Bora Bora – L’île en fête du 17 juin au 23 juillet

    mercredi 25 mai 2016

    L’un des temps forts de la vie culturelle de l’île va bientôt débuter : Le Heiva i Bora Bora 2016 se déroulera du 17 juin au 23 juillet. les responsables et la commune font le point sur l’organisation et les nouveautés de cette année.

    Depuis environ un siècle le Heiva i Bora Bora propose des festivités durant cinq semaines sur la place centrale, place Vavau, sous le signe de l’authenticité. Si auparavant les baraques étaient en tôles, elles sont aujourd’hui plus en symbiose avec la nature, construites désormais uniquement avec des matières végétales comme le bois ou le pandanus, elles respectent ainsi davantage leur environnement.
    Les 21 baraques foraines se dévoilent de jour en jour pour accueillir dans leur village éphémère touristes, résidents, invités, artisans, danseurs et chanteurs.
    Bora Bora ouvre la saison du Heiva polynésien le 17 juin, une semaine et demie avant le départ des enfants en vacances. Pourquoi si tôt ? Les vacances des enfants cette année ont été raccourcies, tavana souhaite que les enfants “retrouvent un rythme biologique normal avant la rentrée”. Le 7 juin les enfants de Bora Bora se retrouveront tous sous le chapiteau pour la fête des écoles, en prélude du Heiva :  “Ce sont les enfants qui clôturent la saison du chapiteau.”

    La commune partie prenante

    Le conseil municipal a décidé de déléguer un de ses membres dans le comité organisateur. La commune réserve un budget conséquent pour la rétribution de tous les concours, subvention allouée uniquement à cela. Elle aide le comité à gérer l’événement en mettant des moyens humains en place, une vingtaine d’agents de surveillance et médiateurs vont être recrutés pour permettre le bon déroulement des festivités. Les membres de la mairie démonteront le chapiteau début juin et une scène recouverte de sable apparaîtra au centre de la place Vavau, entourée de gradins et d’espaces dédiés à l’organisation et aux démonstrations. “Nous autorisons le Heiva Rau à vendre les billets d’entrée pour pouvoir s’asseoir sur des chaises ou en hauteur sur les gradins ; cette recette appartient intégralement au comité organisateur.” Autour de la scène, les spectateurs pourront apporter leur peue et s’installer gratuitement pour profiter chaque jour du spectacle.
    Le maître mot est clair : authenticité et naturel ! Pas de critères de taille ou de poids pour les danseurs et danseuses ! Les jeunes gens doivent avoir 13 ans minimum pour participer au Heiva et les groupes doivent être  composés au moins de 50 personnes pour la danse et 40 pour le himene.
    Cinq groupes appartenant à cinq districts de l’île seront en lice : Amanahune, Nunue, Faanui, Tiipoto et Anau. Hitiaa évoluera en compétiteur hors concours et tentera de valider sa période de test, pour pouvoir intégrer le Heiva i Bora Bora 2017.
    Pascal, président du Heiva 2016, annonce les treize soirées à venir : cinq permettront aux groupes de se présenter “une façon pour eux de prendre position de la place Vavau”. Cinq autres seront sous le signe de la compétition, un concours dont le résultat final sera proclamé à 21 heures le samedi 9 juillet, dernière soirée de concours.

    2016, le changement

    À la demande des forains, le programme a été modifié par rapport aux autres années. La remise des prix aura lieu le 9 juillet mais les festivités se poursuivront jusqu’au 24 juillet, 15 jours mettant en avant les activités sportives de l’île “pour que la place soit toujours animée”, des événements qui se dérouleront près du collège. Deux soirées restent libres dans le programme, ce qui permettra de pouvoir décaler les différentes manifestations en cas d’intempérie.  Le concours de coprah aura lieu le 23 juin en soirée et non le matin ; il en est de même pour le tressage et le pandanus qui seront présentés en soirée également. Le 29 juin, la fête de l’Autonomie sera à l’honneur avec une démonstration traditionnelle de porteurs de fruits. Ce sera la première année que les hotera (hôtels) participeront, “ils sont ancrés dans la vie de l’île , c’est pourquoi ils ont toute leur place au sein du Heiva”.
    La fin des festivités est elle aussi modifiée. De dimanche à jeudi la clôture est à 1heure du matin et le vendredi et le samedi jusque 3 heures. L’alcool ne sera pas autorisé sur la voie publique. Du point de vue de la sécurité, “On va reproduire ce que l’on a mis en place à l’Hawaiki Nui”, la gendarmerie aura du personnel en renfort, les muto’i, agents de surveillance et médiateurs veilleront au bon déroulement de la fête.
    La commune a investi dans un nouveau système d’éclairage et de sonorisation, les emplacements prévus pour les orchestres sont plus spacieux. Des projecteurs “poursuite”, se concentreront sur les acteurs de premier plan, donnant ainsi une nouvelle teinte au spectacle.
    Depuis déjà plusieurs semaines les cinq groupes se préparent quotidiennement pour l’ouverture du Heiva, le comité organisateur peaufine la mise en place de l’événement, la place Vavau sent déjà la fête, avec le montage des baraques foraines : tout est au rendez-vous pour faire de cet événement un moment mémorable.

    De notre correspondante Pauline Stervinou

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete