Boxe thaïlandaise – Du spectacle sur le ring de Fautaua

    mardi 12 mai 2015

    La boxe thaïlandaise est un des sports de combat les plus violents qui existent. Poing, coude, genou, pied, tous les coups ou presque sont permis. Les arbitres ont un rôle déterminant sur le ring. 
    Samedi soir, pour l’ouverture de la saison à Tahiti, la Fédération polynésienne de boxe thaïlandaise et disciplines associées a organisé le premier gala, dans la salle de Fautaua, moyennement garnie. Huit combats figuraient à l’affiche, quatre pour les débutants (light contact) et autant pour les plus aguerris (amateurs). 
    L’objectif des premiers est de travailler leur technique sans viser le K.-O. Ils étaient, pour leur sécurité, équipés de tout un ensemble de protections et ont combattu en trois rounds de deux minutes. 
    Dans ce premier acte de la soirée, Raphaël Calle a ouvert victorieusement en dominant Tekau Mou-Sing, suivi par Manutea Angot, Kalani Roura et Rooua Tauraatua également sortis vainqueurs de leur combat. 
    Mais c’est dans la seconde partie de ce super fight que les spectateurs ont le plus vibré. Celle réservée aux amateurs, moins protégés sur leur corps (c’était la première expérience) et où tous les coups sont permis. Le combat se gagne en trois rounds de trois minutes maximum. 
    Dès le coup d’envoi, les combattants sont entrés dans le vif du sujet. Benjamin Desnos affrontait Kalani Kavera. Une opposition violente qui est allée à son terme. Pourtant, à deux ou trois reprises, l’un et l’autre des boxeurs ont été au bord du K.-O. Mais la volonté a fait le reste. Benjamin a gagné aux points au bout des neuf minutes. 
    Eddy Bellais a fait de même juste derrière face à Benoît Rajat. Tout comme Timiona Tufariua et Hans Tinomoe, en fin de soirée. Néanmoins, dans ces deux oppositions, leurs adversaires, respectivement Eddy Pang Fat et Michel Teata, ont été arrêtés par l’arbitre avant la fin, après l’avis du médecin. Eddy avait (voir photo) la pommette et l’arcade gauche bien ouvertes. L’autre ne parvenait pas à stopper un saignement de nez. Que l’on se rassure, les deux boxeurs remonteront sur le ring prochainement. Sans doute dès le mois prochain comme l’envisage le président de la fédération. Roland Darrouzes souhaite, en effet, avec l’aide des clubs, programmer ces soirées de gala mensuellement. 

    Gilles Debeux

    Bryan 2015-05-13 11:02:00
    à préciser que Le light contact n'est pas forcément que pour les débutants !
        Edition abonnés
        Le vote

        Pour trouver une activité professionnelle, seriez-vous prêt à vous lancer dans l'agriculture ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete