Habillage fond de site

Broken Back au fenua pour deux concerts exceptionnels

vendredi 2 février 2018

BROKEN BACK

Jérôme Fagnet, a décidé de mettre à commencer à écrire et composé ses chansons à la suite d’un grave accident au dos, d’où son pseudonyme Broken Back. (© Désiré Teivao/LDT)

Jérôme Fagnet, 26 ans, plus connu sur la scène musicale française sous le pseudonyme de Broken Back, est à Tahiti pour deux concerts exceptionnels.

Dès demain il se produira sur la scène du Sofitel de Moorea, avant une dernière prestation vendredi prochain à la Casa Mahina.

Son style electro folk et ses succès tels que Halcyon Birds ou The happiest man on earth l’ont fait connaître au grand public en 2016. Puis en 2017 Broken Back est consacré « Révélation de l’année » aux Victoires de la musique et son premier album est devenu depuis peu disque d’or.

Son succès, le jeune homme le doit pourtant en partie à un grave accident au dos survenu il y a maintenant quatre ans.

 

 

Jérôme Fagnet, votre pseudonyme Broken Back, vous ne l’avez pas choisi par hasard…

« Oui tout à fait. Broken Back mon nom de scène signifie en français dos cassé, parce que j’ai vraiment commencé à composer et à écrire des chansons il y a quatre ans à cause d’un problème de dos.

J’étais resté plusieurs mois alité et pendant cette période je me suis mis à la guitare. Donc mon nom de scène c’est mon petit clin d’œil à cette vertèbre qui m’a permis de me lancer dans cette carrière musicale. »

 

 

Est-ce que vous aviez déjà une sensibilité à la musique avant votre accident ?

« En quelque sorte oui. J’ai eu une formation classique quand j’étais plus jeune. Je jouais du tuba notamment. Mais cela n’a rien à avoir avec la guitare ou le chant, donc ça a été vraiment une nouveauté pour moi. La musique ça a été mon exutoire.

J’avais besoin de ça pour me guérir. Et donc pendant un an je passais pratiquement mes journées à écrire et à composer des chansons. »

 

 

Mais c’est pourtant grâce à une reprise que vous vous êtes révélés au grand public ?

« Oui et non. En effet j’ai fait une reprise de Skinny Love de Bon Iver sur ma chaîne Youtube qui a comptabilisé pendant un moment je crois cinq vues (rires). Et puis du jour au lendemain je ne sais pas comment l’expliquer j’étais à plusieurs milliers de vues.

Mais c’est surtout sur une maquette qui s’appelle Seven Words, une chanson de mon premier album, où ça a vraiment explosé.

Au début pareil il y avait quelques vues, une petite centaine de vues. Et puis un jour le nombre de vue s’est envolé et je ne sais toujours pas comment ni pourquoi. Mais ce succès très inattendu que je connais aujourd’hui je le dois en grande partie aux internautes qui me soutiennent et qui ont partagé autour d’eux mes chansons depuis le début.

Je suis en train de savourer chaque instant et chaque moment de ma vie. Si quelqu’un m’avait dit il y a quatre ans, que je me produirai à Tahiti je me serai bien marré. Mais je n’y aurais pas cru. »

 

 

« Le succès que je connais aujourd’hui je le dois en grande partie aux internautes »

 

 

Comment définissez-vous votre style musical ?

« Je dirais que c’est de la folk-électro. Folk parce que mes morceaux commencent toujours avec une guitare-voix ou un piano voix. À la base il y a vraiment quelque chose qui est très acoustique. Et puis en production j’applique des touches et des habits électro. Halcyon Birds est bon exemple dans mon répertoire.

C’est une chanson qui se joue à la base avec une petite guitare trois-quarts ou un petit ukulele auquel j’ajoute toute une rythmique électro.

En fait je trouve ce style très intéressant parce que j’aime beaucoup tisser un paradoxe dans mes compositions.

Une composition assez joyeuse, très happy mais avec des paroles très tristes. La folk peut amener un côté très organique, très acoustique et très brut on va dire. Et l’electro amène un côté dansant, ce côté happy comme je l’évoquais.

Au final ça donne quelque chose qui est calme dansant. On peut écouter mes chansons en étant au calme, posé et se laisser bercer par les textes et les mélodies. Mais on peut aussi très bien danser dessus. Et c’est ça qui m’intéresse dans ce style. »

 

 

Où allez vous puiser votre inspiration ?

« La mélancolie que l’on retrouve dans mes compositions elle est arrivée dans le processus de composition quand j’étais alité.

Ma personnalité c’est de vraiment rester tout le temps optimiste, mais je composais en convalescence. Donc mes compositions ont été un mélange de cette volonté de rester optimiste tout en étant souffrant. Donc ça a donné quelque chose d’un petit peu mélancolique, pas complètement happy et pas complètement triste non-plus.

C’est quelque chose entre les deux (rires). »

 

 

Vos premières impressions sur le Pays ?

« Lors de mon arrivée j’ai eu droit à un super accueil à l’aéroport avec des danses traditionnelles. Avec mes musiciens on a appris quelques mouvements mais ce n’est pas évident (rires). On va répéter un peu pour être au point lors des concerts. »

 

 

À quoi doit s’attendre le public polynésien pour vos deux concerts ?

« On prépare une grosse fête avec mon équipe (sourire). Je suis venu avec deux musiciens. Les chansons que nous allons interpréter seront complètement différentes de celles de l’album, parce qu’en live nous allons complètement nous réapproprier les morceaux.

Nous allons offrir des nouvelles versions de mes compositions qui seront un peu pimpé pour l’occasion en fonction de comment le public va réagir. Donc c’est à a chaque très adapté en fonction de là où on joue et du lieu dans lequel on est.

Par exemple j’ai amené mon ukulele avec moi pour ces concerts. Ça va être une plus belle fête je crois. Et je performerai également des titres de mon nouvel album qui doit sortir dans quelques mois. »

 

 

Propos recueillis par Désiré Teivao

 

Informations pratiques

• Demain au Sofitel Ia Ora de Moorea

• Vendredi 9 février à la Casa Mahina

 

Billets en vente au Sofitel Ia Ora à Moorea, Bose Vaima, I Store Faa’a, Atomi Records, la Casa Mahina

Plus d’informations au 87.75.98.68

Facebook : Casa Mahina Events

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon-vous, qui sera élue Miss Tahiti 2018 ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete