Habillage fond de site

Boxe – Tautuarii Brillant sur le ring

mardi 26 décembre 2017

Tautuarii Brillant (à gauche) a du âprement combattre durant  les six rounds pour l’emporter aux points face à Alfonso Pereira. (© Jean-Marc Monnier)

Tautuarii Brillant (à gauche) a du âprement combattre durant
les six rounds pour l’emporter aux points face à Alfonso Pereira. (© Jean-Marc Monnier)


Le dernier gala de boxe de l’année était organisé samedi soir sur le remblai de Vaitupa par le club Team Fighting soul de Faa’a. Sept combats ont eu lieu sur les onze prévus, et dans le dernier en catégorie professionnelle, Tautuarii Brillant a battu son adversaire franco-portugais. Certains des boxeurs présents seront envoyés aux prochains Championnats de France par la Fédération de boxe anglaise de Polynésie française.

Les passionnés de boxe étaient présents en nombre à l’avant-veille de Noël sous le chapiteau du remblai de Vaitupa à Faa’a pour assister à l’ultime rendez-vous pugilistique de l’année. Organisée par le club Team Fighting soul en partenariat avec le Victoria Boxing Club d’Orléans, cette soirée gratuite a été marquée par de nombreux forfaits, sans doute dus à la période de fête qui avait déjà démarré.

Elle a néanmoins permis au champion Tahitien Tautuarii Brillant de remporter une belle victoire en catégorie professionnelle face au boxeur franco-portugais Afonso Pereira. Ce dernier ne s’est pas laissé faire en rendant coup sur coup jusqu’au sixième et dernier round, et cela malgré une blessure sanguinolante à l’arcade sourcilière droite qui a contraint l’arbitre à faire plusieurs pauses dans les deux derniers rounds.

“Je suis revenu en juillet dernier à Tahiti, mais je m’étais blessé et on a repris la préparation en novembre, ce qui m’a permis de retrouver mon niveau”, explique le Tahitien resté affilié au Victoria Boxing Club d’Orléans. Avec dix combats professionnels à son actif, il remportait là sa 7e victoire après une défaite par KO, une autre aux points et un match nul.

Les championnats de France en vue

Vainqueur aux points samedi soir, le fils de Remy Billant qui était présent pour le soutenir aux côtés de Louis Provost, nouveau président du COPF, participera prochainement aux Championnats de France qui démarreront en début d’année prochaine.

Et il ne sera pas le seul Tahitien soutenu par la Fédération de boxe anglaise de Polynésie française (FBAPF) à s’y rendre, puisque d’autres boxeurs présents lors de cette soirée seront du voyage.

À commencer par les deux féminines, Brunella Guilmore, 18 ans, et Hereani Temarono, 14 ans, qui s’étaient affrontées en début de soirée. “J’ai déjà plus d’une quinzaine de combats à mon actif et des victoires la plupart du temps”, explique celle qui s’est inclinée face à son aînée lors du deuxième combat de la soirée. “En février je pars pour le championnat de France cadet, et peut-être qu’ensuite je resterai pour une année de formation en métropole, c’est la fédération française qui décidera si c’est moi ou pas qui est retenue”, explique la boxeuse de l’île sœur très soutenue par sa mère dans ce projet.

A noter enfin que certains combats ont été très engagés, comme celui de la catégorie +91kg, arrêté par l’arbitre au 1er round et remporté par Teio Tiatia du Ah Min Boxing Club. Y aura-t-il de nouveau des boxeurs Tahitiens champions de France en 2018 ? Verdict dans quelques semaines maintenant…

Jean-Marc Monnier

réactions fédération boxe

boxeuse

résultats boxe

 

Désiré Teivao
0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, quelle troupe remportera le Heiva i Tahiti cette année en Hura Tau :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete