BORA BORA – Prestation de danse et chants du groupe californien

mercredi 22 juillet 2015

C’est avec une bonne motivation et beaucoup de joie que le groupe californien Lokelani s’est produit sur la place Moto’i, vendredi soir. Le temps pluvieux bien installé ne les a pas découragés et ils ont courageusement dansé et chanté, pour le plus grand bonheur du public, sur le thème de la vie de Johnny Lingo reposant sur les valeurs de l’amour. Après avoir participé au Farereira’a se déroulant à To’ata, le groupe avait continué son périple jusqu’à la perle du Pacifique où ils ont passé cinq jours. La troupe qui s’était produite sur la place, en 2012, est arrivée en nombre. Les cent vingt-cinq personnes, danseurs, chanteurs, musiciens et accompagnateurs, d’origine tahitienne, hawaiienne, maorie et samoane, imprégnés de culture polynésienne, ont étonné et séduit les spectateurs par leur compétence et leur connaissance de différentes cultures issues du triangle polynésien. Le style plus hawaïen, de musique locale contemporaine et les harmonies vocales ont enchanté l’ouïe, pendant que les regards sont restés fixés sur un spectacle varié, soit traditionnel soit plus moderne, faisant voyager le public dans tout le Pacifique. La troupe est dirigée par Roy et Kathy Usuega. Le couple se complète puisque lui est auteur-compositeur et musicien, et elle chorégraphe. Les danseuses très gracieuses et les danseurs très virils ont présenté aparima, tamure, danses samoa et    hawaiiennes, danses du feu et haka sur des chorégraphies parfaites. Les ukulele, toere, guitares et autres instruments locaux ont magnifiquement accompagné les voix des chanteurs, tout étant réuni pour faire vivre un spectacle de qualité.
Les spectateurs, enchantés, ont découvert prestation très différente du style de danses et chants du Heiva, leur assurant que leur culture pouvait être partagée et transmise à l’étranger et par des étrangers passionnés de la vie polynésienne. Pris en main, sur l’île, par Tiare Shalev, le groupe a participé à une journée tuaro maohi sur la plage de Matira organisée par Patrick Tairua, le prêtre polynésien et fameux danseur de feu très attaché aux cultures du Pacifique. Les participants ont remercié la commune pour les trucks, les membres du fare amuiraa de Hagai – notamment les équipes de cuisiniers bénévoles dirigés par papy Edwin et papy Rio – le président du Heiva rau, la population et tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à la réussite de l’événement.

De notre correspondante Françoise Buil

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete