Boxe – Karihi et Temoo en costauds !

    lundi 11 mai 2015

    Le pari nécessitait de l’ambition, mais les deux boxeurs, qui ont décidé de suivre leur entraîneur Rodrigue Ah Min dans cette aventure, n’en manquent pas. Et finalement, les efforts qu’ont réalisés Karihi Tehei et Temoo Tamaititahio ont payé, peut-être même au-delà de leurs espoirs ! 
    Vendredi soir, la salle Louis-Babo-Aitamai était presque pleine pour encourager les deux boxeurs professionnels qui se lançaient chacun dans un combat conclu en dix rounds de trois minutes. Pour Karihi Tehei, dont on connaît la fougue, il s’agissait de conquérir un titre international vacant. Pour Temoo, le rendez-vous était sans doute encore plus important avec la véritable conquête d’un titre européen, qu’il avait déjà voulu obtenir il y a quelques mois, contre un boxeur qui n’avait finalement jamais voulu monter sur le ring. C’était en quelque sorte un combat pour faire la preuve qu’il méritait ce titre. 

    Karihi en dix rounds

    Lorsque le premier combat était annoncé et que le premier round fut terminé, bien des observateurs en étaient à se demander combien de rounds pourrait tenir le Français Sofian Bellahcen. Avec un palmarès de neuf défaites pour seulement quatre victoires et trois nuls, et au vu des difficultés rencontrées dans cette première reprise, on pouvait effectivement s’attendre à une accélération fatale de la part de Karihi. Mais les rounds défilaient et le jeune Français se protégeait fort bien. La domination de Karihi allait être établie, par les juges également, puisque deux d’entre eux lui attribuaient la totalité des dix reprises. Pas de suspense donc au moment du verdict final, et Karihi Tehei laissait exploser sa joie avec une magnifique ceinture internationale accrochée à ses hanches. 

    Nouvelle victoire avant la limite pour Temoo

    Le combat vedette de la soirée s’annonçait un peu plus difficile pour Temoo Tamaititahio car il était opposé à un géant de près de deux mètres (1 m 96), qui de plus montrait quelques capacités notamment dans l’opportunité, dès qu’une solution se proposait. Mais tout le monde le sait, Temoo est un homme patient, doté d’un punch redoutable. Et s’il était un peu sans solution dans le premier round face à un adversaire doté d’une allonge considérable, ce dernier montrait tout de même quelques faiblesses dès que le combat se durcissait. Dans le deuxième round, Temoo parvenait à toucher, faisant même saigner du nez son adversaire puis, à l’occasion d’un échange de coups où la distance avait été rompue, Temoo lançait sa droite avec un crochet qui allait sonner et faire tomber Alban Galonnie. L’arbitre Reginald Leca aurait sans doute pu compter le malheureux qui s’était d’ailleurs relevé, mais il décidait d’arrêter le combat… Un peu vite au goût du coach du boxeur français. Pour Temoo Tamaititahio, cette victoire sonnait un peu comme une revanche par rapport à la première conquête de ce titre européen que lui avait gâché son précédent adversaire. 
    Deux titres pour nos deux champions ! Peut-on alors envisager de monter encore d’un niveau dans la hiérarchie des titres à conquérir ? 

    Gérard Verdet

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete