personnes formées ici chaque année cultivent leur faa’apu et la mise en place d’une coopérative de distribution des légumes et fruits cultivés naturellement et récoltés sur Bora Bora permet aujourd’hui aux hôtels de notre île d’offrir des produits introuvables, de par leur qualité, dans la grande distribution. L’effort doit se poursuivre, même s’intensifier car je suis persuadé que cette agriculture vivrière représente l’avenir pour les enfants de notre fenua.” Assis à l’écart de cette petite assemblée, un jeune Polynésien discret apprécie le discours. Il s’agit de Nano Itae, le bras droit de Johanny Rydge chez Evolution Farm depuis sa création. Et lorsqu’on lui tend le micro, c’est très ému qu’il adresse ses remerciements à tous ceux, présents ou absents, qui ont été assez fous pour croire en ce projet qui lui a montré où était sa voie, jetant un regard oblique vers le tableau où tous les jours, il écrit un psaume de la Bible. “Je sais à qui je dois d’être ici. Je vais faire ce qu’il faut pour continuer de mériter sa confiance”, déclare-t-il en conclusion, avant que les attestations de formation ne soient remises aux stagiaires. Ces derniers recevront également des mains de leur tavana un tee-shirt noir frappé du logo d’Evolution Farm qu’ils porteront à l’avenir “comme une bible en terre païenne”, conscients de ce qu’il convient de faire pour sauver la planète tout en cultivant leur jardin.

    De notre correspondant Alain Lepresle

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete