Habillage fond de site

Boxe – Tauhiti Nena poursuit son combat en Suisse

jeudi 22 décembre 2016

boxe tauhiti nena

Tauhiti Nena a participé mardi au congrès extraordinaire de l’association internationale de boxe amateur AIBA en Suisse. (© DR)

 

 

Tauhiti Nena a participé mardi au congrès extraordinaire de l’association internationale de boxe amateur (Aiba) en Suisse. Édouard Fritch a critiqué ce voyage financé par le Comité olympique de Polynésie française qui aurait aussi des visées simplement politiques. Le ministère des sports envisage quant à lui de lancer un audit des comptes du Comité olympique de Polynésie française à la demande d’une dizaine de fédérations sportives.

 

 

Le président du Comité olympique de Polynésie française, Tauhiti Nena, également président de la Fédération polynésienne de boxe, a participé au congrès extraordinaire de l’Aiba qui s’est déroulé mardi dans la ville de Montreux en Suisse.

Ce voyage “était important” a précisé le président du Copf et de la FPB qui précise que des résolutions importantes ont été prises lors de cette assemblée générale extraordinaire. “Nous avons voté l’affiliation de nouveaux pays, dont Guam pour le Pacifique, et aujourd’hui l’Aiba compte 200 pays membres. Nous avons adopté le bilan financier et moral et avons fêté les 70 ans d’existence de l’Aiba” poursuit Tauhiti Nena.

“Pour Tahiti une réunion importante s’est tenue pour la participation aux prochains tournois Asie et Océanie de boxe qualificatifs pour les Jeux olympiques de 2020. Le COPF a confirmé que seule la Fédération polynésienne de boxe est affiliée au COPF” poursuit le président du comité.

“La FPB a été félicitée pour son travail exceptionnel dans la région océanienne… Dommage que le gouvernement et la ministre ne le reconnaissent pas”, conclut Tauhiti Nena. Le président du gouvernement, justement, avait ouvert la polémique en début de mois au sujet de ce déplacement financé par le COPF, mais qui aurait également des objectifs politiques.

 

Audit des comptes du COPF en 2017

 

“J’ai compris au travers de vos déclarations publiques que vous alliez profiter de votre déplacement en Suisse, pour des raisons semble-t-il sportives, pour rencontrer les équipes de François Fillon, comme vous l’aviez déjà fait auparavant pour rencontrer un autre candidat que vous souteniez au premier tour de la primaire de la droite” déclarait ainsi Édouard Fritch en début de mois lorsque Tauhiti Nena avait demandé lors d’une conférence de presse qu’il signe “l’arrêt de la récréation”.

Quant au ministère des sports, il envisage déjà prendre des décisions pour savoir comment le comité olympique local gère la manne financière dont il dispose. “Un audit des comptes du COPF va être officiellement demandé en début d’année prochaine car nous avons été sollicité à ce sujet par une dizaine de fédérations” déclare ainsi Cécile Tiatia, collaboratrice de Nicole Sanquer-Fareata.

De son côté, Tauhiti Nena poursuit ses rencontres en Europe avec sérénité et rencontrera aujourd’hui le comité national olympique et sportif. “La mission au CNOSF est financée par le CNOSF, celle concernant l’AIBA par l’Aiba” affirme t’on au COPF. “Nous profiterons de ce déplacement pour voir le président de la fédération française de boxe pour notre participation aux championnats de France de février 2017, et le président de la Confédération océanienne de boxe pour valider le calendrier de 2017, valider le tournoi de Nouvelle-Zélande et la formation juges/arbitre deux étoiles Aiba” conclu Tauhiti Nena.

Reste maintenant à espérer qu’au final, ce soit les sportifs qui soient les gagnants de toutes ces actions entreprises par leurs dirigeants. 

 

Jean-Marc Monnier

 

 

20
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete