Bora Bora – Visite gouvernementale

    lundi 13 juillet 2015

    Le Président de la Polynésie française, Édouard Fritch a conduit en personne vendredi une très importante délégation du gouvernement composée du vice-président et sénateur, Nuihau Laurey, du ministre de la Relance économique, Teva Rohfritsch, du ministre de l’Équipement, Albert Solia, de la sénatrice Lana Tetuanui et de Thierry Nhun-Fat directeur de cabinet du Président. Les visiteurs étaient venus se rendre compte de l’état d’avancement des travaux de voirie entrepris sur la route territoriale. Si le gouvernement a fait ce déplacement, c’est sans nul doute pour démontrer que la politique du Pays ne se conduit pas seulement de Tahiti, ce dont chacun pourra se réjouir. Depuis de nombreux mois en effet, la population de Bora Bora souffre des nuisances dues aux travaux entrepris par le Pays, auquel incombe la charge financière de l’entretien des réseaux routiers mais aussi de l’électricité et des télécommunications. Même si chacun sait que rien ne peut se faire dans ce domaine dans la précipitation, il est grand temps pour les habitants de Bora Bora que les travaux s’achèvent tant la route entre Pago Pago et Faanui en passant par le centre de Vaitape, n’est plus qu’une longue succession de profondes ornières, impossibles à éviter. Les accidents de scooters et de cyclistes se multiplient, les automobiles y laissent leurs amortisseurs et pots d’échappement. La coupe est pleine, même si les habitants constatent au quotidien que la direction de l’Équipement des ISLV est bien au travail. L’ordre du jour prioritaire de cette rencontre était bien évidemment l’avancement des travaux d’infrastructure routière au centre des préoccupations de tous les habitants de Bora Bora, mais également les travaux connexes d’enfouissement de la ligne à haute tension entre Pago Pago et Faanui, qui posent quelques petits problèmes d’emprise sur des terrains privés.

    L’agriculture 100 % naturelle à l’honneur
    À l’ouverture des débats qui se sont tenus en séance plénière dans la salle du conseil municipal, on notait également la présence aux côtés de Gaston Tong Sang, maire de Bora Bora et des maires délégués de Faanui, Victor Roomataaroa et de Anau, Teta Penehata, des services techniques des îles Sous-le-Vent menés par Tuti Peu, chef de la subdivision, assisté de Daniel Vahapata, responsable du secteur de Bora Bora. La municipalité de Bora Bora était encore représentée par trois adjoints, Willy Temarii, Victor Mataihau et Luis Tetuanui, et par le directeur des services techniques de la mairie, Teva Bion. Tous les directeurs de services techniques de l’OPT, Tehina Thuret, de l’EDT, Yvonnick Raffin, et de la Polynésienne des Eaux, Stéphane Martin étaient également présents, au regard des enjeux de cette importante visite gouvernementale. Après la rencontre à la mairie, toute la délégation s’est rendue sur les sites, afin de débattre avec les chefs de travaux, qui ont longuement exposé au président du Pays et au maire les solutions techniques qu’ils comptaient apporter aux problèmes rencontrés. Mettant à profit ce déplacement pour aller à la rencontre d’entrepreneurs locaux, la délégation a ensuite pris la direction de “la pépinière”, sur les hauteurs de Tiipoto, où elle a été accueillie par Johnny Rydge, son créateur et exploitant, d’origine australienne, en présence de sa compagne polynésienne Frady Mau. qui ont pu exposer dans le détail leurs techniques d’exploitation naturelles, dont Johnny se défend de les qualifier de biologique puisque son entreprise n’utilise aucun pesticide de quelque nature que ce soit, contrairement aux pratiques dites “bio”. Cette courte visite a suscité un vif intérêt, de la part notamment du vice-président et sénateur, Nuihau Laurey, fervent défenseur de l’agriculture naturelle, qui estime que l’initiative du couple Rydge peut servir d’exemple à d’autres acteurs polynésiens du monde agricole.

    De notre correspondant Alain Lepresle

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete