BOXE – Ariitea Putoa impérial

    lundi 9 novembre 2015

    La première édition du Mémorial Tehaaona-Tahiata, organisée par l’association Tamarii Toroura, s’est déroulée, vendredi soir, à la salle Louis-Babo-Aitamai de Fautaua en souvenir de cet ancien entraîneur de boxe. Elle a réuni de nombreux amateurs d’art pugilistique venus assister aux douze combats programmés durant cette soirée, avec comme point d’orgue celui opposant Ariitea Putoa à Henere Tahiata en super lourd +91 kg.
    Après des confrontations de belles factures, dont une en boxe thaï, Ariitea Putoa (20 ans), vainqueur des Jeux du Pacifique en Papouasie-Nouvelle-Guinée dans sa catégorie, et Henere Tahiata (38 ans), médaillé aux Championnats du monde junior en 1995 et champion de France super lourd en 1997, allaient clôturer cette très belle soirée de boxe en apothéose. Soirée lors de laquelle Teihotu Teio, 15 ans, 115 kg, s’est vu attribuer la coupe du plus beau combat amateur après avoir remporté son combat contre Temanu Tetaupu.
    Dans le premier round du combat phare, les deux boxeurs réalisaient quelques échanges virils essentiellement pour se jauger, l’engagement n’étant alors pas au maximum de son intensité. Lors du deuxième, par contre, les deux champions entraient dans le vif du sujet. Sans prendre de gants, Ariitea Putoa rentrait dans le lard de son adversaire, le touchant au ventre. Sous l’impact, Henera Tahiata était mis au tapis, mais arrivait, tant bien que mal à se relever… L’ancien champion en a vu d’autres !
    Henere repliquait en lançant des vives contre-attaques pour calmer la verve du “jeunot”.
    À mi-combat, rien n’était joué, les deux boxeurs d’une génération différente se rendaient coup pour coup jusqu’au troisième round. À cet instant, Ariitea allait prendre l’ascendant sur Henere avec un enchaînement de coups secs et précis qui allait, à nouveau, envoyer le vétéran au tapis.
    Henere se relevait, titubait, s’appuyait sur les cordes pour résister jusqu’à la cloche. Mais à quel prix !
    Lors du dernier round, Ariitea Putoa, tel César, semblait avoir le droit de vie ou de mort sur son adversaire qui tombait à nouveau sous les coups. Mais l’“Ancien” se relevait une troisième fois, porté par les acclamations d’une partie du public qui ne voulait pas voir son champion mis K-.O. Il ne le sera pas, mais Ariitea Putoa était, fort logiquement, déclaré vainqueur aux points d’un combat qui restera à jamais gravé dans les annales de la boxe. 

    Jean-Marc Monnier

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete