Habillage fond de site

Boxe (championnat de Polynésie) – Douze titres décernés

lundi 19 décembre 2016

boxe féminin

Les trois combats féminins organisés durant ces finales ont tous été très disputés jusqu’à la fin des trois rounds. (© Jean-Marc Monnier)


 

 

Les Championnats de Polynésie de la Fédération de boxe anglaise se sont achevés vendredi soir au gymnase de Fautaua.  Doiuze boxeurs dont trois femmes ont décroché des titres en remportant leur finale, dont Tupuatea Grand-Pittman qui a gagné par forfait. Plusieurs d’entre eux devraient être en mesure de participer aux Championnats de France l’année prochaine.

 

 

La première édition des Championnats de Polynésie organisée par la Fédération de boxe anglaise s’est terminée vendredi au gymnase de Fautaua par une soirée de finale faisant suite à une semaine de combats préliminaires au cours de laquelle plusieurs dizaines de boxeurs avaient participé en vue de se qualifier.

L’ultime rendez-vous pugilistique de l’année a démarré par une cérémonie de remise de diplômes aux nouveaux cadres de la FBA, désormais aptes à officier aussi bien lors des combats qu’aux entraînements suite à une formation qui avait été prodiguée durant les semaines précédentes. Les confrontations ont commencé à 20 heures par un combat entre deux jeunes filles âgées de 13 ans qui voyait la boxeuse de Moorea s’imposer sur celle de Taiarapu à l’issue des trois rounds âprement disputés.

Les novices ont alors pris la relève avec une demi-douzaine de finales qui ont permis de désigner les nouveaux champions de Polynésie dans leur catégorie respective. À part Naino Tearo qui remportait son combat par arrêt de l’arbitre dès le premier round en raison d’un coup reçu dans les parties basses par Niuhiti Ly, tous les autres boxeurs devaient combattre jusqu’à la fin des trois rounds de deux minutes et attendre le verdict des juges pour savoir qui remportait le titre.

 

Coupes et médailles pour les nouveaux champions

 

Coupes et médailles étaient remises à l’entracte aux nouveaux champions, puis la dernière partie de la soirée démarrait peu avant 22 heures avec un programme écourté. En effet après le combat remporté en trois rounds par Manutea Matthieu face à Billy O’ Connor, le suivant était stoppé dès le premier round par arrêt de l’arbitre, la victoire revenant ainsi au géant de près de 115 kg du Mahina Boxing, Manarii Putoa, opposé à Tinirau Faraire de Papeete.

Puis c’était au tour de Tupuatea Grand-Pittman d’être déclaré vainqueur, en raison cette fois-ci du forfait de Roger Waoute. Le boxeur de l’île sœur remportait donc sans combattre le titre de Champion de Polynésie, faisant la fierté de son père D’esli, président de la Fédération de boxe anglaise, et des membres du Moorea Boxing Club présents en nombre pour cette soirée de finales. Les deux derniers combats de ces championnats ont enfin opposé des boxeurs de renom, en l’occurrence Grégoriff Oldham qui venait à bout de Nainoa Sauzier à l’issue de trois rounds de trois minutes.

La multiple championne Edith Tavanae battait sans surprise Erena Tamarono, la ressortissante du Moorea Boxing Club ayant eu le mérite de se battre avec détermination jusqu’à la fin des neuf minutes de combat (3×3 minutes). Quant aux deux derniers combats prévus en fin de soirée, ils n’ont pas eu lieu pour cause de forfaits, Ariimana Tinirau et Amo Paheo, tous deux du Moorea BC, étant absents.

Les douze nouveaux champions sacrés vendredi soir vont maintenant devoir se préparer en vue des prochaines échéances qui seront programmées par la FBA, fédération désormais détentrice de la délégation de service public qui envisage d’ores et déjà d’envoyer plusieurs d’entre eux aux Championnats de France l’an prochain. 

Jean-Marc Monnier

 

Plus d’informations dans notre édition du jour ou au feuilletage numérique

 

 

 

 

44
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete